Turquant. Il créé un puzzle de 187 kg avec 4 655 pièces différentes

Jean Carle (81 ans), habitant à Turquant depuis 20 ans, est passionné de puzzles et casse-têtes depuis 50 ans. Après plus de 1 000 heures de travail, il présente aujourd'hui l'œuvre dont il est le plus fier : un puzzle en décomino, soit 10 unités dans chaque pièce, comptant 4 655 cellules toutes différentes. Cette sorte de Tetris géant pèse son poids : 187 kilos et près de 300 kilos en comptant sa boîte de protection. Rencontre...

Jean Carle et sa femme Suzanne à côté du fameux décomino


Au mois de septembre 2018, Jean Carle, soutenu par sa femme Suzanne (80 ans), se lançait dans un pari fou : réaliser un puzzle géant dans un cadre de 2,3 mètres de hauteur par 2,3 mètres de largeur. Ce carré géant est composé en décomino, regroupant ainsi 4 655 pièces, « toutes différentes », tient à préciser Jean Carle dans le garage de sa maison, place Saint-Aubin à Turquant, proche de l'église.

Qu'est-ce qu'un décomino ou 10-omino ?

Nous connaissons tous les dominos, ce jeu de société d'origine chinoise utilisant 28 pièces. Plus généralement, la famille des polyominos, étudiée par le mathématicien et un informaticien américain Solomon W. Golomb, nous est familière (de près ou de loin) grâce à un jeu bien connu de tous : le Tetris. Mais on connaît moins le décomino... Un décomino, ou 10-omino, est un polyomino d'ordre 10, c'est-à-dire un polygone dans le plan composé de 10 carrés de taille égale reliés l'un à l'autre (image ci-contre). Lorsque les rotations et les réflexions ne sont pas considérées comme des formes distinctes, il existe 4 655 décominos libres différents. C'est cette dernière solution, appelée PFL (polyomino à forme libre), qu'a choisi Jean Carle. Une particularité que l'on retrouve justement dans le Tetris, où les formes tombent une à une, mais ne se ressemblent pas.

Un Tetris géant de 187 kilogrammes

Après avoir terminé son octomino (8-omino), un puzzle de 369 pièces de 8 unités chacune, le Turquantois d'origine parisienne a vu les choses en plus grand. Au bout de quasiment 1 200 heures de travail, soit environ 6 mois de casse-tête, il est venu à bout du décomino, un Tetris géant de 187 kg protégé par un vitre de Plexiglas de 6 mm. « C'est la première fois que je fais un aussi grand puzzle. Je me suis inspiré de l'artiste italien Livio Zucca, qui est collectionneur, mathématicien et designer de puzzles. Son ordinateur a trouvé comment ranger les pièces, mais n'a pas trouvé comment ranger les 4 655 pièces dans le même carré. Lorsque je lui ai montré mon puzzle, Livio Zucca était honoré de mon travail », explique cet ancien contremaître à la mairie de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne). De fait, Jean a dû placer 195 pièces à l'extérieur de son puzzle principal, mais le résultat est là.

Jean Carle, un collectionneur connu en Saumurois


Lorsqu'ils habitaient en région parisienne, les époux Carle avaient ouvert un « musée du casse-tête » à Chessy, proche de Disneyland Paris, qui a existé pendant 30 ans. En arrivant à Turquant, ils ont allégé leur collection. « J'ai eu jusqu'à 3 500 puzzles et casse-têtes. J'en ai vendu beaucoup à un collectionneur japonais. Aujourd'hui, je n'en ai plus que 250 à 300, mais j'ai rouvert le « musée du casse-tête » dans une grande pièce de 60 m² au-dessus de mon garage, ici à Turquant », précise-t-il. L'octomino, dont il est aussi particulièrement fier, trône quant à lui fièrement dans la salle à manger (ci-contre).

20 000 euros pour racheter le décomino de Jean

Inquiet que sa collection ne tombe aux oubliettes, Jean Carle cherche toujours à vendre ses objets, comme ceux de sa vitrine dans le salon (photo ci-contre). « Le décomino est à vendre. Je le cèderai contre au moins 20 000 euros. Il faut savoir que j'ai investi pour 6 000 euros de matériel pour le réaliser, dont 2 000 euros rien que pour le cadre ». Pour ce faire, le collectionneur saumurois a envoyé des lettres dans 25 musées pour faire connaître son œuvre. Il espère qu'ils se monteront intéressés. « Après tout, les casse-têtes, ce sont des mathématiques avec des bouts de bois », résume-t-il avec un brin d'humour.


Article du 04 juin 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de christophe f 04/06/2019 15:45:59

Il devait travaillé au trésor public avant pour aimer se torturer l'esprit comme ca.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI