Saumur. Une journée poudrée et ensoleillée au Cadre noir pour oublier la maladie

L’association « Les Roses Poudrées » était présente le samedi 1er juin dernier au Cadre noir de Saumur afin d'y passer une journée unique (relire notre article). Cette association accompagne des femmes touchées par le cancer, malades ou en rémission, pour leur offrir des instants de mise en beauté, en tissant des liens autour de journées destinées à renforcer leur confiance en elles, loin de la maladie.


La raison d’être des Roses Poudrées ? Prouver à ces femmes qu’elles sont « belles et courageuses ! » Valérie Legrand, présidente, et Stéphanie Brunet Lherbette, secrétaire, s’impliquent au quotidien pour proposer, au rythme d’une rencontre par mois, des journées Roses Poudrées.

Découverte du travail des chevaux

Dix femmes venues des régions des Pays de la Loire, du Centre-Val de Loire, mais également de la région parisienne, ont pu participer à cette journée. Au programme : la découverte le matin du travail des chevaux du Cadre noir lors de la présentation publique « La Matinale ». Déjà émerveillées par l’élégance et le travail des chevaux et de leurs écuyers, c’est ensuite autour d’un brunch gourmand et coloré que la journée des Roses Poudrées s’est poursuivie.

Séance de shooting devant l’objectif

L’après-midi fut ensuite consacré aux ateliers coiffure, maquillage et essayage de tenues. Des coiffeuses, esthéticiennes et une créatrice de bijoux des boutiques et instituts situés au cœur du centre-ville de Saumur sont venues bénévolement chouchouter et sublimer ces femmes Roses Poudrées, afin de les préparer pour une séance de shooting devant l’objectif d’Alain Laurioux, le photographe officiel du Cadre noir de Saumur.

Simply Pretty, une partenaire de choix

La jolie Simply Pretty (traduisez « Simplement Belle »), jument de l’écuyer en chef, qui porte bien son nom en de telles circonstances, a été une partenaire de choix pour ces photos qui ont su capturer « de beaux instants de complicité entre ces femmes pétillantes, rayonnantes et touchantes », commente le Cadre noir de Saumur. Si certaines d’entre elles n’étaient pas très rassurées aux côtés de Simply Pretty, cette dernière a su les attendrir avec son calme et son regard très doux. « Des instants magiques qui ont pu leur faire oublier la maladie et leur permettre d’affirmer leur féminité et leur joie de vivre ! », se réjouit l'IFCE.


Article du 05 juin 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de anabelle 05/06/2019 15:35:03

BRAVO pour cette action.a recommencer et a multiplier.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI