Saumur. « Menace » sur le BAC pour des enseignants de Duplessis-Mornay

Un communiqué des enseignants du lycée Duplessis-Mornay (Saumur) sur le préavis de grève pour le lundi 17 juin prochain a été déposé par les syndicats de l'Éducation. Selon eux, deux pierres d'achoppement subsistent par rapport à la loi Blanquer : elle modifie en profondeur le fonctionnement du lycée, mais aussi le baccalauréat actuel. Et le déroulement des épreuves du bac pourrait être perturbé. Le communiqué...

« À Saumur, comme ailleurs, le déroulement des épreuves du bac pourrait être perturbé »


« La réforme Blanquer modifie en profondeur le fonctionnement du lycée :
1. En institualisant une compétition accrue entre lycées.
2. En généralisant la concurrence entre disciplines (découlant d’une supposée « attractivité » de ces dernières) et en affaiblissant la voie technologique.
3. En dégradant les conditions d’enseignement comme la diversité de l’offre de formation (certaines spécialités ne seront pas proposées dans tous les lycées)

La réforme Blanquer modifie en profondeur le baccalauréat actuel :
1. En donnant l’illusion du « libre-choix » des élèves.. mais « Dans certaines situations (…) il peut s’avérer impossible de satisfaire le choix des élèves au sein de l’établissement : si la composition des choix n’est pas possible compte tenu des contraintes d’organisation de l’établissement ». Courrier du ministre aux recteurs, le mercredi 6 mars 2019.
2. En donnant lieu à un Bac à valeur locale, 40 % des épreuves du Bac se dérouleront dans les établissements : il y aura donc un préjugé territorial.
3. En détruisant le service public d’orientation, par la fermeture des C.I.O et la réduction des heures de présence des conseillers d’orientation (Psy-EN)

Face au refus du ministre de l’Éducation Nationale de recevoir les organisations syndicales (publiques et privées), un appel à la grève a été déposé à partir du lundi 17 juin 2019.

À Saumur, comme ailleurs, le déroulement des épreuves du bac pourrait être perturbé ».


Article du 07 juin 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


9 commentaires :


Commentaire de Lolo de Pocé 07/06/2019 17:31:31

Je croyais que les profs étaient là pour enseigner aux élèves et tout faire pour leur réussite et les faire réussir leurs examens. Menacer de perturber les épreuves du BAC est indigne et méprisant pour les élèves même si les revendications peuvent sembler juste. Je pense qu'il y a d'autres moyens d'agir sans pénaliser d’avantage les lycéens qui se sont préparés cette épreuve cruciale pour leur avenir. Messieurs et Mesdames les professeurs allez donc emmerder ceux qui nous dirigent et nous gouvernent et cessez de faire chier le peuple.



Commentaire de Superdeg 07/06/2019 17:48:09

Mais je n'ai même de mots pour dire comme c'est dégueulasse, plus pourri on ne trouve pas, honte à eux, prendre des gamins en otage quel courage!



Commentaire de Retraité de l'Education. Nationale 07/06/2019 18:36:50

comme d'habitude les syndicats d'Enseignants (et j'en fus jadis)sont toujours contre toute réforme d'où qu'elle vienne. C'est un peu facile de menacer de boycotter les examens au risque de déstabiliser les étudiants... Quel est l'intérêt de s'en tenir à toute opposition ? La vie quotidienne des Professeurs est-elle mise en jeu par la parution de la Réforme ? EST-CE UN REFUS de moderniser et rendre plus juste l'Enseignement...qui ''foutra le camp" si vous sous entêtez?



Commentaire de Allo Pôle Emploi! 07/06/2019 18:53:12

Des candidats svp pour remplacer des enseignants jamais satisfaits.



Commentaire de goldorak 07/06/2019 20:40:19

Merci à retraité de l'éducation nationale de nous porter une vision réaliste. Bien à vous et à tous les enseignants qui travaillent pour leurs élèves avant leurs préoccupations personnelles.



Commentaire de Continuez ! 08/06/2019 09:47:06

Total soutient et faites crier les gueulards du Kiosque cela donne un centre d'intérêt à leur petite vie surtout pour superdeg qui comme son pseudo l'indique doit être bien frustré !



Commentaire de Francis Prior 08/06/2019 10:33:10

Les enseignants se mobilisent....c'est si rare. Peut être devraient ils se mobiliser pour éviter que 11,6% des jeunes de 18 à 25 ans ne sachent pas lire. Mais ça ne doit pas les concerner, c'est la faute au ministre, au manque de moyens, aux familles, au soleil pas assez chaud ou à la pluie trop humide. Curieux que cette étude portant sur près de 800 000 jeunes passe aussi inaperçue alors que la moindre évocation d'une éventuelle, possible mais hypothétique modification de l'organisation entre collège et école mobilise la France au nom de la défense du service public et de ses résultats...



Commentaire de Soutien 08/06/2019 16:03:37

Total soutien aux enseignants qui se battent pour l'égalité des chances et de la formation (et non pour leurs intérêts personnels comme dits plus hauts). Cette mise en concurrence et l'américanisation de l'éducation est un vrai danger. Total soutien aux services publics qui sont plus que malmenés



Commentaire de Sophie Anguenot 13/06/2019 17:11:17

Chère rédaction du kiosque, Certains enseignants du lycée Duplessis Mornay souhaitent que l\'on remplace le \"les enseignants\" par \"des enseignants\"..... Êtes vous en mesure de faire cette modification sur l\'article qui a été publié. Merci, cordialement, S.ANGUENOT



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI