Saumurois. Le GABBAnjou a relevé son défi : 39 familles ont mangé bio et local à budget constant

Ce mardi 11 juin 2019, la Fondation de France Grand Ouest organisait à Nantes la remise des Lauriers Régionaux 2019. À travers cet événement, elle met en lumière « des actions inspirantes qui méritent d’être saluées sur l’ensemble du territoire ». Parmi elles, le GABBAnjou, structure lauréate pour la Région des Pays de la Loire. Celle-ci a mis en place le « Défi Familles Alimentation Positive », dont l'objectif est d'aider les habitants du Saumurois à manger bio et local à budget constant (1).


« Premier soutien privé des associations de proximité »
, la Fondation de France, qui fête cette année ses 50 ans, « encourage leur capacité d’innovation et les soutient dans la durée ». Ce mardi 11 juin, l'antenne Grand Ouest organisait la remise des Lauriers Régionaux 2019 et a récompensé le GABBAnjou par le Trophée Régional des Pays de la Loire (programme « Dynamiques Territoriales »).

Le GABBAnjou soutenu par la Fondation

Le projet du Groupement des Agriculteurs Biologistes et Biodynamistes de Maine-et-Loire (GABBAnjou) consistait à « promouvoir une alimentation durable pour tous ». Grâce à un groupement d’agriculteurs, des habitants du Saumurois ont relevé le « Défi Familles Alimentation Positive » L’objectif à atteindre ? « Manger bio et local à budget constant ». Le GABBAnjou, structure implantée à Mûrs-Erigné, a été soutenu dans son projet par la Fondation de France. Cette dernière s'est impliquée en finançant l’organisation du défi à hauteur de 3 500 euros, dans le cadre du programme « Pétillantes Initiatives ».

Répondre à une demande sociétale forte

Né en 2012 dans la région lyonnaise, le « Défi Familles à Alimentation Positive » gagne du terrain partout en France. En 2017 et 2018, il a mobilisé pour la première fois les habitants du Saumurois, « un territoire rural paupérisé par un fort taux de chômage », souligne la Fondation de France. Le projet était porté par le GABBAnjou. « Alors que la demande sociétale autour de l’alimentation durable est de plus en plus forte, l’enjeu était d’inciter le maximum de foyers à adopter des pratiques alimentaires bonnes à la fois pour l’homme et l’environnement Et ce, par un moyen à la fois ludique, convivial et créateur de lien social », ajoute l'organisme.

39 foyers mobilisés pendant 9 mois

Le « Défi Familles à Alimentation Positive » fait concourir des équipes d’une dizaine de foyers chacune. Personnes seules, couples, parents et enfants... tout le monde peut participer, quel que soit son âge. Fédérées par un animateur, les équipes se mobilisent pour augmenter leur consommation de produits bio locaux et de saison, en conservant un budget constant et en se faisant plaisir. Elles sont soutenues par des structures relais (centres sociaux, AMAP, MJC...), à travers un programme ponctué de temps forts qui favorisent les échanges : visites de fermes, soirées jeux, rencontres avec un diététicien nutritionniste pour découvrir les bienfaits des produits bio, cours de cuisine, séances de jardinage, cueillettes dans les bois et les prés... Dans le Saumurois, 39 familles (soit 92 habitants) ont joué le jeu pendant 9 mois. « Depuis, s’alimenter est devenu pour elles un acte porteur de sens : elles savent comment le faire sans se ruiner, en préservant leur santé, les ressources naturelles et l’activité agricole de leur territoire », assure la Fondation de France.

Du « Défi des Familles » au « Défi Territoire »

GABBAnjou va s’appuyer sur ce premier Défi des familles et d’autres initiatives locales pour passer à une nouvelle étape : l’élaboration d’une méthodologie « Défi Territoire à Alimentation Positive ». Il permettra, pour la première fois en France, de mettre en mouvement non pas seulement des habitants, mais un territoire tout entier autour de l’alimentation durable.

Infos pratiques : En savoir plus sur les Lauriers de la Fondation de France Grand Ouest, ici.


(1) Concernant la notion de « budget constant », il ne s’agit pas d’un budget prédéfini par le GABBAnjou, mais du budget alimentaire des familles, qui est différent pour chacune d’entre elles. Il n'y a donc pas de chiffres précis à communiquer. Les familles avaient pour objectif de manger bio et local avec leur budget habituel, le même qu'avant le début du « Défi Familles Alimentation Positive ».


Article du 11 juin 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de zen 11/06/2019 14:09:54

BRAVO pour l'experience.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI