Saumur. La filière cheval incontournable en Saumurois

Ce vendredi 14 juin, deux sénateurs du groupe « Cheval » de la 2ème chambre de la République étaient présents en Saumurois. Une visite qui leur a permis de « sentir » l'économie du cheval sur le territoire... et de rassurer.

De gauche à droite : Jean-Michel Marchand, Jean-Pierre Vogel et Jean-Christophe Dupuy


« Comme nous l'avions déjà fait avec des députés du groupe Cheval de l'Assemblée Nationale il y a un an, il nous est apparu opportun de profiter d'un gala d'un Cadre Noir pour convier des représentants de ce même groupe, mais cette fois-ci du Sénat », explique Jean-Michel Marchand, Président du Conseil d'Administration de l'IFCE (Institut Français du Cheval et de l'Équitation) et Président de l'agglo saumuroise. Mais à 14h, sur les 3 sénateurs attendus, un seul était au rendez-vous, mais pas des moindres : Jean-Pierre Vogel, sénateur de la Sarthe et Président du groupe « Cheval » au sénat et membre du groupe Les Républicains. Après une visite des installations de l'IFCE, direction deux entreprises de la filière, la sellerie Butet et l'Ecole Blondeau, « particulièrement représentatives de la filière en Saumurois », a justifié Jean-Christophe Dupuy, Directeur du Comité Equestre et guide de la journée, aux côtés du Président Marchand mais aussi de Jean-Roch Gaillet, directeur général de l'IFCE. Et de continuer à brosser le paysage au sénateur : « En effet, la filière équestre n'est pas historiquement saumuroise. Elle s'y est implantée, y a installé des infrastructures, l'Ecole de Cavalerie d'abord, puis Le Cadre Noir et enfin l'IFCE. Et c'est en cela que ces entreprises sont représentatives de la filière : elles sont venues s'y implanter aussi, comme d'autres, ce qui a créé une communauté d'expatriés. Et leur force, c'est d'avoir su travailler en cluster, en réseau, chacune étant très spécialisée et ayant besoin des autres. Aujourd'hui, ce sont 2 000 emplois sur le territoire, juste derrière la viticulture. »

La filière cheval, un sujet fédérateur

« Il est important que notre groupe Cheval (N.D.L.R une vingtaine de sénateurs) soit au contact des territoires, afin de nous saisir du sujet et que nous puissions faire passer des messages à tous nos collègues, notamment quant il s'agit de parler financement », a expliqué Jean-Pierre Vogel. « Et venir à Saumur et à l'IFCE, c'est incontournable. En plus, c'est un sujet assez rassembleur qui ne subit pas les joutes politiciennes ou polémiques. Nous avons une vraie écoute de la part de nos collègues sénateurs. En plus nous sommes au cœur même de la problématique d'aménagement du territoire, sans oublier le nombre d'emplois que cette filière génère certes en Saumurois mais aussi en Pays de la Loire, première région de France dans ce domaine, et aussi sur la France entière. »

Plus de remise en question de l'IFCE

Après la visite des entreprises, retour à l'IFCE vers 18h. Jean-Pierre Vogel a alors été rejoint par son collègue breton, Jean-Luc Fichet, sénateur du Finistère et membre du groupe Socialiste et Républicain. Ensemble, ils ont rencontré le Président du Conseil Départemental Christian Gillet, toujours en présence de Jean-Michel Marchand, avant d'assister au tout premier gala du Cadre Noir de la saison, « Au Cœur du Grand Manège ».
Des sénateurs, choyés par l'IFCE, qui à n'en pas douter, sauront porter la bonne parole en haut lieu, même si, comme l'a indiqué le Président Marchand, «la présence de l'IFCE à Saumur de même que les grandes compétitions nationales ne sont plus à remettre en question. Même les acteurs privés l'ont compris puisqu'ils continuent à investir ici. »


Article du 15 juin 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI