Saumur. L'Espace Simone Veil, un lieu d'accompagnement de la grossesse à l'adolescence

Ce lundi soir 17 juin, la Ville de Saumur, la Communauté d'Agglomération Saumur Val de Loire, le Conseil Départemental de Maine-et-Loire, accompagnés par la sous-préfecture de Saumur, inauguraient le tout nouvel Espace Simone Veil. Situé sur la place Verdun à Saumur, ce « pôle parentalité » avait déjà ouvert ses portes à l'automne. Il propose un accompagnement parental de la grossesse jusqu'à la majorité de l'enfant.


Le « pôle parentalité » de Saumur a ouvert ses portes à l'automne 2018 (relire nos articles ici et ici). Ce nouvel espace baptisé « Simone Veil » propose, sur un site unique, un suivi parental de la grossesse jusqu'à la majorité de l'enfant. Ce lieu d'écoute et d'accompagnement regroupe « La Maison des Petits Pas », les associations « Médiations 49 » et « SOS Amitié », ainsi que l'antenne saumuroise de la « Maison des Adolescents 49 ».

« Un lieu neutre, qui garantit l'anonymat »

Ce lundi soir, Jackie Goulet, maire de la Ville de Saumur, Astrid Lelièvre, adjointe déléguée à la petite enfance, Jean-Michel Marchand, président de la Communauté d'Agglomération Saumur Val de Loire, Françoise Damas, conseillère départementale de Maine-et-Loire (canton de Saumur), et Samuel Gesret, sous-préfet de Saumur, ont dévoilé, avec l'aide de quelques enfants, la plaque « Simone Veil » devant le pôle parentalité. « J'ai beaucoup de plaisir à inaugurer ce lieu bien rénové, qui a fait l'objet de discussions intéressantes, notamment avec l'ARS (NDLR : Agence Régionale de Santé) », a souligné Jackie Goulet. Et d'ajouter : « C'est le fruit d'un travail commun, porté dans le but d'en faire un lieu partagé, sportif, éducatif, parental... C'est aussi un lieu neutre, qui garantit l'anonymat et qui permet d'être écouté et surtout entendu, tant pour les enfants que pour les parents. Pour les adolescents, c'est un espace où l'on peut également être dirigé lorsque l'on rencontre les difficultés de cet âge. Enfin, c'est un emplacement idéal, un tutoiement entre le cœur de ville et le square Balzac (CFA), où arrivent et partent les bus ».



3/4 des personnes accueillies issus de Saumur

La Communauté d'Agglomération Saumur Val de Loire, qui a fait l'appoint au niveau du financement (voir dernier paragraphe), intervient quant à elle à double titre, « dans le cadre du Contrat Local de Santé (CLS) et de la prévention », a précisé Jean-Michel Marchand. « L'hôpital de Saumur et la CAF (NDLR : Caisse d'Allocations Familiales) sont dans le coup, c'est indispensable. Pour les jeunes et les moins jeunes qui sont en difficulté, parfois seulement momentanée, cet espace est précieux. À Saumur, en ce qui concerne l'adolescence, nous sommes dans la continuité de ce qui s'est déjà fait à Angers ou à Cholet », a ajouté le président de la CASVL. Pour le moment, 3/4 des personnes accueillies à l'Espace « Simone Veil » sont issus de la Ville de Saumur. « Nous ne pouvons que nous réjouir de la création de ce lieu, le résultat d'un travail commun. Je suis sûre que cet espace aura une longue vie et qu'il accompagnera de nombreuses familles », s'est exprimée Françoise Damas, qui représentait hier soir le Conseil Départemental de Maine-et-Loire. Pour Samuel Gesret, sous-préfet de Saumur, cette inauguration était une grande première : « Je suis heureux de voir que ce projet a réuni énormément d'acteurs, regroupant ainsi toutes les générations. C'est une grande première pour moi d'inaugurer un beau lieu d'échange comme celui-ci. Les parents viennent nombreux pour échanger et partager. Il y a d'ailleurs des mots laissés sur les murs qui ne trompent pas et qui témoignent de leur satisfaction. Merci à tous les acteurs de ce projet, qui devrait d'ailleurs se déployer sur un certain nombre de communes ».

Un nouveau nom : « Espace Simone Veil »

Le Conseil municipal de Saumur a approuvé d’associer le nom de Simone Veil au nouveau pôle parentalité de la Ville. Comme l'a indiqué Astrid Lelièvre, « la Ville de Saumur rend ainsi hommage à Simone Veil, à son parcours exemplaire, ses convictions et ses engagements envers la France, les Français et les femmes en particulier. Ce pôle parentalité, lieu d’accueil, d'écoute et d'accompagnement va permettre de retisser des liens entre parents, enfants, adolescents tout comme Simone Veil a pu le faire entre les nations européennes lorsqu’elle a été la première femme présidente du Parlement européen ». L'adjointe à la Ville de Saumur a également tenu à remercier « la famille de Simone Veil d'avoir permis de donner son nom à cet espace ».

De nouveaux locaux pour 250 000 euros de travaux

Situé place Verdun, dans les anciens locaux des services Animation Enfance Jeunesse et des Sports, la surface totale du nouveau « Pôle Parentalité » représente 230 m². La réhabilitation des locaux a nécessité environ 4 mois de travaux. Au final, les espaces intérieurs ont été entièrement modifiés et redistribués. À l'extérieur, une petite cour a été créée et aménagée.

Budget global de l'opération :

Le montant total des travaux s'élève à 250 000 euros TTC.
Fonds propres : 94 253,65 euros HT soit 45,11 %

Financement : 54,89 %

État DSIL 17 CR = 36 478,65 euros, soit 21 %
État DSIL 17 GP = 7 775 euros, soit 4,5 %
Région FRASL = 37 500 euros, soit 21,84 %
Communauté d'agglomération Saumur Val de Loire = 12 500 euros, soit 7,28 %


Article du 18 juin 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Jean 18/06/2019 21:59:57

C'est une belle réalisation ,mais sait-on combien de personnes ont attendues tous les ans? Il y a sûrement un chiffre quelque part : 50, 100, ou plus?



Commentaire de Ortho 19/06/2019 08:30:19

ont attendu ou sont attendues ?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI