Edito de Michel Choupauvert : Tritium dans la Loire, après vérification, cela fait vraiment peur...

De la pollution nucléaire dans la Loire ? L'appel lancé ce 18 juin par une association antinucléaire m'a laissé tout d'abord un peu dubitatif. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je fais attention à ce que je lis. Alors, je suis allé farfouiller, sans pour autant tout comprendre des données techniques que les techniciens se disputent. Mais, comme je parle un peu français, les doutes et inquiétudes émis dans le livre blanc de l'ASN, Autorité de la Sureté Nucléaire et dans un rapport du Sénat m'ont fait vraiment peur.

La centrale de Civaux mise en cause


"En janvier 2019, la concentration en tritium dans l'eau de la Loire a atteint 310 becquerels par litre (Bq/L), qui est une valeur anormalement élevée : beaucoup plus que les valeurs publiées par EDF et plus que le seuil d'alerte de 100 Bq/L dans l'eau potable qui doit déclencher des investigations. Aucune autorité compétente n’a détecté ni évoqué cette pollution anormale."
Voilà pour le communiqué du laboratoire de l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO). Bon... Voilà une info sensée alerter. En première lecture, j'ai pensé à celle au plutonium de 2016 de "Sortir du Nucléaire" qui s'était avérée alarmiste. Les doses s'étaient révélées infinitésimales et étaient liées au déversement illégal, il y a 35 ans, d'EDF de plutonium en amont de la Loire, au niveau de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Cette info, sans être pour autant excusable, avait été rendue publique.

L'ASN va ouvrir une enquête ?

Suite à cette information, l'ASN, le très sérieux gendarme de la sureté nucléaire qui fait régulièrement des misères aux directeurs de centrales nucléaires s'est voulu rassurant et a déclaré à l'AFP "qu’il n'y a pas de risque pour l'environnement ni pour le public." L'ASN a conclu son propos sur le fait qu'elle allait ouvrir une enquête. Bon... Je veux bien le croire, mais je suis tout de même allé farfouiller pour avoir des infos. L'ASN a certainement voulu dire une enquête sur l'origine, parce qu'une est ouverte en grand depuis 2008 et que ce n'est pas nouveau. Cela inquiète vraiment l'ASN comme vous pouvez le lire dans ce rapport ici. La seconde, c'est qu'on n'a découvert les dangers du Tritium qu'en 2007, quelques années seulement après l’installation des centrales comme le souligne le livre blanc : "Un scientifique du CNRS concluait en 2010 à une «sous-estimation» par «les instances de radioprotection» de «la toxicité» du tritium, seul radioélément dont les rejets autorisés augmentent en France." Bon, encore moins rassurant : Le rapport ne comprend pas que "de nombreux animaux marins ou de rivières ont des concentrations en tritium qui sont plus fortes que celle dans l'eau environnante... (...) Existe-t-il un risque de bioaccumulation non élucidé"... Très bien et encore ?

La conclusion du Sénat

La conclusion, c'est un rapport du Sénat (lire ici) qui l'a faite en relevant d'abord une évidence : "La radioprotection, qui intéresse pourtant l'ensemble des travailleurs du nucléaire et les populations concernées, ne peut malheureusement être comprise que par quelques spécialistes." Et conclut : "Affirmer, comme le font les responsables des installations rejetant du tritium, que les rejets sont très inférieurs aux autorisations qui leur ont été accordées par décret ne suffit plus à rassurer les populations concernées. Si, comme ils le prétendent, il est impossible d'échapper aux rejets de Tritium, toutes les précautions doivent être prises pour en limiter au maximum l'importance, mais aussi pour en mesurer l'impact sur l'environnement et la santé humaine."

Ce qui m'interpelle le plus dans ce cas sanitaire, c'est que le risque du Tritium n'ait été découvert qu'en 2007 et que l'association vient de le mettre sur la place publique avec la conclusion : il y a risque de cancer avéré mais on ne sait pas à quelle dose celui-ci peut intervenir... Si vous lisez le livre blanc de l'ASN, vous verrez que l'Autorité s'inquiète surtout pour le personnel du nucléaire, mais aussi leur descendance...

C'est tout de même beau une éolienne...

Michel Choupauvert


Article du 22 juin 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de pierre 22/06/2019 10:56:21

Ce pic de tritium est toutefois 30 fois inférieur au seuil de toxicité : cela doit alerter car c'est une anomalie, mais cela n'autorise pas un catastrophisme qui supposerait que sciemment EDF empoisonne nos rivières.



Commentaire de bernadette fourré-jousselin dite mémé 22/06/2019 17:31:08

Pierre vous qui semblez être parfaitement au courant des données des éléments et composants radioactifs, j'en suis restées à ceux de TCHERNOBYL dans le livre de Jean Michel LACQUEMIN-RAFFESTIN "édité en 1962!!!!!! qui devrait pourtant nous avoir grand ouvert les yeux MERCI pour votre documents



Commentaire de pierre 22/06/2019 19:02:15

Chère Mémé... un choix? Selon un message délivré par WWF, l’Alliance pour la santé et l’environnement, le Réseau action climat Europe et Sandbag le charbon a causé pour la seule années 2013, plus de 23.000 décès en Europe.... 5000 mineurs chinois décèdent chaque année par accident... donc vive la bicyclette et la bougie.



Commentaire de Olivier Douay 23/06/2019 10:53:04

Cet article pertinent présente cependant des biais majeurs. Une absence de pédagogie permet beaucoup de choses dont des interprétations erronées de la part du lecteur : - Ne pas définir le Béquerel - Ne pas parler de le 1/2 vie de cet élément - Ne pas dire s'il se trouve ss forme de gaz ou d'H2O pouvant entrer dans le métabolisme. La conclusion est de la plus haute fantaisie si on connait les effets produits par les infrasons des éoliennes, les effets sur le bétail et les oiseaux et hélas les terribles ravages humains et écologiques du charbon.



Commentaire de clecalau 23/06/2019 11:15:36

N'étant ni pour ni contre, bien au contraire, il me semble néanmoins que l'argument favori des pro-nucléaire "c'est ça ou la bougie !" est pour le coup un peu dépassé. La bicyclette quant à elle, à part du pneu, n'à jamais fait crever personne...



Commentaire de L' Amiral 23/06/2019 19:49:45

Bilan touristique pour cette année _ les saumurois urinent du glyphosate. _ l'eau de la Loire est tritiée à Saumur. _ Sans compter le seïsme proche de Saumur. Tout ça donne envie de venir dans cette belle région....A quand la fermeture de l'office du Tourisme??? Merci à tous d'attirer du monde chez nous....



Commentaire de Avenir pour tous 24/06/2019 17:56:59

La fraude, la triche ou tout simplement l'erreur sont devenues un sport national et les médias versent de l'huile sur le feu pour pouvoir augmenter l'audience.... Si le nucléaire fait peur depuis les accidents dus à des erreurs humaines. La science devrait être au coeur de la réflexion et non les dogmes et la manipulation de l'imaginaire collectif. Les réductions de coûts, de salaires, de contrôles et l'augmentation de contraintes subordonnées à la politique sont peut-être à l'origine des accidents.... Quant à l'éolien, pitié ! Bilan énergétique négatif, destruction des sites et paysages, responsable de désordres sanitaires et environnementaux en mer et sur terre, je pense que ce raccourcis est malhonnête.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI