Loudun-Bournand. Festival Anako : 4 jours dédiés aux peuples premiers

La 5e édition du Festival Anako vous donne rendez-vous à Loudun et à Bournand, dans le département de la Vienne, du jeudi 27 au dimanche 30 juin 2019. Au programme : 4 journées rythmées de projections, de débats, d’actions et d’un spectacle.


La Fondation Anako a été créée par l'ethnographe Patrick Bernard, passionné depuis toujours par les peuples premiers et spécialiste des peuples de tradition orale. Il est depuis plus de 40 ans témoin, tout comme ses illustres prédécesseurs tels que Claude Lévi-Strauss ou Betty et Jacques Villeminot, de l'occidentalisation progressive des derniers des peuples premiers menant à la disparition de modes de vie millénaires comme de leur mémoire.

Le Festival Anako fête sa 5e édition

Suite à l’accueil très positif reçu par l’Ethno-Musée en 2014, l’offre de médiation s’est étoffée d’un festival inauguré en 2015. Le Festival Anako, en l'occurrence, qui fête cette année sa 5e édition. Le Festival Anako, ce sont 4 journées rythmées de projections en présence de réalisateurs engagés, de débats menés tambour battant, d’actions pédagogiques à destination des plus jeunes, de visites animées de l’Ethno-Musée, d’un spectacle témoignant de tout le savoir faire de contrées lointaines. Découvrez ci-dessous le programme de cette 5e édition, du jeudi 27 au dimanche 30 juin prochain.

Jeudi 27 juin 2019 à 20h30 au Cinéma Cornay de Loudun

« Géants du Haut-Nil », avant-première de l'équipe Anako

C’est dans les épais murs du château de Verrière, où il a installé l’Ethno-Musée de la Fondation Anako, que Patrick Bernard nous raconte le quotidien et les traditions des géants du Haut-Nil, et les Dinka, réveillant les souvenirs de sa propre expérience quant, il y a 36 ans, il a mis ses pas dans ceux des peuples du Haut-Nil pour les accompagner au fil de leurs longues transhumances à travers le Souddoud, les grands marécages du Haut- Nil.

Vendredi 28 juin 2019 à 15h au Cinéma Cornay de Loudun

« La Bergère des Glaces », de Stanzin Dorjaï Gya et Christiane Mordelet

Dans la vallée de Gya-Miru au Ladakh, à plus de 5000 m d'altitude, vit une bergère entourée de ses 300 moutons et chèvres « Pashmina » au milieu d’une immense montagne désertique. Pendant un an, nous partageons la vie de Tsering seule entourée de bêtes sauvages et dans un environnement extrême. Malgré ces conditions de vie rudes, elle nous montre une force spirituelle surprenante. Elle préserve un mode de vie écologique traditionnel. Mais pour combien de temps encore ?

Vendredi 28 juin 2019 à 17h30 au Cinéma Cornay de Loudun

« Geerewol, la guerre en dansant », de Sandrine Loncke

Au cœur du Sahel nigérien, des milliers de Peuls nomades wodaabe se réunissent chaque année pour un vaste rassemblement cérémoniel : le « daddo ngaanyka ». Sept jours et sept nuits durant, suivant le cycle du soleil, deux lignages adverses vont se livrer une véritable guerre rituelle, avec pour seules armes le chant et la danse.! L’enjeu de cette guerre, son but avoué : le vol des femmes.! Son ultime finalité : se séparer dans la paix ! Pour Ouba Hassan, l’abandon de ces cérémonies, seul lieu de rassemblement où se tisse le lien communautaire qui relie les nomades, signerait la dissolution des Wodaabe en tant qu’entité culturelle originale. Fruit de plus de dix années de recherches et d’amitiés, le film se met à l’écoute des acteurs du rituel pour tenter d’en décrypter les enjeux, à une heure où la crise écologique qui touche de plein fouet le Sahel rend l’organisation de tels rassemblements de plus en plus problématique.

Vendredi 28 juin 2019 à 20h à l'Ethno-Musée – Bournand (repli à Loudun au cinéma Cornay en cas de mauvais temps)

« Contes Amérindiens - La parole du geste » (animation, contes et langage des signes amérindiens devant le grand tipi avec Vincent Rouard)
« Bijoux Touaregs » (atelier avec Amarghwa Ouwoussou)

Vendredi 28 juin 2019 à 22h à l'Ethno-Musée de Bournand

Projection-débat en plein air
de « Sahara, sur la route des caravanes, itinérances nigériennes » de Jean-Pierre Valentin

Les Touaregs des monts de l'Aïr s'élancent dès l'automne pour de longs mois. Leurs expeditions hauturières arpentent le desert inlassablement. Nous allons les suivre pour la traversée du Ténéré, en direction du Kaouar, des salines et des palmeraies... Les imposants cordons dunaires de l'Erg de Bilma vont lentement guider nos pas aux marges méridionales du Sahara. Là, cernés par une steppe rabougrie, les nomades Wodaabe dès la fin de l'hivernage, célèbrent la beauté lors de rassemblements festifs impressionnants.

Samedi 29 juin 2019 à 15h au Cinéma Cornay de Loudun

« Dolganes et Nenets, peuples du Nord » de Jacques Ducoin


Nous sommes au Taïmyr, à l'extrême nord de la Sibérie, et c'est ici que l'auteur nous fait partager la vie des Dolganes, petit peuple semi nomade éleveur de rennes. Dans des conditions de froid et d’inconfort, il les accompagne dans leur campement et les suit lors d'une migration de leur troupeau de rennes. En avril ou mai, avant le dégèle du fleuve Khatanga, trop dangereux à traverser pour les animaux, les Dolganes suivent leur troupeau vers le nord pour l'été où ils trouveront moins de moustiques et plus de nourriture. Derniers représentants de ce petit peuple, ils sont à peine 250 à vivre traditionnellement, oubliés du monde dans un territoire grand comme la France.

Samedi 29 juin 2019 à 17h30 au Cinéma Cornay de Loudun


« Zo'é, les derniers hommes libres », de Gilles Santantonio, raconté par Nicolas Hulot (avec la chaîne partenaire du festival Anako, Ushuaïa TV)


Avec ce film, Ushuaïa nature porte haut et fort sa devise : « L'émerveillement est le premier pas vers le respect ». La vraie rencontre choc de ce numéro d'Ushuaïa nature est celle des indiens Zo'é qui signifie « nous ». Cette tribu isolée continue de vivre en harmonie avec la nature, à 500 kilomètres de toute civilisation. Ils ne connaissent ni la haine, ni le superflu et leur mode de vie est resté identique depuis la nuit des temps. Nicolas Hulot arrive chez les Zo'é, en compagnie de l'anthropologue Erling Söderström. On entre dans une bulle d'harmonie qui ne se raconte pas. On se prend à rêver de vivre comme les Zo'é : pas de chef, le mot « merci » n'existe pas puisque le sens du collectif est spontané, aucun bien matériel... Avant de réaliser que nous sommes à des milliers d'années-lumière de ce paradis - pas encore tout à fait - perdu.

Samedi 29 juin 2019 à 20h30 au Centre Culturel René Monory de Loudun

Grande soirée Mongole avec le groupe mongol « Khazaar » et le film « Voyage en Diphonie » de Jean-François Castell

« Voyage en Diphonie » retrace plusieurs histoires entremêlées : les fondements d’une démarche ethnomusicologique ; une tournée unique vécue de l'intérieur avec des musiciens bergers et professionnels de Mongolie ; des expérimentations scientifiques ; le mystère du chant diphonique et sa relation profonde à la nature ainsi que sa transmission ; et surtout, l'aventure humaine de Johanni Curtet et Nomindari Shagdarsüren partagée avec ces artistes dans ce grand projet, musical et patrimonial.

Le film « Voyage en Diphonie » sera précédé et suivi du concert de chants diphoniques et de musiques mongoles que proposeront les 4 exceptionnels chanteurs et musiciens du groupe « Khazaar ».



Dimanche 30 juin 2019 à 11h à l'Échevinage de Loudun


« Ka'apor, le dernier combat », de Nicolas Millet

L’Amazonie est malade. Son cancer : la déforestation. Malgré les campagnes de sensibilisation et les multiples législations, la couverture forestière ne cesse de diminuer. Mais ces forteresses écologiques sont habitées par des populations qui, à l’instar des Ka’apor, ont décidé de prendre les armes pour défendre leurs habitats. C’est dans la réserve Alto Turiaçu, de l’État Maranhao, que nous allons suivre cette tribu qui a décidé de lutter. Plus question d’attendre ou d’espérer une aide des autorités, les Ka’apor prennent leur destin en main pour sauver leur territoire et leur culture des bucherons illégaux.

Dimanche 30 juin 2019 à 17h30 à l'Ethno-Musée de Bournand

« Epotüp – Un Maraké Wayana », de Jean-Philippe Isel

Les Amérindiens Wayana du Haut-Maroni, ces mal aimés de nos sociétés dites civilisées, oubliés de tous, abandonnés à leur sort sur un territoire ravagé par l’orpaillage clandestin, ont réussi le tour de force d’organiser la mythique cérémonie du Maraké, ce rite initiatique au cœur de la culture Wayana. Il y avait plus de quinze ans qu’une telle cérémonie n’avait pas eu lieu en pays Wayana et les plus anciens ont puisé dans leur mémoire leur connaissance des chants, des danses et des arts de la vannerie, des plumes et des instruments de musique liés au Maraké. C’est tout ce cheminement de préparation de la cérémonie jusqu’à l’épreuve des fourmis que nous montre ce magnifique documentaire de Jean-Philippe Isel. Le réalisateur a été sollicité par les Wayanas eux-mêmes pour immortaliser des images d’un rite initiatique impressionnant qui pourrait ne plus se reproduire, compte tenu de l’état de précarité de la communauté.

La programmation des Préludes, Le Printemps Anako (cliquez sur l'image pour zoomer)



La programmation du Festival Anako (cliquez sur l'image pour zoomer)




Article du 21 juin 2019 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI