Montsoreau. Le château dans son nouvel écrin

Les travaux de réaménagement des quais de Montsoreau viennent de s’achever pour le lancement de la saison touristique. Ce chantier avait pour objectif d’améliorer la sécurité en bordure de Loire et de mieux valoriser le château-musée d’art contemporain.


Samuel Gesret, sous-préfet de Saumur, Jean-Pierre Chavassieux, vice-président du Département en charge des mobilités, Françoise Damas et Laurent Hamon, conseillers départementaux du canton de Saumur et Gérard Persin, maire de Montsoreau, ont inauguré vendredi 21 juin les quais Philippe-de-Commines et Alexandre-Dumas (RD751A), à Montsoreau.

Contexte et enjeux

2 600 véhicules empruntent chaque jour la RD751A, autrement appelée quais Philippe-de Commines et Alexandre-Dumas, dans la traverse de Montsoreau. Si le trafic n’a pas représenté le principal enjeu des nouveaux aménagements des quais, la valorisation des abords du château relevaient en revanche d’un intérêt touristique.
A l’ouverture du musée d’art contemporain en 2016, le Département avait pris l’engagement auprès de Philippe Méaille, locataire du château de Montsoreau, d’améliorer les accès et la sécurité des quais. Commune classée parmi les plus beaux villages de France, labellisée petite cité de caractère nichée au cœur du patrimoine mondial de l’Unesco et le long de la Loire à Vélo, Montsoreau est fin prête pour la saison estivale. L’aménagement visait également à sécuriser la traversée du village, notamment les jours de grande affluence.

Nature des travaux

Le chantier a principalement porté sur la réalisation d’espaces verts et le dévoiement de la circulation pour dégager la vue sur le château-musée d’art contemporain et sur la Loire. Un cheminement piétonnier a ainsi été aménagé en bordure de Loire, ainsi qu’un espace de stationnement côté bâti pour les véhicules et des espaces réservés aux terrasses des commerces. Au pied du château, une cunette engazonnée crée la liaison avec les douves du château, invitant les visiteurs du musée d’art contemporain à y pénétrer.
Afin de ralentir la vitesse de circulation, la chaussée a été rétrécie et l’enrobé renouvelé sur 560m. Dans l’esprit des lieux, ces nouveaux aménagements ont été réalisés à partir de matériaux nobles, dont la pierre naturelle pour les bordures et caniveaux, ainsi que des matériaux garantissant la qualité esthétique et l’intégration paysagère pour les trottoirs et le stationnement.

Planning et budget

Sept mois de travaux, de novembre 2018 à début juin 2019, auront été nécessaires pour mener à bien le projet sous maîtrise d’ouvrage communale, avec l’appui technique et financier du Département, et en concertation avec l’architecte des bâtiments de France. L’opération, d’un coût global de 361 000 € HT, a été financée par le Département à hauteur 128 000 €, par l’Etat pour 89 000 € et par la Région pour 68 000 € et par la Commune de Montsoreau pour 76 000 €.


Article du 22 juin 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Photo 24/06/2019 12:06:03

On ne voit pas grand chose des nouveaux aménagements sur la photo. Dommage.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI