"Besoin de fraîcheur ? Demandez le Val de Loire !"

L'Express, sur le blog Miss Vincky Wine vient de publier ce lundi 24 juin un article vantant la richesse et la fraîcheur des vins du Val de Loire. A côtés des Muscadet et Sancerre, les Saumur et Saumur-Champigny...Voici l'article.


La fraîcheur ? C’est le Val de Loire, le dénominateur commun à tous ses vins.Ce sont ces notes que l’on peut aussi qualifier de mentholées, minérales, rocheuses, salines, végétales et je vous laisse y réfléchir, selon le verre et votre carte mémoire sensorielle.

Au fil de l’eau

De l’océan où naissent les muscadets jusqu’à Sancerre, c’est le fleuve qui donne le La et nous guide sur la route des vins. Le Val de Loire, c’est aussi l’une des plus vastes régions viticoles françaises et l’une des plus diverses. La fraîcheur au fil de l’eau, voilà un bon moyen pour commencer à comprendre les vins !
La route qui longe le fleuve est d’ailleurs parfaite à vélo, car plutôt plate et vraiment bucolique avec ses champs de coquelicots, châteaux, bateaux et pierres de tuffeau. Dès que l’on s’éloigne un peu, il n’est plus surprenant de se retrouver dans des chemins pentus et sinueux, comme dans l’appellation Vouvray pleine de charmants détours.

Le jeu des 1000 différences

Le fleuve nous conduit donc sur la trace des Vins du Val de Loire, il met d’accord ses 50 AOCs pourtant si différentes. Parce que franchement, à premier nez, qu’est-ce qui réunit un Coteaux du Layon si doux avec un Saumur-Champigny, parfois si viril et un muscadet, tranchant ? Ni la couleur, ni le cépage, ni la texture. Mais chacun a ce petit je ne sais quoi qui vous titille les papilles, qui produit l’effet Kiss Cool, qu’on note à chaque fois.

Ô fraicheur !

La fraîcheur, c’est ce qui donne l’équilibre aux grands liquoreux, c’est ce qui fait des rouges de si bons compagnons de table, c’est grâce à lui que les rosés, même sucrés, paraissent légers et c’est ce qui fait la complexité et la longévité des blancs, si grands. La fraîcheur, c’est le terroir, la pierre qui jaillit dans le jus, les embruns qui caressent les vignes, les cépages qui s’expriment. C’est la magie du Val de Loire. Elle éveille les sens, appelle au repas et au verre suivant.
On peut parler de fraîcheur minérale comme celle de l’océan qui peut parfois être saline, ou celle du tuffeau, la pierre de touraine, qui donne l’impression de sentir une roche humide. Celle du silex, si particulière, légèrement fumée, tellement qu’on jurerait parfois d’avoir vu des étincelles.
On peut parler de fraîcheur végétale, souvent retrouvée dans le cabernet franc des saumurs et touraines chenonceaux, de jolis poivrons mûrs ou alors dans le chenin blanc, comme à savennières où l’on peut retrouver la rhubarbe, les herbes des champs, les fleurs blanches et même la verveine.
Ou alors les notes fruitées, dans les touraines comme les agrumes qui donnent un côté frais acidulé : citrons, kumkates et même fruits de la passion. Dans les liquoreux c’est parfois l’acidité de l’abricot et pourquoi pas des fruits rouges croquants dans les gamays d’Anjou ?

Je vous le dit, la fraîcheur est partout ! Et ça tombe bien, voici l’été qui s’annonce chaud !


Article du 25 juin 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI