Météo du mercredi 26 juin : Le brevet reporté pour cause canicule


Comme vous l’avez surement déjà entendu sur toutes les ondes (que ce soit radio, télé, wifi ou même celles de votre journal un peu froissé) les épreuves de brevet, DNB pour les puristes, de jeudi et vendredi ont été décalées au début de la semaine prochaine. Le réchauffement climatique aura-t-il raison du diplôme du brevet ? Est-ce finalement un des plus gros problèmes planétaires qui règlera le compte de ce sésame tant décrié depuis de longues années maintenant.


Alors oui, la décision fait débat. Notamment parce que beaucoup de ces collégiens devaient partir en vacances à ce moment-là. Mais pas de panique, car ils pourront peut-être, s’ils remplissent les critères, le passer en septembre. Mais quels critères me direz-vous ? Et bien je ne sais pas vraiment, mais Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation, a expliqué que les "circonstances familiales justifiées seront un critère suffisant pour passer la session de septembre". Des informations complémentaires seront communiquées prochainement aux chefs d'établissements qui renseigneront les parents, mais les billets de train ou d'avion non annulables permettront de passer le brevet durant la session de septembre par exemple. Ceux là seront heureux de ne pas avoir pris l’assurance annulation ! les autres pourront toujours se réfugier dans les cinémas comme cela est préconisé partout, pas mal en guise de révisions non ? Pensez à réserver vos places !
Petite pensée à tous les lycéens qui n’ont pas eu de chance et ont eu leur épreuve quelques jours trop tôt.


Article du 25 juin 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Retraité 26/06/2019 15:02:16

Pauvres petits bouchons !!!!!!Arrêtons de les envelopper dans la soie ces petits, ils en verront bien pire a l'avenir et pensons à ceux qui bossent dehors et qui n'ont pas le choix mon gars travail aujourd'hui dans le Jura et il fait 44 degrés alors qui est le plus a plaindre ?



Commentaire de 1-2-3 Soleil 26/06/2019 19:51:07

C'est une bonne décision. Il vaut mieux prévenir que guérir. Et pour ceux qui travaillent, les patrons devraient prendre des mesures pour leurs employés. Un malaise est vite arrivé.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI