Saumur. Le quartier « Villa Plaisance » se remplit petit à petit

« Villa Plaisance » est un quartier résidentiel de 52 logements sur près de 3 hectares, situé à Saint-Hilaire-Saint-Florent, commune associée, à proximité du cœur de ville. Il offre un parc paysagé verdoyant, des accès piétons et cyclables, pourtant, le projet lancé en 2013 a mis beaucoup de temps à prendre auprès des acheteurs.

Freddy Durandet et Guillaume Leclerc sur le site de Villa Plaisance


En 2017, soit quatre ans après le lancement de ce programme seulement 6 terrains avaient été vendus. À l’époque plusieurs hypothèses avaient été évoquées, notamment le prix élevé et la taille trop petite de ces terrains (notre article du 26 septembre 2015). Le programme se voulait pourtant ouvert à tous les budgets et à toutes sortes de profils. Selon Alter, l’organisme en charge de la coordination du projet, ce « coup de frein » viendrait à la fois du prix, mais aussi du fait que le quartier n’est pas très visible depuis la route, camouflé par l’aménagement paysagé de ce lotissement.



S’adapter pour mieux vendre


Une réorientation du dossier a donc été envisagée avec, par exemple, la création de nouveaux terrains à bâtir. « Nous avons revu les prix, mais aussi la taille des terrains à la baisse. Nous nous sommes aperçus que la population s’orientait vers des terrains avoisinant les 300 mètres carrés, on est certes sur un quartier pavillonnaire, mais les personnes sont tout de même dans une optique de centre-ville » explique Guillaume Leclerc responsable d’unité opérationnelle (Alter). De plus, les différents partenaires affirment vouloir donner une cohérence architecturale au projet final, pour sortir de l’image d’un lotissement trop classique et linéaire.

Des terrains cherchent encore acquéreur

Depuis un an les ventes ont connu un fort accroissement, assure Freddy Durandet Responsable de la communication pour Alter. Aujourd’hui, 13 terrains sont vendus, un autre est sous compromis et deux sous option d’achat. Plusieurs logements sociaux sont à venir en 2020 pour compléter les 7 déjà existants, et 4 maisons en accession à la propriété seront également livrées pour la même date. Du côté des terrains libres de constructeurs, 15 attendent encore de trouver un propriétaire. D’une superficie de 230 à 380 mètres carrés ils sont mis en vente à partir de 24 900 euros. À terme, le quartier totalisera 52 logements.
L'espoir renaît !


Article du 27 juin 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Varrinoise 27/06/2019 23:16:59

Et à Varrains. Le lotissement des Rivières de la SODEMEL. Il avance??? Il faudrait un article!



Commentaire de Titi 28/06/2019 12:15:50

Le pb avec la sodemel c'est qu'ils sont payés même si les terrains ne se vendent pas. C'est toujours les collectivités qui payent à la fin les déficits... ils ne sont responsables de rien mais décident de tout. C'est facile avec nos impôts. Varrains et villa plaisance même problème : on vends des terrains où personne ne veut aller ou presque quel que soit le prix proposé.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI