Saumurois. Un nouveau président pour les amis de la gendarmerie

Mercredi 3 juillet 2019 s’est déroulée à la mairie de Longué-Jumelles une réunion de l’association « les amis de la Gendarmerie » du secteur de Saumur, l’un des quatre comités de Maine-et-Loire.

Le maire de Longué-jumelles Frédéric Mortier, lui même membre de l'association, a accueilli le comité Saumurois des "amis de la gendarmerie"


L’occasion de présenter le nouveau président du comité Saumurois des amis de la gendarmerie, Patrick Daviaud. Lui-même ancien gendarme, aujourd’hui réserviste retraité il succède à Thierry Garnier. Ils ont profité de ce temps pour apprendre à connaitre les gendarmes du territoire. « Nous travaillons ensemble, il est vrai, mais nous ne connaissons pas toujours les gendarmes de notre village, c’est pourquoi ces temps d’échange et de rencontre sont si important » confie Jacky Lambert délégué intercomité des Pays de la Loire.

Participer au rayonnement de la gendarmerie


Cette association d’intérêt général a été créée en 1932, elle compte aujourd'hui 14 500 adhérents. Elle a pour vocation de mieux faire connaitre la gendarmerie, la faire apprécier et la soutenir. Sa mission est de promouvoir les valeurs portées, les transmettre aux nouvelles générations, mais aussi de soutenir les gendarmes lors d’épisodes ou période difficiles. Des actions concrètes sont menées, des opérations cartes postales par exemple où des enfants écrivent aux escadrons de gendarmerie, mobilisés dans des pays étrangers, outre-mer…L’association apporte au-delà d’un soutien moral, un soutien matériel pour répondre aux besoins précis des brigades locales, à travers des financements ou des partenariats.

Une nouvelle application de sécurité

Toujours à l'affût de solutions de prévention de la délinquance ou de préservation de la sécurité et de la tranquillité des citoyens, la gendarmerie vient de lancer une nouvelle application présentée à l’occasion, Vigie. Le principe est de pouvoir lancer des alertes, des messages en temps réels et prévenir tout acte de petite délinquance. Innovation de la gendarmerie de Maine-et-Loire, elle a été lancée au printemps 2019 en Saumurois. « Cela existe déjà dans le secteur agricole, un certain nombre de personnes pourront être connectées à ce réseau interne via son smartphone, à savoir les officiers de gendarmerie du territoire, des élus et qui le veut » explique le Commandant David Besseau. Ainsi, sur ce territoire, les populations pourront être alertées en amont sur des démarchages illicites ou encore des offres de travaux sur domicile. Un message de sensibilisation peut également être passé aux populations, et ce en seul clic sur tout le territoire.


Article du 04 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de "Qui le veux" ? 04/07/2019 19:19:05

Qui le veut c'est bien mieux. Merci



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI