Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Dossier. En Anjou, la plus forte concentration troglodytique d’Europe !

Dans les troglos d’Anjou, on trouve la fraîcheur en plein été, mais pas seulement… Champignonnières, caves à vins, galeries d’art, sans compter des villages typiques et des adresses insolites pour se restaurer et même dormir. Voici une petite sélection pour découvrir la plus forte concentration troglodytique d’Europe !

Les rues du village troglo de Souzay


L’Anjou et notamment le Saumurois compte 1 000 km de galeries souterraines, un monde surréaliste entre coteau de la Loire saumuroise et plaine de Doué-en-Anjou. Dès le XIIe siècle, on a creusé la pierre tendre du tuffeau et du falun pour édifier demeures et monuments du Val de Loire et d’ailleurs. Dans ces galeries, habitations et activités économiques se sont développées au fil des siècles. Aujourd’hui, cet univers minéral abrite aussi des musées, restaurants, hôtels, galeries d’artistes… et même un zoo ! Dépaysement garanti, à la fraîche…

Immersion en villages troglodytiques…

Le village de Rochemenier se compose de 250 caves réparties sur 40 anciennes fermes creusées dans la plaine. Deux accueillent un musée présentant la vie agricole d’autrefois et même une église dans la roche. Sur l’itinéraire de La Loire à Vélo® entre Saumur et Montsoreau, Souzay-Champigny se découvre au fil de rues souterraines reliant d’immenses cavités et de jolis manoirs accrochés au coteau. Tout proche, Turquant se distingue en abritant nombre de métiers d'art, de la pierre bien sûr, du métal, du verre, de la mosaïque… dans des lieux uniques.

Troglos... trop beaux !

A Doué-en-Anjou, le Mystère des Faluns présente une scénographie féérique dans un site environnemental remarquable classé, un dédale de galeries souterraines hautes de 15 à 20 m. Déposé ici par la mer il y a 10 millions d’années, le falun, roche coquillière locale, a été creusé par l’homme aux 18e et 19e siècles. Près de Saumur, Pierre et Lumière dévoile les plus beaux monuments du Val de Loire, une vingtaine de sculptures taillées dans le tuffeau. Au manoir de la Caillère à Coutures, l’artiste Richard Rak présente sur 400 m² de galeries et dépendances creusées dans la pierre ses créations hors du temps, hors des normes.




Tout connaître sur les champignons de Paris… en Anjou


La culture du champignon remonte ici à la fin du XXe. Cette activité économique qui perdure fait saliver les gourmands dans plusieurs sites. Le Musée du Champignon à St-Hilaire St-Florent récolte 10 tonnes de champignons par an et propose de découvrir aussi 250 espèces de champignons sauvages. La champignonnière du Saut aux Loups à Montsoreau présente les techniques anciennes et récentes de production. On peut même y déguster des « galipettes farcies » - gros champignons de Paris garnis de rillettes, andouille… A la Cave vivante du champignon, située à Sanziers en plaine, on aborde la production « dans son jus » pour une visite guidée dans un labyrinthe de galeries souterraines…

Les pétillantes caves de fines bulles…

Outre son château et son fameux Cadre noir, les nombreuses « maisons » de fines bulles font la réputation de Saumur. Parmi elles, Bouvet Ladubay et ses 8 km de galeries invitent le visiteur à découvrir toutes les étapes de la vinification, mais aussi à contempler un ensemble de 32 chapiteaux sculptés évoquant l’ancienne abbaye en surface. On peut même y faire une visite spéciale à vélo. Au fil de 7 km de caves grandioses creusées dans le tuffeau, Ackerman propose aussi des expositions artistiques monumentales et des animations pour toute la famille. Chez Langlois Château, qui travaille ses propres vignes et où on visite le véritable site de production, un magnifique panorama s’offre sur le château de Saumur.

Entre château et zoo, de l’inédit assurément

Brézé est l'un des châteaux les plus atypiques du Val de Loire, notamment en raison de son incroyable forteresse souterraine creusée au Moyen Age. "Un château sous un château", voilà très exactement toute la singularité que les visiteurs apprécient notamment lorsqu'ils parcourent les douves sèches les plus profondes d'Europe. Seul parc animalier troglodytique au monde et zoo engagé aux 4 coins de la planète depuis près de 60 ans, le Bioparc de Doué-la-Fontaine est quant à lui installé dans une ancienne carrière de falun. Ce site touristique majeur pour de nombreuses espèces menacées abrite plus de 1 200 animaux dans des espaces d'immersion luxuriants de végétation. Avec près de 150 naissances par an, un vrai bonheur pour tous !

Les troglos régalent petits et grands

Une spécialité d’ici, la « fouée » ou « fouace », comble tous les appétits. Ce petit pain cuit au four à bois creusé dans la roche se savoure, garni de produits locaux, dans nombre de restaurants troglos. Aux Fouées de Grézillé, nouvelle table ouverte en 2019, on les accompagne multiplement, au goût du jour. A Turquant, on s’engouffre aux Pommes tapées du Val de Loire pour la dégustation de cet autre mets étonnant, autrefois consommé par les mariniers de Loire. Toujours produites ici, elles sont aujourd’hui appréciées, séchées ou réhydratées dans du jus de pommes ou du saumur-champigny. A proximité dans le coteau, L’Hélianthe propose de redécouvrir les légumes anciens, le panais, le topinambour, la patate douce, la vitelotte... avec des poissons de Loire ou des viandes marinées...

Dormir en troglo : une expérience inoubliable !

Dans la large gamme d’hébergements troglodytiques de l’Anjou, l’hôtel Rocaminori dispose de 12 chambres troglodytiques ou semi-troglodytiques creusées dans le falun, au cœur du village de Rochemenier. Outre le confort moderne, le silence et l’insolite, on y apprécie aussi son restaurant de fouées Les caves de la Genevraie. A Turquant, la Demeure de La Vignole est une élégante demeure de tuffeau du XVIIe siècle adossée au coteau de la Loire. Des caves du XIIe servent d'écrin à 4 des 11 chambres avec en prime une surprenante piscine. Au cœur de Doué-en-Anjou, la maison d’hôtes Farfadine & Troglos est un site purement troglo du XIXe siècle. Karine et Christophe, de véritables troglodytes, proposent une immersion dans leur univers insolite qui offre calme et dépaysement.

En savoir plus : https://www.anjou-tourisme.com/fr


Article du 06 juillet 2019 I Catégorie : Culture

 


1 commentaire :


Commentaire de Voyer JV 07/07/2019 20:03:25

Bravo pour ce florilège de troglos ! Un article très intéressant et bien documenté. Utile aux saumurois, qui ne connaissent pas tous tout sur tous les troglos ! Et, peut-être, en ces temps de migration touristique, cela donnera peut-être de bonnes idées à quelque voyageur étranger !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI