Sècheresse. Premières mesures de restriction de l'eau mise en place en Maine et Loire

Des mesures de restriction concernant l’usage de l’eau ont été annoncées par la préfecture de Maine-et-Loire en vue des baisses du niveau des cours d’eau et des nappes souterraines.

l'Hyrome, une rivière en état de vigilance


Après les fortes températures de la semaine dernière, René Bidal, préfet du Maine et Loire a annoncé la mise en place de mesures de protection de la ressource en eau, en vue de la diminution du niveau des nappes souterraines et des cours d’eau des mesures restrictives.

Une quinzaine de cours d'eau Saumurois concernés

Ainsi les cours d’eau suivants DIVE, LAYON, OUDON, BRIONNEAU, ROMME, ERDRE, THAU, COUASNON, AUBANCE, sont classés en zone d’alerte et soumis à une interdiction de prélèvement de 10h à 20h, à l’exception des usages vitaux et prioritaires.
Il en est de même pour les eaux souterraines de l'OUDON soumis à la même interdiction de prélèvement. Le préfet place de plus les rivières HYROME, EVRE, MOINE, ARGENTON, DIVATTE, LATHAN en état de vigilance, afin que chacun pratique l’autolimitation des prélèvements et usages de l’eau.
Pour le moment aucune mesure de restriction ne concerne le réseau d’alimentation en eau potable. Le préfet invite toutefois l’ensemble des usagers à réduire leur consommation.


Article du 05 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de porteboeuf 05/07/2019 21:45:00

Salut à tous les pêcheurs pour moi dernière année de pêche depuis l'ouverture des barrages la pêche est terminé on pêche que de la salade bonne pêche à tous



Commentaire de Jéome 08/07/2019 13:57:40

Tout à été fait en dépit du bon sens. On sait que l'eau sera l'or bleu de l'avenir et depuis deux ans c'est une catastrophe. Je plein les futures générations.. La pêche c'est fini pour moi également.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI