Saumur. Clémence pour deux jeunes au tribunal correctionnel

Deux jeunes hommes de 19 ans comparaissaient ce mardi 9 juillet devant le tribunal correctionnel de Saumur pour violences physiques sur un jeune homme, majeur aussi, après l’avoir piégé.


Les faits se sont déroulés dans la soirée du 26 juin dernier, aux Rosiers sur Loire, près de Saumur. Un homme de 24 ans, Lionel Leplat, s’est retrouvé pris au piège par 5 jeunes, 3 garçons de 19 ans et 2 jeunes filles mineures, après de nombreux échanges par SMS avec l'une d'entre elles, Mélissa. Selon les éléments de l’enquête, menée par les gendarmes de la compagnie de Saumur, il envisageait une relation amoureuse avec sa correspondante, qu'il pensait célibataire.
Mais en fait, il s'est avéré que la jeune femme avait déjà un compagnon, Alexandre Marais, jeune de 19 ans domicilié à Gennes. Lorsque celui-ci apprend qu’un autre homme la courtise, il s’énerve. Il demande alors à sa compagne d’envoyer un message à son soupirant pour lui donner rendez-vous dans le parc des Rosiers sur Loire.
Quand la victime se rend en toute confiance sur les lieux, certes il tombe sur la jeune femme, mais aussi sur 2 jeunes hommes, Alexandre Marais, le compagnon de Mélissa et Patrick Duplex, ami d'Alexandre. Ces derniers assènent le soupirant de coups durant de longs moments, particulièrement au niveau de la tête et du visage. C'est l'arrivée d'un témoin et la détonation de ce qu'ils ont pris pour un coup de fusil - qui en fait n'était qu'un canon agricole effaroucheur - qui a fait prendre la fuite aux agresseurs et à la jeune femme. Toute la scène a été filmée par deux autres comparses, 1 garçon du même âge et 1 autre mineure, puis diffusée sur les réseaux sociaux. Tous deux ont également pris la fuite.

Regarder Oranges Mécaniques

Et c'est le 4 juillet dernier que les deux hommes ont été interpellés pour violences physiques et placés en détention. Souffrant de nombreuses ecchymoses sur tout le corps, la victime, Lionel Leplat âgé de 24 ans, avait porté plainte et s’était vue prescrire deux jours d’ITT (incapacité temporaire de travail). C'est donc menottés qu'ils sont arrivés au Tribunal de Saumur ce mardi 9 juillet. Tous deux ont reconnu les faits de violence et ont fait part de leurs amers regrets.
L'avocat de la partie civile, Lionnel Leplat présent à l'audience et dont le visage était encore fortement tuméfié, Me Malinge, a invité les prévenus à regarder le film culte de Kubrick « Oranges mécaniques » et notamment la scène au cours de laquelle un individu est férocement agressé et décède à la suite des coups reçus... Il a requis 3 000 € de dommages et intérêts et a demandé l'aide juridictionnelle pour son client.

Un acte mûrement réfléchi

Dans son réquisitoire, la procureure Labbé n'a pas manqué d'accabler les prévenus, les accusant « d'actes mûrement réfléchis et préparés la veille, notamment quant au rôle de chacune des 5 personnes. » Qui plus est, le fait de filmer la scène et de la diffuser est bien "la marque d'une préméditation". « Ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'est de se retrouver en détention et devant ce tribunal. » Elle a requis 10 mois de prison pour Alexandre Marais, assortis de 2 mois de sursis et une obligation de soins psychologiques. Pour ce qui est de Patrick Duplex, elle a requis 10 mois dont 4 mois avec sursis.

« Violence et injustice »

«Violence et injustice sont les maîtres mots de cette affaire », a plaidé Me Baba, avocate des prévenus. « Dans leur passé, tous les ingrédients sont réunis. Violence pour Alexandre qui a été placé depuis l'âge de 2 ans dans une famille d'accueil maltraitante et injustice pour Patrick qui a toujours dû se battre pour se faire une place, dans une famille de 9 enfants, puis au cours d'un apprentissage où il était traité de moins que rien. Et deux autres mots : minable et regret : ils reconnaissent que ce fut un acte minable et se répandent en regrets. » Et de rajouter : « Non cela n'a été mûrement réfléchi, mais commis par des êtres sans balise. Je peux vous dire qu'aujourd'hui ils ont pris la mesure de leur méfait : durant ces 5 derniers jours en prison, ils sont restés prostrés dans leur cellule sans sortir. C'était sûrement nécessaire, mais cette détention provisoire vaut toutes les détentions. Dès lors je demande de faire preuve de valeurs peu fréquentes dans un tribunal : empathie et résilience. Ils ont compris la leçon. Je suis d'accord pour la détention, mais assorti d'un sursis et d'une mise à l'épreuve, afin que la peine ne les leste pas. N'oublions pas qu'Alexandre sera papa dans 5 mois et que Patrick à un travail qui l'attend. »

Clémence du tribunal

Après en avoir délibéré, le tribunal a reconnu les accusés coupables d'infraction et les a condamnés à la même peine, à savoir 10 mois de prison, dont 4 mois avec sursis et une mise à l'épreuve de 18 mois. Les deux prévenus seront donc libres dès ce soir et ont 18 mois, suivis par un juge d'application des peines, pour faire leurs preuves professionnellement et justifier de soins, sous peine d'effectuer la peine de 6 mois d'emprisonnement. Ils ont été également condamnés à verser une indemnité de 1 000 € à Lionel Leplat au cours de ces 18 mois de mise à l'épreuve. Le tribunal a également accordé l'aide juridictionnelle à la victime.


Article du 09 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de matjac 09/07/2019 18:39:05

C'est bien, on peut tabasser qui on veut, le prix n'est que de 1000€, dans le même exemple on a graver des insultes sur la voiture de ma femme, pris sur le fait l'individu n'a eu que un rappel a la loi, la voiture elle a finit a la casse car économiquement irréparable et on a rien toucher.



Commentaire de sablons 49 09/07/2019 18:42:21

Quand on dit qu'il n'y a pas de justice... TIG pour ces deux Branlitos, vivement le rétablissement des bagnes !!!



Commentaire de Poisson d avril ??!! 09/07/2019 20:48:20

C est clair !! Donc c est la victime le responsable ??? Il y a pleins de gens en prison qui regrettent et qui travaillaient... je ne connais pas la victime mais c est scandaleux... une personne piégée qui se fait agresser violemment et on offre des fleurs à ceux qui auraient pu le tuer !!! En même temps j ai toujours pensé que des hommes habillés en robe n étaient pas crédibles pour nous faire la morale !!! J en connais ( mon frère ) qui ont été en prison pour moins que ça !!! Surement des gosses de riches !!!! Justice à 2 vitesse... mes respects pour la victime et honte à la justice française....



Commentaire de Uncle Jack 09/07/2019 20:50:22

Je ne comprends pas toujours les juges : faits très graves, l’hoMme agresse mettra du temps à s’en remettre plus que les brutes, et l’exemple est mauvais, et je crains que des « bronzés «  n’aient été condamnés plus lourdement



Commentaire de En espérant... 10/07/2019 08:08:15

Que l'indemnité due à la victime soit retirée automatiquement du compte en banque des agresseurs. Deux seulement ont des sanctions et les trois autres? C'est quand même grave cette histoire.



Commentaire de Justice de m..de 10/07/2019 18:40:38

Cela fait plus de 50 ans que je dis qu'il n'y a pas de justice dans ce foutu pays. J'avais 14ans quand je me suis fait agresser par des branleurs de l'époque, l'arcade sourcillere ouverte et un poignet fracturé. Il ont écopé de15 jours avec sursis alors depuis rien n'a changé vive la France et ceux qui entretiennent la délinquance



Commentaire de happé 10/07/2019 22:56:20

Je suis surpris que vous citiez l es noms .Quel intérêt si ce n'est attiser la vindicte sur ces jeunes. La justice se suffit elle pas à elle même. J'espère qu' en cas de délinquance de personnalité bien placée vous appliquerez le même tarif! Cordialement.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI