Vivy. La Jouannerie : un lotissement bas carbone et respectueux de l’environnement

Le programme de lotissement de « la Jouannerie » à Vivy a été inauguré, les travaux ont commencé et la réalisation des fondations est déjà bien avancée. La fin des travaux est prévue pour le printemps de l’année prochaine.


Ce mercredi 10 juillet 2019 s’est déroulé, non pas la pose de la première pierre, mais la pose du premier bois au lotissement de la Jouannerie à Vivy. En effet, ce projet de conception et réalisation prévoit 21 logements entièrement réalisés en bois, sous forme de longères comprenant chacune 3 à 4 logements. Le projet a été initié en 2016 par la commune de Vivy avec le concours de Saumur habitat. C’est la société Bonnel qui avait été sélectionnée au départ pour ce chantier, mais cette dernière a été placée en liquidation judiciaire. C’est finalement l’entreprise Rousseau, basée au Plessis-Macé, qui a pris le relais. « C’est un projet qui nous tenait à cœur, une vraie ambition pour notre commune, nous avons lancé le pari à Saumur Habitat et je crois qu’ensemble nous avons relevé le défi » se réjouit Béatrice Bertrand maire de Vivy.

Des matériaux neutres

Les matériaux utilisés pour la construction de ces maisons, des T3 principalement, puisent peu dans l’environnement, ils sont « biosourcés ». La construction, la consommation et la destruction de ces logements ont été pensées pour que l’impact sur l’environnement soit le plus faible possible. Le bois utilisé est du pin Douglas provenant de France, issu d’une filière bois et inscrite dans le développement durable. Il s’agit d’habitats dits « passifs », c’est-à-dire avec une consommation très basse, voire quasi nulle. Ils répondent à la règlementation thermique de 2020, et seront équipés de chauffage par pompe à chaleur, de panneaux photovoltaïques, d’un traitement des eaux particulier et une isolation haute performance en laine de bois.

Un projet rondement mené


La commune a mis à disposition le terrain à Saumur Habitat pour l’euro symbolique et a investi 125 000 euros dans le projet. Le coût global du programme s’élève à 2 851 000 euros, pour un coût de 135 000 euros par logement. Le projet est bien lancé et devrait aller assez vite, 33 demandes ont déjà été formulées, le choix se fera prochainement. « La commune a la volonté de faire de ce quartier un endroit intergénérationnel avec des personnes de catégories sociales différentes » explique Philippe Plat, directeur de Saumur Habitat. Le chantier devrait être livré en mai 2020 et les premiers habitants s’installeront dans la foulée. Les premiers panneaux, qui formeront les murs de ces maisons, sont d’ores et déjà en cours de fabrication.

Plus d'informations auprès de Saumur Habitat : http://www.saumurhabitat.fr/


Article du 10 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de séniors 11/07/2019 07:41:38

à quand un projet pour les séniors qui ne pourront pas rester dans les étages des immeubles actuels sans ascenseur sur Saumur et avec de faibles revenus ? en sachant que les aides APL diminuent !!!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI