Dossier. Attention aux serpents pendant les promenades, surtout en Pays de la Loire !

Les beaux jours sont synonymes de promenades et de randonnées. Les bords de la Loire, les chemins à travers les lieux troglodytiques, Sentiers dans les vignes une vraie diversité, pourtant, l’Agence Régionale de Santé (ARS) alerte sur les dangers liés aux morsures de serpents. Alors que la majorité des morsures de serpents survient entre avril et septembre, la région des Pays de la Loire est celle qui est la plus exposée en France. Quelques précautions s’imposent.

La vipère aspic est un des serpents les plus présents dans notre région


Les deux espèces de vipères les plus courantes sur les sentiers français sont la vipère péliade, que l’on peut rencontrer au nord de la Loire, et la vipère aspic, que l’on peut voir sur le versant sud de la Loire. Une analyse réalisée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) rapporte annuellement de 273 à 375 cas d’exposition à des serpents terrestres de 2010 à 2016, avec une prédominance des cas en Pays de la Loire. La répartition mensuelle des cas montre une forte saisonnalité des morsures par serpent terrestre d’avril à septembre chaque année, liée à la sortie de l’hibernation de ces espèces : environ 90 % des cas observés en une année surviennent pendant cette période. Le risque d'être mordu par un serpent est normalement quasi nul. Celui-ci augmente en période estivale, dans les zones chaudes et rocailleuses. Les serpents sont sourds ; ils réagissent très vite aux signaux visuels par la fuite. Qu’ils soient venimeux ou non, ils ont tendance à fuir l’homme et ne mordent que pour se défendre, lorsqu’un individu leur marche dessus ou les approche.

Quelques conseils à suivre pour éviter le danger

Il faut donc éviter d’approcher un serpent, même s’il est immobile, et ne pas l’attaquer. Dans l’idéal, il est conseillé d’éviter de soulever des pierres, en dessous desquels ils peuvent se terrer. Il est recommandé de bien entretenir son terrain, les herbes hautes pouvant représenter un refuge idéal pour un serpent. Durant vos randonnées, privilégiez les chaussures montantes et les pantalons, marchez à pas appuyés (les secousses font fuir les serpents), la nuit, s'équiper d'une lampe torche lors de vos déplacements. Bien évidemment, l’ARS recommande de ne toucher aucun serpent, même s’il semble mort. Une attention particulière doit être apportée à la protection des enfants, car le rapport poids/quantité de venin leur est défavorable et leur petite taille peut être à l'origine de morsures délicates.

À faire en cas de morsure


Si vous vous faites mordre par un serpent non exotique, chez vous ou lors d'une randonnée, assurez-vous en premier lieu qu'il s'agit d'une morsure de vipère. Pour cela, il faut que la blessure ait la forme de deux piqûres, tels deux crochets plantés dans la peau. Si ce n'est pas le cas, vous avez surement affaire à une morsure de couleuvre, non venimeuse et donc sans gravité. Le second réflexe dans le cas d'une morsure de vipère doit être l'appel des secours (Samu ou pompiers). La victime doit être rassurée, même si elle commence à ressentir des crampes et des engourdissements. La position allongée, avec immobilisation du bras ou de la jambe, est celle qui lui convient le mieux. Mettez la victime en position latérale de sécurité en cas de perte de connaissance. Ôtez les bagues, les montres, les chaussures et tout ce qui peut serrer la zone mordue, car celle-ci va se mettre à gonfler. Essayez de mémoriser l’aspect du serpent (sa taille, sa couleur, la forme de sa tête), mais ne cherchez pas à l’attraper.

À ne pas faire en cas de morsure

Il faut prendre garde à ne pas inciser la plaie, ce qui pourrait surinfecter la morsure ou favoriser la nécrose des tissus. Autre idée reçue dangereuse, l'utilisation d'un garrot. Il est inutile puisque le venin se répand tout de même dans le corps en longeant les gaines veineuses, mais il peut également provoquer des nécroses graves. Les bagues et bracelets doivent donc être retirés sous peine de jouer le rôle de garrot. Il est également inutile d'essayer d'aspirer le venin. Tout ce qui accélère le rythme cardiaque de la victime est à éviter comme le fait de la soutenir ou les excitants (thé, café, alcool) puisque cela favorise la diffusion du venin dans le corps. Ne posez pas de glace, ou de pommade sur la morsure. N’injectez aucune substance. L'utilisation des kits anti-venins est inefficace et retarde souvent la prise en charge.


Article du 13 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Animaux protégés 12/07/2019 10:34:54

Il est IMPORTANT de rappeler que les serpents (vipères et couleuvres) sont protégés par la loi de 1976, et que pour leur capture ou leur destruction, le contrevenant s’expose à une amende allant de 91 à 915€.



Commentaire de SCHILLACI 14/07/2019 15:16:23

l'utilisation des Kits anti-venins est inefficace. merci de bien vouloir m'expliquer pour quelle raison ils sont vendus en pharmacie. Donc, il n' y a que le SAMU et les pompiers qui doivent être appelés



Commentaire de jolololo 16/07/2019 15:57:44

faut pas faire peur aux gens, tu tape des mains quand t'en vois et sa se sauve, ils ont plus peur de nous que l'ont as peur d'eux.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI