Saumur. 14 juillet : un militaire a mis fin à ses jours

Dimanche 14 juillet un sous-officier, âgé de 38 ans, s’est donné la mort avec son arme de service, en marge des cérémonies de la fête nationale à Saumur.


Le militaire, membre du régiment d’infanterie des chars de marine de Poitiers, était en mission à Saumur. Il faisait partie avec trois autres soldats du groupe Sentinelle, dans le cadre notamment de la sécurisation des cérémonies du 14 juillet. Le drame s’est produit aux Écoles militaires de Saumur (EMS) juste après les cérémonies ce dimanche vers 12h. L’homme aurait prévenu ses camarades par message, ils ont tenté de le dissuader de commettre ce geste. Malheureusement en vain, l’homme est décédé quelque temps après, malgré l’intervention des secours. Ce serait un problème familial qui aurait déclenché le geste de ce caporal-chef réserviste. L’affaire a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Saumur, sous l’autorité du procureur de la République d’Angers.


Article du 15 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de un drame de plus 16/07/2019 08:39:26

y a t-il assez de suivis au sein de ces armées pour prévoir ces drames , ils sont tellement sollicités actuellement qu'il faut bien reconnaître qu'il y a de quoi péter les plombs et les familles avec. Sincères Condoléances à la famille.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI