Saumur. Carrousel 2019 : Dernier tour de piste pour le Lieutenant-Colonel Olivier

À l’aube de ses 60 ans, le Lieutenant-colonel Olivier quitte le service actif de l’armée. 39 ans de carrière dont de nombreuses au service de la filière équestre, 19 carrousels de Saumur, celui de ce weekend sera le dernier pour lui.


Si le Carrousel est tout est symbole et un événement important pour nombre de jeunes militaires, pour le Lieutenant-Colonel olivier ce Carrousel a une tout autre saveur. En effet, après 39 ans de service et 19 carrousels, il tire sa révérence et partira à la retraite à l’issue de la représentation. Quoi de mieux pour ce fidèle cavalier que de partir sur une telle aventure. « J’ai fait une bonne partie de ma carrière militaire dans le domaine équestre. Jai réussi dans ma vie à allier deux passions, le service de mon pays et le cheval. Comment espérer mieux ? » Il a en effet durant une partie de sa carrière servi dans les forces armées, en tant que chef de peloton d’éclairage, entendez ici des missions de reconnaissance, ou encore commandant d’escadron de char à Berlin. Plus tard, il est devenu responsable de la cavalerie et des sports équestres au sein de l’armée. À 59 ans, le Lieutenant-Colonel Olivier dresse le bilan de sa carrière « 39 ans de service et je ne regrette rien, aucun moment. Cela n’aura été qu’épanouissement et plaisir ».

Le cheval « un outil humain »


« J’étais responsable de la filière cheval dans l’armée, en charge de sa promotion et de son développement. Beaucoup se posent encore la question de savoir si cela est encore utile, puisque les brigades montées n’existent plus depuis longtemps »
. Mais pour lui, l’animal est un réel outil humain, un outil d’apprentissage. L’apprentissage équestre est un passage obligé pour les commandants, un passage presque rituel qui est une réelle épreuve psychologique. Il s’agit là d’une mise en situation de stress, on observe comment les soldats réagissent face à une telle situation, s’ils sont encore capables de réagir, de raisonner et de réfléchir quand tout leur échappe et qu’ils ne contrôlent pas ce qui se passe. « C’est une leçon de commandement essentielle, on y apprend à réagir face à l’imprévu et à une volonté différente de la sienne. Lorsqu’un cheval a décidé de ne pas vous obéir, vous vous devez de trouver une solution pour rattraper la situation et la tourner à votre avantage » explique le Lieutenant-Colonel. C’est selon lui la concrétisation des apprentissages militaires. Par ailleurs, l’animal est utilisé lors de séances d’équithérapie pour redonner confiance à des blessés physiques et psychologiques. « Le cheval ressent beaucoup de choses, et il est un réel lien. Il permet de se sortir de situations parfois très compliquées ». Le Lieutenant-Colonel Olivier aura beaucoup donné au cheval durant sa carrière, et lui a bien rendu.

Infos pratiques : Deuxième représentation demain samedi 20 juillet à 14h30, place du Chardonnet - Ouverture du Village Défense de 10h à 18h - Le tout en accès libre et gratuit.
Par ailleurs, Les Matinales du Cadre Noir, à 10h (ouverture des portes à 9h30) - Tarifs adulte 19 € / enfant 13 € - Réservations sur https://www.ifce.fr/cadre-noir/visites-et-galas/les-presentations-publiques/ ou par téléphone au 02 41 53 50 80.


Article du 19 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de Pilou49 19/07/2019 17:38:53

Attention à ce que la Ministre ne tombe pas ...de cheval !



Commentaire de Très intéressant 19/07/2019 20:23:25

Je ne savais pas que le cheval était utilisé pour apprendre à gérer diverses situations au sein de l'armée. // Bravo à ce Lieutenant-Colonel pour sa carrière et pour l'amour de sa mission pour la France. Et merci à tous.



Commentaire de Charles.D 19/07/2019 20:42:12

C'est très bien tout cet émerveillement patriotique béat avec remerciements mais a t-on jamais vu beaucoup de "Commandants" à cheval dans nos dernières héroïques charges guerrières en Afrique ou ailleurs ? Les pauvres chevaux ont suffisamment eu leur part de carnage sur les anciens champs de bataille, profitons de les monter seulement pour le plaisir qu'ils savent toujours nous procurer !



Commentaire de A.S. 20/07/2019 09:40:32

En réponse à Charles.D: Les officiers de Cavalerrie chargeaient TOUJOURS en tête de leurs unités ce qui a fait qu'à l'époque du 1er Empire leur espérance de vie était très limitée (relire le Colonel Chabert de Balzac qui décrit la charge des Cuirassiers à la bataille de Eylau). A ma connaissance, la dernière charge de Cavalerie a eu lieu en 1917. L'Escadron du Capitaine de Gironde,en reconnaissance dans les lignes ennemies, a chargé pour s'emparer d'une escadrille d'avions allemands et le capitaine a été tué pendant cette charge.



Commentaire de @Charles.D 20/07/2019 10:45:22

Vous avez mal lu l'article et je vous laisse le soin de le relire. Bonne journée



Commentaire de Charles.D 20/07/2019 12:09:09

Je vous confirme que pas du tout stressé ... j'ai parfaitement lu l'article ci-dessus et que je ne l'ai pas du tout pris au premier degré si c'est cela que vous pensez ! Aussi ne prenez évidemment pas mon commentaire à ce niveau là non plus, merci !



Commentaire de @Charles.D 20/07/2019 13:49:11

Vous écrivez "profitons de les monter seulement pour le plaisir qu'ils savent toujours nous procurer !" Mais c'est exactement ce qui est dit dans l'article! Ou bien, c'est peut-être moi qui suis stressée mais je ne comprends pas vos propos.



Commentaire de A.S. 20/07/2019 19:27:50

C'est la première partie de votre commentaire qui pose problème et je ne vois pas comment le prendre autrement qu'au 1er degré !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI