Et encore un nouvel opus pour l'artiste saumurois Philip Buty

Androgyne, le nouveau single de Philip Buty. L'artiste Saumurois s'attaque à l'ambiguité du genre avec bienveillance.



Après "Chupa, Chupa", "Le mal d'aimer", "Vieillir" ou "Quand je te vois", l'artiste Philip Buty signe un nouveau clip avec son complice Kevin Clark aux arrangements.



Article du 20 juillet 2019 I Catégorie : Culture

 


5 commentaires :


Commentaire de Johan 21/07/2019 09:04:43

C'est votre meilleure chanson. Et remerciez Kevin, qui met à votre bénéficie, toutes ses années d'expérience.



Commentaire de Je me demande ... 21/07/2019 10:09:38

Je me demande avec honte et effarement ce que nos grands pères (qui en avaient !) dans les tranchées de la grande guerre auraient bien pu penser de pareilles inepties ?



Commentaire de Pilou49 21/07/2019 10:13:05

Mais ou va l'humanité avec de pareilles paroles et images semblablement cadavériques, si ce n'est à sa disparition prochaine !



Commentaire de Encouragement 21/07/2019 14:18:04

Bravo Philippe! Je n'aime pas les chansons que tu fais et je n'ai pas d'affinité avec les communautés que tu fréquentes, mais je te soutiens dans ta liberté d'expression. Tous ces bons moralistes qui préfèrent regarder les niaiseries des soirées variétés, en particulier sur une certaine chaîne grand public, n'ont pas la culture suffisante pouvoir te juger. Ton appel à la tolérance me convient très bien, surtout quand il s'agit de phénomène naturel et non par mode. Je me permets de te tutoyer car je t'ai connu enfant, ainsi que tes parents et ton frère.



Commentaire de Charles.D 21/07/2019 15:21:50

Mais dites moi pourquoi il devrait toujours être de mode qu'une infime minorité impose sa façon de vivre, soit elle déjantée ou non, à la majorité silencieuse qui ne lui demande rien ! Que chacun vive sa vie comme il l'entend sans en éprouver un besoin exhibitionnisme malsain.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI