Viticulture. La récolte viticole en baisse à cause de la canicule

La production de vin est attendue en baisse cette année de 6 à 13% par rapport au millésime 2018, en raison notamment de la canicule, selon les estimations du Ministère de l’Agriculture publiées samedi 20 juillet 2019.


Alors que les viticulteurs se réjouissaient au début de l’été de l’arrivée des chaleurs suite aux épisodes de pluie du mois de juin, désormais c'est la canicule qui menace la récolte. La production devrait atteindre cette année entre 42,8 et 46,4 millions d’hectolitres et « pourrait ainsi être l’une des plus basses des cinq dernières années, après la récolte 2017, historiquement réduite par le gel », a indiqué le Ministère, se basant sur les estimations établies au 12 juillet 2019.

Des conditions défavorables au développement de la vigne


La floraison de la vigne s’est déroulée dans « des conditions climatiques défavorables » entraînant de la coulure (chute des fleurs ou des jeunes baies) et parfois du millerandage (baies de petite taille), des phénomènes qui ont touché principalement l’ouest de la France. Le Val de Loire, avec le Bordelais, sont parmi les régions les plus touchées a expliqué le Ministère. Dans le midi, la canicule qui a frappé la France à la fin du mois de juin a provoqué des « brûlures de grappe et des pertes de production » dans le Gard, l’Hérault ou le Var. La grêle, en revanche, a eu un effet limité au niveau national, même si elle a provoqué des dégâts importants « par endroits ». Avec la canicule, la pression des maladies est modérée dans la plupart des vignobles, comparée à 2018. « L’oïdium est néanmoins présent en Alsace et en Champagne », a constaté le Ministère. Enfin, les vendanges sont attendues avec un « léger retard » par rapport à 2018 « qui avait été l’une des années les plus précoces ».


Article du 27 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Stéphane c 28/07/2019 18:11:16

Attendez donc la récolte avant de tirer des conclusions



Commentaire de ROMARIE 29/07/2019 11:04:42

Faire des estimations et donner des chiffres au 12 juillet révèle l'incompétence du Ministère de l'Agriculture . Il ferait mieux de s'occuper de la sécheresse et de ses conséquences



Commentaire de Simon 29/07/2019 11:43:21

Marre de plaindre des viticulteurs!!!! Est ce les plus malheureux ????



Commentaire de @Simon 30/07/2019 12:03:14

Simon, apparemment vous devez bien connaitre le métier de vigneron pour juger ainsi. Savez-vous que la vigne est leur source de revenus ? Savez-vous qu'en une nuit à cause du gel, ils peuvent tout perdre ? Cette année : 3 nuits de gel. Une perte conséquente pour beaucoup d'entre eux. Si seulement c'était rare. Malheureusement cela devient trop régulier. Alors oui, il y a de quoi les plaindre. Ce ne sont certainement pas les plus malheureux comme vous dites, il y a toujours pire. On ne vous demande pas de compassion, mais votre commentaire est inutile !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI