Ce lundi 29 juillet, l’humanité a épuisé les ressources renouvelables de la planète

Le frigo est vide à compter de ce lundi 29 juillet... En effet, aujourd’hui marque le Jour du dépassement pour l’année 2019. Cela signifie qu’à l’échelle de la planète, nous avons pêché plus de poissons, abattu plus d’arbres et cultivé plus de terres que ce que la nature peut nous offrir au cours d'une année. Quant à nos émissions de gaz à effet de serre, elles ont été plus importantes que ce que nos océans et nos forêts peuvent absorber.


La date, dévoilée par le Global Footprint Network, intervient alors que les épisodes de canicule se font de plus en plus fréquents et intenses en Europe et contraignent les gouvernements nationaux à prendre des mesures d’urgence pour lutter contre la sécheresse et les pics de pollution. Le Jour du dépassement mondial mesure notre empreinte écologique : il est un marqueur important de notre prédation sur les ressources naturelles. Ces dernières décennies, il a dramatiquement avancé dans l’année, passant du 29 septembre en 1999 au 29 juillet cette année, soit 2 mois plus tôt. Aujourd’hui, il faudrait 1,8 Terre pour tenir le rythme de notre consommation actuelle de ressources ! A l’échelle de la planète, il existe cependant des différences notables : le Qatar atteint son Jour du dépassement après seulement 42 jours, tandis que l’Indonésie a consommé toutes les ressources pour l’année entière au bout de 342 jours. Si tout le monde vivait comme les Français, il faudrait 2,7 planètes pour subvenir aux besoins de l’humanité. Et si tout le monde vivait comme les Américains, 5 planètes seraient nécessaires !



Un possible équilibre en 2050


Si tous les ans, par nos efforts pour réduire notre empreinte écologique, nous repoussons de 5 jours la date du Jour du dépassement, nous pouvons atteindre l’équilibre en 2050 ! Pour repousser progressivement le Jour du dépassement au 31 décembre, le principal levier d’action concerne nos émissions de gaz à effet de serre qui représentent à elles seules 60% de notre empreinte écologique mondiale. En diminuant les émissions de CO2 de 50%, nous pourrions gagner 93 jours dans l’année, soit faire reculer le Jour du dépassement en octobre. Pour cela, il est urgent de mettre en œuvre des politiques ambitieuses : le WWF appelle en premier lieu les représentants politiques et les décideurs à refuser de ratifier des accords commerciaux climaticides tels que le CETA et le MERCOSUR avec les pays qui participent à une déforestation effrénée, à la surconsommation des ressources et à l’émission massive de CO2. Le WWF demande également aux gouvernements la mise en œuvre de l’Accord de Paris afin de maintenir la hausse des températures en-dessous de 1,5°C, notamment via la transition vers 100% d’énergies renouvelables.

Chacun à son niveau peut y remédier

Combinées à des décisions politiques fortes, les actions individuelles du quotidien peuvent également contribuer à la réduction de l’empreinte écologique. En divisant par deux la consommation de protéines animales, nous pourrions repousser la date du jour du dépassement de 15 jours par an. Sur son application WAG – We Act for Good, le WWF France en partenariat avec le chef étoilé Florent Ladeyn démontre qu’il est facile de cuisiner plus durablement en remplaçant la viande et le poisson par des protéines végétales. Enfin, en divisant le gaspillage alimentaire par deux, nous pourrions faire reculer le Jour du dépassement de 10 jours. Aujourd’hui 30% de la production agricole mondiale est perdue ou gaspillée.

Et vous, quel est votre Jour du dépassement ?

Calculez sur ce lien le nombre de planètes qui seraient nécessaires si l’humanité adoptait votre mode de vie et identifiez les domaines dans lesquels vous pouvez progresser.




Article du 29 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de GAP 29/07/2019 18:20:06

Pour y arriver rapidement il n'y a pas 50 solutions: -consommer moins (nourriture, viande, énergie, eau etc...) - consommer mieux: local, bio - partager plus - bannir le jetable au profit du réparable. - ne pas remplacer ses appareils ménagers tous les 2 ans sous prétexte de mode ou de performance. C'est particulièrement le cas de l'électronique grand public et des vêtements. Déjà en faisant ces 5 actions on verra la différence. Merci d'avance !



Commentaire de Réduction de l’empreinte écologique 29/07/2019 19:32:27

Diviser par deux la consommation de protéines animales et les remplacer par des protéines végétales. // Je veux bien mais cultiver les végétaux n'aurait donc pas d'incidence sur l'empreinte écologique? Ou c'est juste pour soutenir le mode de vie vegan?



Commentaire de Mdr 30/07/2019 06:35:27

Encore un truc de bobo écolo. Ils devraient déjà commencer à ne plus respirer et à manger du fouin au lieu d emmerder les gens.



Commentaire de Sôve Kipeulemoins PeutlePlus 30/07/2019 08:26:42

Vu ! Conclusion : achetons un bout de troglo ! Recueillons l'eau de pluie pour tous nos besoins. Plus de douches, bains de corps et de bouche. Revendons nos bagnoles. Plus de télé, de téléphones, I fones, smart fones ! Circulons en vélo. MAngeons des cuisses de mouches. C'est tout bonheur ! Il est tout près. Mais nos Édiles, nos chefs de bureaux, nos grands financiers suivront-ils le mot d'ordre : sauvons la Planète ou pencheront-ils pour ''Sauvons Notre Peau qui est sur terre.



Commentaire de Meuhhhh 30/07/2019 10:38:40

Quand, par exemple, on paiera l'eau le prix du whisky, on verra s'il n'y a que des bobos ou aussi beaucoup de zozos... Consommation d'eau moyenne Bovin d'engraissement : 41 l/jour Vache laitière et son veau : 55 l/jour Vache tarie, génisse pleine, taureau : 38 l/jour



Commentaire de jo bigood 30/07/2019 13:08:15

On voit bien bien que de nombreuses personnes font des efforts pour que cela s'améliore, mais hélas les grands dirigeants de ce monde ( il n y a pas qu'eux non plus )n'en n'ont rien a foutre de tout sa. Ils me font pensé a l'oncle Picsou qui ne pense qu'a l'argent. Des qu'ils parlent écologie au peuple sa se transforme en business. C'est comme même dingue de voir que l'on a exterminé presque toutes les espèces, terre, mer et air. Epuisé les ressources, sans parlé de la pollution.



Commentaire de @Meuhhhh 30/07/2019 14:48:03

Et la consommation d'eau pour les céréales (blé, maïs etc...) ainsi que pour tous les fruits et légumes, s'élève à combien? A ce rythme-là, on ne mangera plus rien et on ne boira plus que l'eau de pluie pour survivre.



Commentaire de Retraité 30/07/2019 18:25:20

Supprimons toutes les piscines privées, faisons la chasse aux gens du voyage qui ouvre les bouches d'incendie, arrêtons de nettoyer les caniveaux avec des engins qui perdent autant d'eau qu'ils distribue , faisons la chasse aux particuliers qui arrose malgré l'interdiction leur pelouse ( qui n'en n'est pas une ) a partir de la ça fera quelques milliers de m3 économisés .



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI