Pays de la Loire. De nouvelles mesures pour aider les agriculteurs touchés par la sécheresse

Compte tenu de la sécheresse qui continue de s'accentuer sur une grande partie de la France, Didier Guillaume, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, a annoncé plusieurs mesures en faveur des agriculteurs. Le Ministre a décidé d'élargir à 27 nouveaux départements supplémentaires la dérogation pour cas de force majeure, afin de permettre aux éleveurs concernés par un manque de fourrage de valoriser leurs jachères. Les 5 départements des Pays de la Loire en font désormais partie.


Cela porte à 60, le nombre total de départements bénéficiant de cette dérogation. Après échange avec la Commission européenne, cette dérogation sera étendue aux céréaliers des départements concernés. Les départements des Pays de la Loire sont concernés par l’élargissement de cette mesure. Dans ces départements, les agriculteurs qui auront valorisé leurs jachères déclarées en tant que surfaces d'intérêt écologique (SIE) doivent adresser un courrier à leur Direction Départementale des Territoires et de la Mer DDT(M). Par ailleurs, au regard des conditions climatiques difficiles, le Ministre a décidé de permettre aux exploitants qui le demandent de décaler au 20 août la date de début de présence obligatoire des cultures dérobées. Cette dérogation sera accordée en fonction de l'évolution de la situation climatique. Les exploitants dont les cultures n’auraient pas levé ou partiellement levé du fait des conditions climatiques doivent déposer une demande de dérogation. Comme cela a été fait pour la sécheresse 2018, le dispositif des calamités agricoles sera activé dès le bilan de la sécheresse 2019 connu.

La solidarité pour surmonter la pénurie


Le Ministre souhaite également que les agriculteurs fassent preuve de solidarité entre eux et que des flux entre départements disposant de fourrages et ceux en pénurie ou guettés par la pénurie se mettent en place. Le réseau des chambres d'agriculture et les organisations professionnelles agricoles sont sollicités pour identifier les ressources et organiser ces flux. Enfin, la France continue à solliciter la Commission européenne pour obtenir la validation de ces dispositifs et des zonages associés.

Nouveaux départements bénéficiant de la dérogation « jachères »

Les cinq départements de la région Pays de la Loire ont été ajouté à la liste ayant la dérogation « jachères ». Auparavant aucun d’entre eux n’en faisait partie, l’Indre-et-Loire est également entré dans cette nouvelle mesure. A ceux-là s’ajoute 21 autres département répartis dans les régions de Bourgogne, Midi-Pyrénées, Occitanie, Nouvelle Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est et Hauts-de-France.


Article du 30 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de ruddy 30/07/2019 13:01:02

ou du pop corn avec la chaleur



Commentaire de Ronchon 30/07/2019 20:48:13

Quand les agriculteurs qui possèdent les trois quarts de terre de France ne se plaindront-ils plus ? Ils sont, comme nous, à la merci des intempéries. Allons-nous murer les Préfectures ? Arroser les places publiques de lisier ?Briser les vitrines des permanences des partis et les incendier ?Sont-ils solidaires ? Quand la récolte vinicole marche bien les vignerons viennent-ils aider l'éleveur ? Et réciproquement. Idem pour les céréaliers ? Français nous ne gagnons pas le tour de France, mais nous sommes champions toutes catégories du grognement.



Commentaire de Toto 31/07/2019 14:01:59

Encore les pauvres agriculteurs!!!! Ils ont tout le foncier ..... les cles entre les mains. Et veulent etre fonctionnaires en plus!!! Qd je pars a la retraite je n ai rien a laisser a mes enfants ou a revendre !!! Alors le patrimoine ca ne compte pas du tout. ????



Commentaire de sablons 49 01/08/2019 10:03:14

les mesures pour la sécheresse c'est avant qu'il faut les prendre... L'eau c'est comme le reste ça se gère , mais ça dans les bureaux préfectoraux et autres on sait (ou on fait semblant) même pas que ça existe le gestion de l'eau... Plutôt que nous casser les pieds pour des conneries sans noms, mettez vous au taf et vite il y a urgence !!!



Commentaire de Ronchon 02/08/2019 07:57:36

Pénurie de fourrage : les agriculteurs devraient remercier l'État plutôt que verser du fumier devant les Préfectures et les permanences de certains députés. Oui, mais, disent-ils comme des orfraies,ça vient trop tard ! La Solidarité intersyndicale FNSEA est-elle réalisable ? La France en a vu d'autre et s'est toujours relevée. Paysans de FRance soyez LOYAUX !



Commentaire de D'accord 02/08/2019 13:02:50

Bravo Ronchon! Il y 'en a assez de toujours tout mettre sur le dos de l'Etat pour un oui, pour un non. Cela dépasse les bornes et est insupportable au plus haut point.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI