Météo du mercredi 31 juillet : 53% des policiers municipaux sont équipés d’une arme à feu

Selon un document statistique du ministère de l'Intérieur, plus d'un policier municipal sur deux est aujourd'hui équipé d'une arme à feu. Une proportion en constante augmentation à mettre en relation avec la menace terroriste. La place Beauvau révèle également un déclin du nombre d'agents de surveillance de la voie publique (ASVP) et de gardes champêtres.


C’est certainement la principale information à retenir de cette enquête statistique nationale sur les polices municipales en 2019 : le nombre de policiers municipaux équipés d’une arme à feu a franchi cette année la barre symbolique des 50%. Selon ce document, qui a été présenté le 9 juillet à la commission consultative des polices municipales, 12 143 agents sont aujourd’hui dotés d’un pistolet ou d’un revolver, ce qui représente plus de 53% des 22 780 agents recensés désormais sur le territoire.

Banalisation de l’armement

Ces chiffres, « en voie de stabilisation » selon le ministère, ne constituent pas une surprise. L’équipement des agents est en progression constante depuis plusieurs années et a connu une accélération significative avec la menace terroriste et la demande pressante des élus de protéger leurs agents. En 2014, 37% des policiers municipaux étaient pourvus d’une arme de poing. Ils étaient 48% en 2017, selon la place Beauvau. Plus de la moitié, donc, aujourd’hui. L’armement des polices municipales ne fait d’ailleurs plus débat parmi les élus, à l’exception parisienne d’Anne Hidalgo, qui a annoncé en début d’année son intention de ne pas en équiper sa future police municipale, prévue pour 2020. Dans le paysage des grandes villes, seules Bordeaux, Nantes et Grenoble rallient elles aussi cette position. La grande majorité des villes ont fait le choix de cet équipement létal.

Revendication satisfaite

La loi de 2016 prolongeant l’état d’urgence a considérablement assoupli le système d’autorisation préfectorale. Plus récemment, le rapport sur le continuum de sécurité des députés Jean-Michel Fauvergue et Alice Thourot, veut aller plus loin en proposant d’inverser la logique qui prévaut aujourd’hui: ils préconisent de doter l’ensemble des policiers municipaux sauf avis contraire des maires. La proposition, qui fait débat et dont les implications économiques ne sont pas nulles, doit nourrir la grande consultation nationale annoncée à la rentrée par le ministre de l’Intérieur. « Je n’y suis pas favorable. Aujourd’hui, le maire peut choisir librement l’équipement de ses agents. Mon avis est qu’il doit pouvoir garder cette capacité de choisir. En somme, nous sommes favorables à l’armement des polices municipales là où le maire considère que c’est utile. » Pour Christophe Castaner.

ASVP et gardes champêtres en diminution

Autre évolution statistique révélée par les chiffres : la diminution de plus de 10% du nombre d’agents de surveillance de la voie publique (ASVP), qui passent de 8929 en 2017 à 7982 en 2018. Quant aux gardes champêtres, les chiffres se révèlent plus pessimistes que prévu : à en croire cette étude ministérielle, les représentants de la police rurale seraient passés de 925 en 2017 à 726 en 2018. Une baisse de plus de 20% qui, malgré quelques recrutements intercommunaux enregistrés dans la dernière période, n’augure pas du meilleur pour la survie de ce métier ancestral. Le document de la place Beauvau révèle également l’accroissement de plus de 3% des effectifs de police municipale entre 2017 et 2018.

Côté météo

Il va falloir ressortir les pulls pour la journée de demain. Vous savez ces vêtements à manche longues et bien chauds. Vous ne vous rappelez plus ? En effet, demain matin comptez entre 13 et 14 degrés le matin avec un soleil légèrement dissimulé sous un épais voile nuageux. L'après-midi le temps sera sensiblement le même mais avec quelques degrés en plus avec 22 degrés en moyenne. Le soir pas de changement, le temps restera voilé du matin jusqu'au soir, il fera 20 à 22 degrés.


Matin


Après-midi


Soir



Article du 30 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de 1-2-3 Soleil 30/07/2019 14:31:31

Incompréhensible! Paris, bordeaux, Nantes, Grenoble qui refusent d'armer leurs agents municipaux alors que les agressions contre ces personnes sont en constante progression. Evidemment, il ne faut pas confier une arme à n'importe qui mais des évaluations sont sûrement faites. Confier une arme à des personnes responsables et habilitées, ferait certainement baisser les actes de délinquances et protégerait les agents tout comme la population.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI