Juillet 2019, le mois le plus chaud jamais enregistré, à Saumur aussi

Le mois de juillet 2019 a été le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde, juste au-dessus du mois de juillet 2016, selon un communiqué du service européen Copernicus sur le changement climatique, publié ce lundi 5 août. Lors de la canicule qui a fait étouffer l'Europe de l'ouest fin juillet, des records de température ont été battus dans plusieurs pays.


Le mois de juillet est souvent le plus chaud de l’année, mais cette fois-ci, juillet 2019 a été le mois le plus chaud jamais enregistré dans le monde. Des températures hautes en Europe de l’Ouest, mais également des températures au-dessus des normales de saisons enregistrées au Groenland, en Alaska ou en Sibérie. Une palme dont on se serait bien passé. Dans le communiqué de Copernicus, il est écrit qu’avec "la poursuite des émissions de gaz à effet de serre et l’impact sur l’augmentation mondiale des températures, les records continueront encore et encore d’être battus." Toutefois, l’écart avec le mois de juillet 2016 est très faible. Selon les données de ce rapport le mercure est monté en juillet 0,04°C plus haut que le précédent record de juillet 2016. "Cet écart est tellement faible qu'il est possible que d'autres organismes de référence, qui collectent et analysent les données de façon un peu différente, ne parviennent pas à la même conclusion", note le communiqué.

Le programme Copernicus


Copernicus est le « programme européen de surveillance de la Terre ». Il s'agit d'une initiative conjointe de l'Agence spatiale européenne (ESA) et de l'Union européenne, qui vise à doter l'Europe d'une capacité opérationnelle et autonome d'observation de la Terre. La France s'y est associée en 2011 via le « plan d’applications satellitaires » du ministère du Développement durable. Copernicus permet de rassembler l'ensemble des données obtenues à partir de satellites environnementaux et d'instruments de mesure sur site, afin de produire une vue globale et complète de l'état de notre planète. Il étudie ainsi l’évolution des sols, des eaux, de l’atmosphère ou encore du changement climatique.

Un record en Saumurois


Dans le département, la fin du mois de juillet a également été synonyme de records, puisque Météo France avait annoncé des températures jamais égalées. Et plus particulièrement sur Saumur où 41,9°C ont été enregistrés le mardi 23 juillet. La température (sous-abris) la plus haute mesurée dans le Maine-et-Loire. Le précédent record datait de 1990 ou il avait fait 38,5°C. Angers avait alors atteint les 40,7°C le 23 juillet dernier, un seuil jamais dépassé depuis plus de 70 ans. Le mois de juin a également été le plus chaud jamais enregistré dans monde selon ce même rapport. La station Météo France de Beaucouzé avait elle aussi enregistré des données jamais vu, avec un pic à 39,3 degrés.


Article du 05 aout 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI