Chinonais. Levée de boucliers face à un projet de méthanisation

Un projet d’unité de méthanisation à La Roche-Clermault, près de Chinon, crée quelques tensions au sein de la population. Une consultation a été ouverte en mairie, de nombreuses personnes y ont exprimé leurs craintes et leur opposition.

Le projet d'Unité de méthanisation de Chacé


Début juillet, quelques lignes sur le site de la préfecture d'Indre et Loire auront suffi pour faire éclore les débats déjà houleux et mettre le feu aux poudres. « Une consultation du public est ouverte du mardi 9 juillet au mardi 6 août sur le territoire de la commune de La Roche-Clermault relativement à la demande d’enregistrement présentée par la SARL Contray Energie en vue de l’exploitation d’une unité de méthanisation au 5, rue de Contray à La Roche-Clermault. » Depuis cette annonce, cette commune du Chinonais est le théâtre de vifs messages d’opposition à ce projet, qui s’accumulent dans les registres mis à disposition à la mairie.

L’emplacement à l’origine de l’opposition

En réponse à l’énoncé de ce projet, un comité Anti-Méthanisation a été créé. Il a lancé une pétition qui compte aujourd’hui près de 250 signatures. L’association ne se dit pas « contre le principe de méthanisation », mais ce serait plus son emplacement qui pose problème. Le projet se situe dans l’actuel prévisionnel à 1,7 km du bourg de La Roche-Clermault. Cependant cela se trouve à proximité d’un hameau avec une quinzaine d’habitations à moins de 500 m. S’ajoute à cela la présence d’une exploitation agricole, bio qui plus est, à 150 m, ainsi que deux hébergements touristiques. Assez pour créer une montée de boucliers.

De nombreuses craintes et peu de communication

Les opposants au projet avancent des arguments de nuisances, visuelles, sonores et olfactives. Mais également le potentiel danger pour l’environnement, entrainé par l’épandage des résidus, et la circulation routière. « Les routes ne sont absolument pas adaptées pour ce projet. Elles sont utilisées par des enfants à vélo, des piétons du hameau qui se promènent avec leur chien, alors que le porteur du projet indique qu’en période d’ensilage, on passe à un tracteur toutes les demi-heures » indique le collectif. Par ailleurs, ce que déplore la population, c’est le manque de communication autour de ce projet, apparemment pas de tracts, de lettre ou de quelconque information reçus par la population.

Pourtant tout semble avoir été pensé pour limiter les nuisances

Dans l’autre camp, on ne comprend pas vraiment cette opposition. Selon Louis Chevalier le porteur de ce projet, tout a été pensé pour limiter les différents impacts sur les alentours et l’environnement. Tout d’abord, ce projet devrait être « révolutionnaire » dans son traitement du CO2. Aujourd’hui dans les unités de méthanisation 45 % du CO2 produit dans le biogaz partent dans l’atmosphère. Ils ont donc mis au point une solution pour épurer ce CO2, le valoriser, le comprimer et le mettre dans une cuve. Deux fois par semaine, un camion viendra le chercher pour le transmettre au Jardin de Rabelais, à Avoine, qui le faisait venir jusqu’à présent des Pays-Bas chaque jour. De plus, en ce qui concerne les nuisances visuelles, le bâtiment devrait être moins imposant que ce qui a pu être dit selon le gérant. Enfin, pour ce qui est du trafic routier, seul le camion qui va venir deux fois par semaine chercher le CO2 et des navettes de remorques agricoles durant les périodes d’ensilage, trois semaines dans l’année, "l’activité n’occasionnera pas plus de trajets."




Article du 07 aout 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


21 commentaires :


Commentaire de pharma 07/08/2019 13:59:14

toujours au debut les élus vous passent de la pommade ,puis une fois validé ils passent a la vaseline et en plus c'est vous qui payez.



Commentaire de Oscar+ 07/08/2019 18:04:07

Aucune confiance dans nos élus ... Ne vous laissez pas embobiner par leurs promesses qui ne servent qu’à être élu ou à servir leurs intérêts. .... mais en rien celle des électeurs.



Commentaire de Et... 07/08/2019 20:04:04

Pharma et Oscar+: vous vous présentez-bien sûr- pour les prochaines élections...



Commentaire de gérard c 08/08/2019 07:38:35

Je pense qu'ils ont raison car nous avons déjà vécu ce genre de situation sur un département voisin.



Commentaire de bulle 08/08/2019 08:14:53

Ayant le même soucis dans ma commune, sachez que les élus ne peuvent et n'y sont pour rien. Ce sont, (pour la plupart), des porteurs de projets privés, sur des terrains privés, qui je l'admet on une mauvaise communication. La commune ne peut interderdir sont développement, elle ne peut juste que donner son avis favorable ou pas, demandé par la préfet. Qui de toute façon décidera de la construction ou pas, vu que c'est lui qui a le pouvoir sur ce projet. Et vu que nous sommes actuellement d'une air "du tout vert et tout bio". Vous connaissez la réponse du préfet !



Commentaire de adrien 08/08/2019 09:27:35

Et la securité des gens ,secondaire.



Commentaire de Titoy 08/08/2019 09:40:16

Bonjour Bulle a raison un maire ne peut s opposer a ce type de développement. Par contre un point m intrigue ! Beaucoup de remue-ménage autour d un site qui participera au développement des énergies renouvelable, qui plus est le site va extraire et liquéfier le Co2. (Responsable du réchauffement climatique) Par contre dois je rappeler au opposant qu ils vivent a proximité de la plus ancienne centrale Nucléaire francaise et que leurs ENVIRONNEMENT est pollué au Tritium. Mais là schutt on se tait ! il est.plus facile d enquiquiner (pour rester poli)un jeunne Agriculteur dynamique que de s attaquer au veritable.probleme. bref De l écologie oui mais pas chez moi ! Avec ce que nous vivons cette année, il serait temps d ouvrir les yeux. Et de faire la.part des choses.



Commentaire de AROLES Georges 08/08/2019 10:19:07

Tout le monde pleurera moins quand la terre sera à son final. Les solutions de sauver la terre oui mais chez les autres



Commentaire de Cohelin 08/08/2019 11:01:08

Tout le monde sait que la centrale rejette du tritium, mais les doses sont extrêmement faibles. Pas de craintes à avoir de ce côté là.



Commentaire de Daniel 08/08/2019 11:35:58

Bien vu Titoy !! Mais le nucléaire rapporte gros à la commune ...pas la méthanisation !



Commentaire de olivier 08/08/2019 11:49:13

titoy ,moi qui pensais que nos jeunes agris étaient sans le sous voila que vous m informer qu'ils ont un beau pactole pour investir dans de tel usine .



Commentaire de blabla 08/08/2019 12:20:31

@Cohelin, mouahahahaahahah renseignez-vous un peu sur le tritium et sa capacité à pénétrer les cellules et à modifier l'ADN...



Commentaire de Chateigner 08/08/2019 16:52:25

Bonjour, Tout n'est pas si vert dans la méthanisation, et les riverains ont raison. Lisez les fiches pédagogiques des scientifiques: Le CSNM https://twitter.com/CSNM9 ou https://www.facebook.com/groups/CSNMraison/ Signez et partagez, quelques politiques conscients nous suivent: http://chng.it/XGKyGFrJdJ



Commentaire de Tonton P'niouf 08/08/2019 17:47:42

Bien sûr c'est le CO2 que l'on devrait craindre, alors on parle de le liquéfier pour détourner les esprits. Il faudrait parler plutôt de l'hydrogène sulfuré (H2S) Quant aux Elus, on connait leur position quand on habite dans le Sud-Saumurois. Enfin je constate que les habitants là-bas semblent plus fins et plus responsables que ceux de Bellevigne -les Châteaux à qui bientôt on ne demandera plus " Vous allez bien?" mais plutôt " Tu te sens bien?"



Commentaire de Cohelin 08/08/2019 17:56:17

Que savez-vous de l'impact du tritium sur la santé humaine ?



Commentaire de Tonton P'niouf 08/08/2019 18:21:39

Bien sûr c'est le CO2 que l'on devrait craindre, alors on parle de le liquéfier pour détourner les esprits. Il faudrait parler plutôt de l'hydrogène sulfuré (H2S) Quant aux Elus, on connait leur position quand on habite dans le Sud-Saumurois. Enfin je constate que les habitants là-bas semblent plus fins et plus responsables que ceux de Bellevigne -les Châteaux à qui bientôt on ne demandera plus " Vous allez bien?" mais plutôt " Tu te sens bien?"



Commentaire de @cohelin 08/08/2019 18:28:25

Et vous qu'en savez vous? Le Kiosque nous a mis en lien un document de l'ANRS , si vous aviez été capable de le lire, au-moins pour ses pages en Français, vous ne feriez pas le fanfaron.



Commentaire de Cohelin 08/08/2019 19:03:02

@blabla Sur le tritium : httpp://www.laradioactivite.com/site/pages/letritium.htm



Commentaire de Toujours les neo ruraux 09/08/2019 06:32:00

Opposé à tout sauf à venir nous faure ch.... Ça a climatisation, piscine, etc qui dépense er consomme de l électricité Restéz dans vos ville er venez par nous emmerder Oui les vaches ca puent les chevaux ca chien les vos ca chantent Et quand je m occupe de votre bonbe femme car vous etes trop chant ca fait du bruit Vous voulez pas d éolienne; de methaniseur OK On vous coupé l électricité et la fourniture d eau et foutez le camp avant que l on vous vire a coup de pieds dans le derche Circulez y a rien a voir...



Commentaire de Xavier Ledy 09/08/2019 09:40:05

On marche sur la tête. Il y a des des gens qui n ont pas assez à manger et qui meurent de faim. En France part contre ont fait avec de la nourriture du gaz.



Commentaire de Cohelin 09/08/2019 12:56:36

Et à un prix d'achat 8 fois celui du gaz naturel !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI