Courrier du lecteur : "Par qui sont gérées les Urgences à Saumur ?"

Frédéric Thoreau nous a mis en copie d'un courrier adressé à la Direction de l'hôpital de Saumur. Il y fait état d'un problème rencontré aux Urgences en juillet. Nous avons donc, à la suite de ce mail, contacté la direction du centre hospitalier de Saumur afin d'avoir son point de vue et un retour sur la situation.


"Bonjour,
Je tiens à vous informer d'un fait qui s'est produit aux urgences le 31 juillet dernier. Je me suis présenté aux Urgences suite à un accident de travail (je me suis coincé le pied dans un transpalette). Les radios ont montré une "contusion du pied droit suite à un traumatisme par écrasement au travail sans lésion osseuse décelée" (cf conclusion du 31 juillet). Je suis donc ressorti avec un arrêt de travail de 5 jours. J'ai pris rendez-vous avec un médecin de Bagneux le vendredi après-midi pour la reprise de travail. Pendant 2 jours J'ai fait attention de ne pas trop marcher pour soulager mon pied. Pourtant tout le monde me disait que je ne reprendrai pas le travail le lundi suivant. Le vendredi après-midi, avant mon rendez-vous chez le médecin, j'ai reçu un appel des Urgences "car visualisation d'une fracture après relecture des clichés radiographiques par la radiologue : fracture non déplacée du coin antéro-interne et supérieur du calcaneus avec refend intéressant l'articulation calcaneo-cuboïdienne" (cf courrier du 2 août). Après examens complémentaires (imagerie), j'ai quitté les Urgences avec un plâtre pendant 45 jours (NB arrivé à 13h, je suis sorti vers 18h30). Donc pas de possibilité de travail en CDD interim (perte d'un contrat interim donc perte de revenus). Voilà le résumé des faits. Est une faute professionnelle ou est-ce dû au manquement de personnel ? Je trouve inadmissible d'avoir attendu 2 jours pour constater qu'il y avait une fracture et si la radiologues n'avait pas regardé la radio, je serai resté combien de temps avec une mauvaise positon du pied, dûe à la douleur ? D'autant plus que dans ma profession (cuisinier), je suis toujours en mouvement et mon pied toujours sollicité. Je me permets de vous faire remarquer que ne ferai pas une bonne publicité de l'hôpital de Saumur et je n'inciterai pas mes amis ou parents à se faire soigner à Saumur. J'attends une réponse de votre part afin de compléter mes intentions, suite au problème rencontré dans votre établissement.
Cordialement Frédéric THOREAU"

Réponse du Centre Hospitalier de Saumur

"Bonjour,
Au cours de cette période estivale, marquée par 2 périodes de fortes chaleurs, les professionnels hospitaliers, dont les services d'urgence, se sont mobilisés pour répondre aux besoins de soins de la population, notamment la plus âgée. Alors que le service des urgences du CH Saumur accueille en moyenne 75 passages quotidiennement (32 000 par an avec les urgences pédiatriques), ce sont parfois 100 personnes qui ont été prises en charge sur une seule journée. La communauté hospitalière devrait en être félicitée. La plainte : Un banal accident de travail. D'ailleurs, ce monsieur portait-il des chaussures de sécurité réglementaires ?. A t-il respecté les consignes de sécurité de son entreprise ?. Ensuite, un passage au service des urgences où la décision médicale est prise de réaliser un cliché radiologique. Combien d'os dans le pied ? Le pied adulte comprend 26 os soit, pour les deux pieds, le quart de ceux composant l'ensemble du squelette humain, 16 articulations , 107 ligaments assurant leur protection et limitant la mobilité, 20 muscles qui permettent leur mouvement. Pour ces raisons, les fractures du pied et de la main, composées d'os nombreux et petits, sont les plus difficiles à déceler. Souvent, il s'agit d'ailleurs d'un trait très difficile à percevoir et c'est pour ces raisons qu'une seconde lecture à 48 H a lieu. Le trait de fracture, quand il y en a une, devient plus évident. D'ailleurs, il faut se féliciter de cette procédure qui fait que cette seconde lecture sous 48 H soit faite au CH Saumur. Donc, une seconde lecture est faite et le patient est rappelé immédiatement. Beaucoup se féliciteraient de ce professionnalisme. Où y aurait-il faute ?. Il y a eu 2 lectures et rappel du patient. Et il s'avère, ce qui confirme la difficulté du diagnostic, qu'il s'agit d'une fracture non déplacée. Enfin, après avoir fait ce bon diagnostic et cette bonne prise en charge, le patient laisse entendre que de ce fait, il perd le bénéfice d'un contrat pour intérim....et subit un préjudice dont serait responsable l'hôpital. Nous rappelons que l'hôpital soigne mais n'est pas responsable des maladies. La réponse de l'hôpital est donc que la prise en charge a été réalisée dans les bonnes règles de l'art est qu'il n'est pas responsable de l'accident du travail de cette personne.
La Direction"


Article du 27 aout 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


20 commentaires :


Commentaire de Parent 27/08/2019 15:19:32

J'ai connu une expérience similaire. Là on m'a ouvertement dis que la personne compétente pour bien lire les radios n'était pas disponible. Résultat rappel 3 jours après l'admission aux urgence car mon fils avait le bras fêlé alors que rien n'avait été décelé le jour même. Je pense qu'ils feraient mieux d'admettre le manque de personnel à defaut de leur peut-être incompétente plutôt que de faire de l'autosatisfaction mal venue. Cet hôpital a une mauvaise réputation depuis des lustres, ce n'est pas sans raison.



Commentaire de chsct 27/08/2019 16:01:22

Vous cuisinez dans des palettes ?qu'elle genre de cuisine faite vous ? votre lieu de travail ne devrait il pas être réorganisé afin d’éviter un autre accident de ce genre .



Commentaire de bernadette fourré-jousselin dite mémé 27/08/2019 16:51:39

Râleuse, non dinosaure de Saumur, j' ai eu la chance de connaître les URGENCES de notre Ville, en tant que dinosaure est fort possible , que j'ai eu droit et non pas à ma demande, à la priorité, bon rien à signalé d'anormal de ce service, ensuite je fus dirigée au 4eme ( service de gériatrie) là où sont les dinosaures ! et là ce fus pour moi des vacances, tout le personnel parfait, donc quand je lis cet article je doute de son contenu, nous ne voyons pas les choses de la même façon.......j'ai avec mes parents travaillé en cuisine, mais je suis perso méd



Commentaire de Bof 27/08/2019 17:05:59

Y a t-il réellement un problème? Et le titre de cet article ne veut rien dire. Article injustifié et ininteressant.



Commentaire de Thibault 27/08/2019 19:17:21

Pourtant il me semble que les radiologues de l hôpital n étant que très peu présents les clichés de radio sont interprétés par télétransmission sur Angers !!!! Et pour faire réponse au commentaire du Chsct n y a t il pas d accidents de travail dans votre hôpital....



Commentaire de Je ne sais pas mais... 27/08/2019 19:17:56

Pourquoi l'hôpital se défausse-t-il en demandant si la personne avait des chaussures de sécurité? Quel est le rapport avec les soins et le diagnostic?



Commentaire de @parent 27/08/2019 19:21:07

Pourquoi y allez-vous alors ? Par masochisme ou pour pouvoir râler après? . Aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte...et vous reviendrez au triple galop. Vous auriez préféré ne pas etre rappellee ?



Commentaire de plutôt rassurant 27/08/2019 23:03:19

Moi cela me rassure de savoir que les dossiers sont revus 48 h après. C'est une vraie démarche Qualité.



Commentaire de hugues g 28/08/2019 07:36:04

Les gens adorent descendre les institutions puis une fois fermée ils gueulent car il faut faire des km pour trouver le meme service. Idem pour les commerces de proximités.



Commentaire de rr@er.fr 28/08/2019 07:37:08

Bonjour c'est officiel et dit par la direction. Le CH de saumur ne veut plus accueillir les boiteux, maladroit, alcollique, usés, cardiaque, diabétiques..... Désormais, dans un souci de soins de qualité, l'hôpital publique et ses urgences publiques souhaitent accueillir seuleument les patients bien portant. Le ton et les jugements dans le courrier du CH sont intolérables, j'espère que ce courrier n'a pas été validé par le directeur, que c'est juste un travail de gratte papier incompétent et sans conscience de la portée de ses propos portés sur la place publique



Commentaire de @rr 28/08/2019 08:21:55

Ou est-ce que vous avez lu ce que vous ecrivez ??? La reponse de l'hôpital n'écrit rien de tout cela. Vous êtes délirant ?



Commentaire de Dubitatif 28/08/2019 09:25:52

"Pour ces raisons, les fractures du pied (...) sont les plus difficiles à déceler. Souvent, il s'agit d'ailleurs d'un trait très difficile à percevoir et c'est pour ces raisons qu'une seconde lecture à 48 H a lieu. Le trait de fracture, quand il y en a une, devient plus évident." Là, je ne comprends pas : il s'agit de la relecture de la même radio. Le trait de fracture devient plus évident : est-ce à dire que la radio a évolué pendant ces deux jours ? Ceci me laisse très, très dubitatif...



Commentaire de stephane morin 28/08/2019 10:18:52

Une radio est comme du bon vin ,elle évolue avec le temp.



Commentaire de @dubitatif 28/08/2019 10:23:15

Oui. Mais quand on relit le courrier du plaignant,on voit qu'il a repassé des radios lorsqu'ils l'ont rappelé. Donc il devait y avoir un doute même après la seconde lecture de la radio passée la 1iere fois.Et il est alors probable que la fracture se voyait alors mieux sur le nouveau cliche 48 h apres et devenait certaine. jai eu une fêlure d'un tibia il y a 40 ans qui n'avait pas été décelée et c'était un hopital CHU.



Commentaire de bfm 28/08/2019 11:16:26

Peut on savoir a ce jour si le patient est en bonne santé,si il est amputé ou mort car cela a l'air d’être une sacrée affaire .trump est il dans le coup.Merci de nous tenir au courant.



Commentaire de Retraité 28/08/2019 11:49:15

Quand je lis les commentaires tout les patients se plaignent auprès du personnel...bien,!! Mais pourquoi ne se plaignent t'ils pas auprès des vrais responsables et décideurs de tous ces problèmes ? Je veux accuser les ministres de la santé qui se sont succédés et qui laissent pourrir le système au profit d'économies invisibles, c'est auprès de ces Incompétents qu'il faut manifester , ce n'est pas pour faire du zèle ou pour emmerdes les patients que les urgences sont en grève, au contraire le public devrait les soutenir. A bon entendeur salut.



Commentaire de Parent 28/08/2019 14:38:41

Je vous confirme qu'effectivement mon fils n'ira plus dans cet hôpital. C'est juste un témoignage pour participer au débat. Je suis aussi d'accord avec le fait que nos politiques ont démunis les services de santé depuis des années. Je ne comprends donc pas la réponse de hôpital. Ce doit etre celle d'un administratif et non d'un soignant. Car elle effectivement très hautaine et à côté du sujet, le pb c'est les soins et non de savoir si on a des chaussures de sécurité.



Commentaire de Patient 30/08/2019 13:40:19

Le problème des soins viens du gros , très GROS problème des effectifs , c'est pour cette raison que toutes les urgences des hôpitaux sont en grève et s'il n'est rien fait dans l'immédiat l'avenir des patients va empirer , alors nous patients et public soutenons plus que jamais ce personnel qui défend la qualité des soins et le bien être des Français.



Commentaire de Eric 30/08/2019 18:49:41

Je comprends d\'être mécontent d\'avoir été informé en deux fois de la gravité de votre accident de travail. Mais, je ne comprends pas du fait que votre CCD intérim soit stoppé. La seule information liée à votre situation, c\'est que si on vous a fait un 1er arrêt de travail aux urgences donc vous êtes reconnu comme tel par votre donneur d\'ordre. Ce qui veut dire que pendant toute la durée de votre arrêt de travail vous êtes pris en charge par l\'entreprise qui vous emploie. Si vous avez fais une déclaration auprès de votre employeur et qu\'il est validé, sinon retourné le voir en urgence.



Commentaire de Eric suite 30/08/2019 18:55:02

Je vous conseille plutôt de voir avec votre employeur de l'époque pour que vous soyez pris en charge de tous les frais liés à cette accident du travail. Vu la gravité, il est possible que vous ayez des problème de consolidation. Donc des dossiers à monter pour continuer à être pris en charge. Est ce que votre employeur à fait une déclaration d'accident du travail à la CPAM. Sinon, vous êtes en arrêt simple et tout est pour votre pomme. Vous avez encore la possibilité de dénoncer cette situation, mais faite vite.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI