Le Mag'Hebdo. Maine-et-Loire. Finances : Bilan sur la première du prélèvement à la source

L’impôt à la source a beaucoup fait parler de lui à son lancement avec nombre d’inquiétudes et de questionnements. Finalement, il semblerait que l’application de ce dispositif se soit fait sans encombre. Ce mardi 27 août, la Direction Départementale des Finances Publiques (DDFIP) de Maine-et-Loire dresse un bilan et répond aux questions, des contribuables, qui reviennent régulièrement.


Les 436 000 foyers fiscaux du Département ont vécu le changement de dispositif d’imposition sans encombre. Durant la campagne déclarative, La DDFIP a observé dans le département une baisse sensible du volume d’accueil des contribuables dans les Services des impôts (SIP) de l'ordre de 5 % en 2019, après une baisse de 8 % l’année précédente. Cette tendance est liée à la forte croissance des déclarations de revenus par internet, 62 % en 2018 contre près de70 % en 2019. Une tendance qui se prolonge à l’échelle nationale, puisque 85 % des directions locales constataient cette tendance baissière. A l’inverse, pendant la campagne des avis, du 22 juillet au 20 août, la fréquentation des usagers a augmenté de 15 %. Cela se traduit par une augmentation d’environ un millier de personnes en plus (6 717 en 2018 et 7 684 en 2019) reçues par les services. Essentiellement du fait des questions posées en relation avec l'impact du prélèvement à la source et de l'année blanche.

Des interrogations récurrentes

« Mon impôt est de 0 euro et on continue à me prélever des sommes tous les mois, je demande donc le remboursement de celles-ci. » Voici, sans doute le questionnement qui est revenu le plus régulièrement dans les foyers, Michel Derrac, Directeur départementale des Finances publiques de Maine-et-Loire éclaircit ce point. « Il n’y aura pas de remboursement, car l'avis que vous venez de recevoir porte sur les revenus 2018, tandis que l'impôt que vous payez en 2019 porte sur vos revenus 2019. Avant le prélèvement à la source, l'impôt était prélevé avec un an de décalage sur la base des revenus déclarés l'année précédente. Depuis le 1er janvier 2019, date de mise en œuvre du prélèvement à la source, vous payez chaque mois l'impôt dû au titre des revenus que vous percevez ce même mois. Pour éviter un double prélèvement en 2019, l'impôt sur vos revenus 2018 est effacé, ce qui explique le montant d'impôt à zéro présent sur l'avis que vous venez de recevoir. »

« Une année blanche mais je paye quand même des impôts ! »

Parmi les autres problématiques rencontrées par les foyers, l’incompréhension de devoir payer un impôt 2018, alors qu’il s’agit d’une année blanche. Ici encore, la DDFIP apporte une réponse : Avec "l'année blanche", la grande majorité des usagers n'ont rien à payer à la réception de leur avis 2019 portant sur les revenus 2018. Toutefois, un certain nombre d'usagers, de l'ordre de 8 % des foyers fiscaux, aura un montant à payer sur leur avis. Ce montant peut provenir : De la présence de revenus exceptionnels perçus en 2018 et indiqués dans leur déclaration déposée au printemps 2019. Ou de la reprise de tout ou partie de l'avance de réductions et crédits d'impôt dont ils ont bénéficié en janvier 2019. A ce titre, un acompte de 60 % des réductions et crédits d'impôt, calculé sur la base de la situation fiscale antérieure, a été versé le 15 janvier 2019.

Un supplément à régler pour certains


Enfin, certains ont un avis qui indique un montant d'impôt sur le revenu à payer en 2019. « Comment payer ? Vais-je être prélevé directement sur mon compte bancaire ? » Cette année, si votre avis présente un montant à payer, vous devez faire la démarche volontairement pour effectuer ce paiement et ce, même si l'administration fiscale dispose de vos coordonnées bancaires. En 2019, aucun prélèvement automatique n'est réalisé. « Le paiement de cet impôt peut s'effectuer en ligne depuis le site impots.gouv.fr, par TIPSEPA en utilisant le talon de paiement présent sur votre avis reçu par courrier, si celui-ci en dispose (pas de TIP si paiement par internet les années précédentes). Si le montant que vous devez payer est inférieur à 300 €, vous pouvez également payer par chèque ou en numéraire. En revanche, ce paiement doit se faire en une fois, » explique le Michel Derrac.

Infos pratiques : Plus d’informations au centre de contact de Saumur, au 8 rue Saint-Louis ou par téléphone au 02 41 83 57 00. Vous pouvez également vous rendre sur votre espace client sur le site https://www.impots.gouv.fr/portail/.


Article du 28 aout 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI