Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Dispositif de protection des riverains vis-à-vis de l’utilisation des produits phytosanitaires

Le Gouvernement a lancé une consultation nationale publique, le lundi 9 septembre 2019 pour trois semaines, afin d’élaborer un nouveau dispositif d’encadrement de l’utilisation des produits phytosanitaires à proximité des habitations.


Pour participer à la consultation nationale jusqu’au 29 septembre 2019, il faut disposer d’une adresse électronique et se connecter au site des consultations publiques :
http://www.consultations-publiques.developpement-d...

Cette phase de consultation aboutira à la finalisation d’un décret ministériel fixant les nouvelles règles d’épandage des produits phytosanitaires avant la fin de l’année 2019. Il sera soumis à la consultation de la Commission européenne et entrera en vigueur le 1er janvier 2020. Une déclinaison locale de cette réglementation devra être élaborée, après échanges entre les agriculteurs, les riverains et les élus, au cours du premier trimestre 2020, sous forme de chartes départementales.


Article du 12 septembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


14 commentaires :


Commentaire de Pilou49 12/09/2019 18:26:32

Mais dans quel monde de dingues et d'irresponsables vivons nous ? Comment peut on seulement imaginer poser de telles questions aussi stupides ! Ces saloperies de produits sont cancérigènes on le sait ! On en a toutes les preuves ! Alors on pose encore des question, mais nous somme complétement fous ! On interdit complétement ces produits et point barre ou doit on s'autoautoriser à s'empoisonner ? Par pitié ne votez surtout plus pour ces grands malades du cerveau !



Commentaire de @Pilou49 12/09/2019 19:37:58

C'est ce qu'on appelle une consultation participative. Si on pose la question, c'est que les agriculteurs ne sont pas tous d'accord pour cesser leurs épandages. Certains préfèrent le profit quitte à s'empoisonner eux-mêmes et les autres. En plus d'une distance très raisonnable entre les habitations, obliger également les agriculteurs à planter des haies pour séparer encore mieux leurs champs des habitations.



Commentaire de Airpur49 12/09/2019 20:12:07

Pour ma part je préfère suivre l’avis éclairé des scientifiques plutôt que l’avis de Pilou49 ou de Madame Glandu



Commentaire de Airpur 12/09/2019 21:15:28

Et oui, je pense que l’agribashing, ça suffit. L’ambiance est très morose dans les campagnes, l’année climatique 2019 très compliquée pour les agriculteurs et les avis très documentés de personnages comme Pilou49 qui crachent leur venin sans aucun argument poussent aujoud’hui 2 agriculteurs ou agricultrices par jour au suicide en France. À Pilou49, quand il n’y aura plus d’agriculteurs en France , vous importerez votre alimentation du Brésil, de Chine et des Pays de l’Est. Et la vous avalerez OGM, pesticides et antibiotiques mais ce sera conforme à la lesgislation du pays producteur, donc des produits auxquels la France ne pourra pas refuser l’entrée conformément aux accords du commerce mondial. Parfois il vaut mieux voir plus loin que le bout de son nez avant de vociférer derrière son écran!



Commentaire de pilou49 12/09/2019 21:49:44

A Airpur49 : Soit vous êtes agriculteur donc partie prenante ... Soit vous être illettré pour ne pas savoir lire la multitude d'avis éclairés comme vous dites, unanimes en tant que scientifiques à reconnaître que l'on s’empoissonne en toute connaissance de cause ! Les quelques farfelus qui ne veulent pas le reconnaître font partie des grassement soudoyés pour ce faire ! ... Mais après tout si ça vous chante de crever empoisonné, grand bien vous fasse !



Commentaire de arno 12/09/2019 22:23:19

En France on a coutume de dire qu'il y a 65 millions de sélectionneurs lorsqu'il s'agit du foot et il y a tout autant de scientifiques qui savent bien mieux que leur voisin ce qui est bon... Tout comme il y a autant de juges d'instruction ou d'enquêteurs qui ont forcément la vérité (surtout quand le beau frère de la cousine a une amie qui entendu dire de la bouche de sa mère quelque chose entendu sur le marché...) Allé Roger, tu me mettra la petite soeur et je paie ma tournée ;-) PS: Pour rappel, l'opinion publique était largement contre l'abolion de la peine de mort... à méditer



Commentaire de airpur49 13/09/2019 09:02:34

Pour compléter mon propos, les non initiés qui crachent sur les agriculteurs sur les réseaux sociaux ou sur de tels forums savent-ils que les médicaments qu'ils se font prescrire pour soigner de petits bobos ou des problèmes plus sérieux et souvent chroniques type cholestérol ou insuffisances cardiaques sont fabriqués par les mêmes laboratoires et firmes que les pesticides? Les médicaments soignent le règne animal et les pesticides le règne végétal avec des molécules très voisines.



Commentaire de pilou49 13/09/2019 09:51:24

Je ne souhaitais pourtant pas y revenir mais ... D'abord cher Airpur, je n'ai aucun venin à cracher et contrairement à vous je ne vocifère jamais, je laisse cette forme d'expression aux imbéciles. Je comprends que mon propos vous gêne mais je le confirme pleinement. Quand à votre raisonnement enfantin sur la future famine du monde il y a bien longtemps que l'on ne l'écoute plus. Empoisonnez-vous à plaisir mon cher Airpur (le mal nommé) mais de grâce laissez moi et laissez nous respirer cet air pur dont vous empruntez bien mal le sobriquet !



Commentaire de Paix et réflexion ! 13/09/2019 10:00:38

Les temps ont changés, tout le monde le sais, mais nos grands parents vivaient heureux de l'agriculture sans la dénaturer. Aujourd'hui une ferme qui n'a pas au minimum 100 hectares n'est pas viable, c'est vrai mais est-ce une raison pour qu'un agriculteur veuille à tout prix gagner sa vie au détriment de la santé de la population ? N'y a t-il pas une sérieuse réflexion à mettre en place de toute urgence sans polémiquer inutilement face à la réalité des faits des deux côtés !



Commentaire de airpur49 13/09/2019 10:00:50

Eh oui, je suis agriculteur et fier de ce métier mais quand je vois le comportement l'opinion publique à notre égard, je me pose des questions et comprends aussi pourquoi 2 agricultrices ou agriculteurs se suicident par jour dans notre pays. Et pourtant n'en déplaise à Pilou49, nous faisons de gros efforts pour produire propre et tout cela à un prix acceptable: la part de l'alimentation dans le budget des ménages ne cesse de baisser. Quand il n'y aura plus d'agriculteurs en France vous mangerez OGM, pesticides et antibiotiques brésiliens, chinois etc...



Commentaire de gérard c 13/09/2019 11:21:19

airpur ,justement ils nous contaminent pour mieux nous soigner ensuite.un bon marché lucratif



Commentaire de ça vous suffit ?...ou non ? 13/09/2019 11:21:43

« C'est une folie d'utiliser massivement les pesticides SDHI. Nous les avons testés en laboratoire, ils tuent aussi bien l'enzyme des vers de terre, de l'abeille ou de l'Homme, avec des conséquences catastrophiques pour l'environnement et potentiellement pour la santé. » . Pierre Rustin, Directeur de recherches CE au CNRS, Inserm UMR1141 / Physiopathologie et thérapie des maladies mitochondriales - Hôpital Robert Debré.



Commentaire de Airpur49 14/09/2019 06:24:14

Ce n’est pas parce qu’un journaliste écrit un livre sur les pesticides qu’il ne dit que la vérité: pour vendre il faut faire peur. Dans le domaine des pesticides comme dans tous les autres domaines, nous travaillons selon l’etat Actuel des connaissances. L’ANSES, service de l'état donne les autorisations de mise sur le marché des produits phytosanitaires fait aussi des retraits de matière actives si celles-ci présentent un risque pour l’environnement, pour les utilisateurs ou pour les consommateurs. Nous, agriculteurs avons compris depuis longtemps qu’il nous fallait produire propre et répondre à la demande de la société, c’est pour cela que se développent le bio et les gammes « sans résidus ». À nous agriculteurs de communiquer, dire ce qu’on fait, faire ce qu’on dit et surtout ne pas laisser les gens qui ne connaissent rien dénigrer ce que nous faisons. Nous sommes toujours mauvais quand on doit se justifier.



Commentaire de Effaré 16/09/2019 21:08:55

Je suis effaré de lire toutes ces remarques autant improductives que gratuites à l'égard de nos agriculteurs. Le principal souci de notre époque, c'est que bon nombre d'entre nous avons oublié nos origines... si l'agriculture étaient depuis la nuit des temps réservée à la "base société " ce n'est, aujourd'hui, plus le cas. Nos agriculteurs conventionnels ou bio sont de vrai techniciens, entrepreneurs et gestionnaires. Le jour où les consommateurs sauront payer la baguette 2€, la viande et leurs légumes à un vrai prix qui rémunère correctement les producteurs, là en effet les modes de productions pourront changer. Jusqu'à preuve du contraire le consommateur préfère agrémenter ses loisirs à outrance et s'offrir le dernier I Ph.... comme quoi la qualité de son alimentation lui importe peu (cf. Évolution de la consommation des ménages depuis 10 ans) . Si le métier d'agriculteur était aussi simple, pourquoi avez vous déserté nos campagnes, tout le monde critique mais personne ne veut faire 70h/ semaine. Quand la société à demandé de la nourriture, l'agriculture à répondue. Si aujourd'hui vous voulez gréver l'agriculture française de milliers d'ha, alors pourquoi pas mais tôt ou tard vous verrez (ou pas d'ailleurs... puisque inccappable de traçer les produits) arriver sur notre marché de l'alimentation de bien moindre qualité. N'oubliez surtout pas une chose, c'est que les industriels y arriveront toujours eux. En effet je pense que l'agriculture doit évoluer, mais sachez qu'elle l'à énormément fait depuis ces dernières années, alors au lieu de fustiger nos agriculteurs aidez les. Et deux dernières choses, notre agriculture à été élu la plus sûre au monde par des journalistes indépendants étrangers mais là pas de cocorico, normal les gilets jaunes était à la une et s'il n'y avait pas d'écheance électorale à venir il n'y aurait pas tout ce tapage.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI