Fontevraud. Une des plus belles collections de tapisseries de France à l’Abbaye

L’Abbaye de Fontevraud accueillera du 20 septembre au 1er décembre 2019 une exposition dédiée aux tapisseries de la Ville de Saumur. Une collection en parfait état de conservation, présentée dans le grand dortoir de l'Abbaye. Une exposition rare et unique !

La chasse au faucon ©BRousseau


La ville de Saumur possède une exceptionnelle collection de tapisserie datant du 15e au 20e siècle. 37 ont été prêtés à l’Abbaye de Fontevraud dans le cadre d’une exposition, « Parures de fête, Splendeurs des tapisseries de Saumur », visible du 20 septembre au 1er décembre (relire notre précédent article). La mise au jour de cette collection est issue d’un véritable projet territorial, mêlant de nombreuses collectivités, la ville de Saumur propriétaire des tapisseries, le Département de Maine-et-Loire pour la conservation, mais également la Région et bien évidemment les équipes de l’Abbaye. L’exposition est articulée autour de trois principaux thèmes médiévaux, la vie de cour, la conception de l’homme sauvage et le sujet religieux.

Une des plus importantes collections de France

Cet ensemble est le troisième plus important de France concernant le nombre de pièces, des tentures pouvant mesurer jusqu’à 5 mètres 50 de haut. « Mises bout à bout, cela représente plus de 200 mètres de long, il était donc impossible de toutes les exposer » indique Étienne Vacquet, responsable de la conservation départementale. Ces œuvres étaient conservées enroulées dans un endroit tenu secret, à l’abri des regards. "Je trouvais dommage que de tels ouvrages soient gardés cachés et que le public ne puisse pas en profiter.", confie Jackie Goulet, maire de Saumur. "Lorsque l’on m’a proposé ce partenariat, je n’ai pas hésité une seule seconde. De plus, il n’est pas possible de les exposer toutes en mêmes temps et pour des raisons de conservation il y a des laps de temps à respecter entre les expositions. Il n’y avait donc aucune raison de refuser ce prêt."

« Rendre l’exposition attirante »


Le véritable enjeu, selon le directeur artistique de l'Abbaye Emmanuel Morin était de « rendre cela intéressant, attirant et intelligible. Moi le premier, je n’étais pas vraiment très enthousiaste quand on m’a annoncé que l’on exposerait des tapisseries. » Cependant, l’état de conservation impeccable et la puissance des couleurs ont vite eu raison de son scepticisme. « Par ailleurs le scénographe, Christophe Bertin, a fait un formidable travail en apportant un peu de contemporains à la collection. » Cela sera la première fois qu’elles seront mises en scène dans un cadre autre que religieux et nombreuses sont celles qui seront exposées pour la première fois ensemble.

Faire vivre les tapisseries dans différents lieux

En parallèle, un catalogue sera édité à 1 500 exemplaires (pour un budget de 25 000 €) sur ces tapisseries. Un projet réalisé avec le concours scientifique des équipes de conservation du département. « Cela permettra de fixer à tout jamais de nombreuses informations qui pourraient être réutilisées par les différents médiateurs qui souhaiteront s’en saisir, » indique Emmanuel Morin. Car elles seront certainement à l’avenir exposées dans divers endroits. Un partenariat avec la ville de Liège en Belgique était en pourparlers et reste dans les tuyaux. Tout comme une possible exposition à la Collégiale Saint-Martin, propriété du Département, à Angers. Pour le moment, elle trônera dans le grand dortoir de l'Abbaye, une impressionnante salle à la charpente monumentale (photo ci-contre).

Un long travail de conservation

Des tapisseries comme celles-ci représentent beaucoup de travail de conservation. La remise en état à débuter dans les années 1990 et perdure depuis. Un entretien est apporté chaque semaine pour favoriser leur conservation. Ainsi, elles sont aspirées régulièrement pour enlever poussière et mites. 275 000 € ont d’ores et déjà été déboursés auxquels s’ajoutent 5 000 € par an d’entretien. Il aurait été dommage qu'elles restent plus longtemps à l'abri du public, dans les arrière-salles du château-musée de Saumur !

Infos pratique : Exposition visible du 20 septembre au 1er décembre 2019, dans le cadre de l'achat d'un billet d'entrée de l'Abbaye de Fontevraud.


Article du 14 septembre 2019 I Catégorie : Culture

 


3 commentaires :


Commentaire de Bravo ! Génial !!! 15/09/2019 13:46:10

On va enfin pouvoir venir admirer de belles choses dans le style de l'Abbaye c'est super, surtout continuez, s'il vous plaît, dans cette direction et par pitié oubliez toutes les tendances loufoques du "jour" qui ne font que décourager les passionnés de l'authentique du beau et du passé. Pour le moderne ou les "Bobos" adeptes du figuratif louez un hangar à Fontrevaud si vous voulez mais réservez l'Abbaye aux gens de bon goût, d'avance merci pour eux !



Commentaire de bernadette fourré-jousselin dite mémé 15/09/2019 15:33:11

rien de plus à dire mais je soutiens ce premier commentaire qui vient appuyer m façon de voir les chose, en effet dommage de laisser ignorer ces merveilles qui ont occuper des mains très très courageuses hors notre époque.....l\'art empêche la maladie .........



Commentaire de adrien 16/09/2019 07:56:46

mémé qui a aussi participer a la confection de ces tapisserie.elle l'a pas dit ,ca va venir !!!!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI