Football. Coupe de France. Doué la fontaine vainqueur aux tirs au but crée la surprise.

Doué la fontaine (R3)-Mulsanne Téloché (R1). 2-2 (3-2 Tab). Menés après une minute de jeu, les Douessins ont accusé le coup. Ils semblaient KO lorsque les Sarthois ont inscrit le second but. Leur force de caractère leur a permis de redresser la barre et de l'emporter dans l'épreuve fatidique des tirs au but.

Clément Coutant le portier douessin peut mener le clap des vainqueur, c'est lui le héros du match.


Il ne fallait pas arriver en retard au stade Marcel Habert pour ce troisième tour de coupe de France. Les Sarthois de Mulsanne, après une minute de jeu, ouvraient la marque sur une action rondement menée. Les locaux accusaient le coup et mettaient bien du temps pour réagir. Les douessins avaient aujourd'hui un ange gardien qui veillait au grain en la personne de Clément Coutant, leur portier, qui s'opposa avec brio à toutes les tentatives sarthoises. Les locaux menaient quelques contres sans vraiment inquiéter la défense visiteuse. Sans la maestria de leur gardien, les Douessins auraient très bien pu rentrer aux vestiaires à la pause en accusant deux ou trois buts de retard.

Les Douessins se rebiffent.


Peu avant l'heure de jeu, les Sarthois aggravaient la marque. Les hommes de Julien Chevalier, le coach douessin, semblaient condamnés. Un changement dans la formation locale, Boivin entrait en jeu. Bonne idée, le nouveau venu sur la pelouse réduisait la marque (75'). Les deux formations jouaient leur va tout. Mulsanne butait toujours sur le portier douessin, et, dans les arrêts de jeu Boivin arrachait pour son club le droit de disputer les prolongations (90'+2).

Des prolongations pour du beurre.

Les prolongations ne délivraient pas de sésame pour le tour suivant de la coupe. Les deux équipes se livraient pourtant à fond. A la séance des tirs au but, un peu une loterie, dame coupe choisissait le club local. Les deux gardiens s'interposaient avec succès à deux reprises. Un Sarthois expédiait sa frappe dans les nuages, les tireurs douessins sans frémir décrochaient la qualification dans une ambiance très festive. " Nous avons été trop timides en début de rencontre. Par la suite, les gars se sont ressaisis et, à force d'obstination, sont revenus au score. Avec un peu de réussite, nous aurions pu conclure avant les tirs au but " déclarait à la fois ému et heureux Julien Chevalier. Quand au président Eugène Geindreau, il ne cachait pas sa satisfaction à l'issue de la rencontre : "Je suis content, mais surtout pour les joueurs qui ont tout donné et les supporteurs qui nous ont soutenus pendant toute la rencontre."

Fiche technique. RCdoué (R3)-Mulsanne (R1). 2-2. 3-2 Tab. MT. 0-1. fin temps réglementaire 2-2.


Article du 16 septembre 2019 I Catégorie : Sport

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI