Préservation des oiseaux de Loire : La LPO en action

La préservation des zones de reproduction des oiseaux sur la Loire, notamment les sternes, est un combat de tous les jours pour la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO). Le travail des bénévoles portent leurs fruits.


Les zones de reproduction des oiseaux de Loire sont en danger. Cet automne, la LPO Touraine organise des chantiers de bénévoles et les volontaires ne manquent pas. Leur travail : défricher à la pelle, à la binette et au sécateur un vaste îlot du côté de Tours en partie envahi par la végétation ces derniers mois. Objectif de l’opération : limiter le développement de ces plantes invasives en vue de préserver les zones de reproduction des sternes au printemps prochain. Selon les propos de Marin Bénard, chargée de communication à la LPO Touraine recueillis par la Nouvelle République, « aujourd’hui, 46 % de la population mondiale des sternes naines et 22 % des sternes Pierregarin viennent nicher sur les îlots de Loire entre mai et août. Il est important d’entretenir ces bancs de sable pour maintenir les colonies, en voie de raréfaction. »

En guerre contre les feux d’artifice

Cela fait désormais 6 ans que la LPO organise de tels chantiers : « Ça marche bien. L’an dernier, nous avons mobilisé une cinquantaine de bénévoles. Cette année, nous devrions être plus nombreux encore. C’est bien la preuve que les gens prennent conscience de la richesse de notre patrimoine naturel », se réjouit Julien Présent, ornithologue à la LPO, dans les colonnes de la Nouvelle République. « La Loire est encore un fleuve sauvage. Il faut y faire attention. En participant à ce chantier, j’ai l’impression d’être utile même si ce n’est qu’une goutte d’eau », confirme Michel, un jeune retraité nouvellement installé en Touraine.

Des retombées bien réelles

Et l’action des bénévoles ne s'avère pas vaine : l’association a constaté que ses travaux d’entretien à Amboise avaient permis le retour d’un millier de sternes en amont de la déviation à Amboise… et la naissance de 721 poussins. Cependant, Julien Présent reste préoccupé pour la sauvegarde de l’espèce. « La nidification des oiseaux est de plus en plus perturbée par l’augmentation des loisirs autour de la Loire et le réchauffement climatique qui favorise l’apparition de la végétation sur les bancs de sable ». Enfin, la LPO Touraine dénonce aussi les feux d’artifice tirés sur la Loire à l'occasion du 14 juillet...

Source : Nouvelle République du Centre-Ouest


Article du 16 septembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI