Saumurois. Un forum des mobilités pour repenser le transport

Ce samedi 21 septembre 2019 s’est déroulé le forum des mobilités organisé, à la CCI de Saumur, par la communauté d’agglomération Saumur Val de Loire. Un temps fort qui clôture une semaine de la mobilité ou de nombreuses actions ont été menées.


Ce forum de la mobilité était le point final d’une semaine de manifestations et de sensibilisation dans toute la France. Le but étant de faire connaître les services proposés en termes de transport et de déplacement. Une visite de la futur station Bio GNV a été organisé en début de semaine (relire notre article), et des transports étaient gratuits par exemple. Des profils divers ont assisté à ce forum, chefs d’entreprise, transporteurs, usagers, élus etc. L’enjeu était de présenter les actions menées, mais également de discuter autour de sujets majeurs et de projets importants sur le territoire. Cette matinée s’est faite autour de plusieurs grands axes, la description de l’offre de mobilité dans le saumurois, la restitution d’ateliers réalisés en mai et en juin, des débats et un point sur les mobilités dans les territoires peu denses. En effet, la mobilité est un sujet majeur de notre société, regroupant bien des domaines, l’écologie, l’économie, le social ou encore le sociétal. Dans le Saumurois, plus de 70% des trajets domicile-travail se font en voiture, cela concerne donc la plupart de la population.

Restitution des ateliers


Des ateliers ont été menés autour des questions de mobilité avec les habitants au mois de mai et d’autres avec les chefs d’entreprise en juin. « Ces temps ont été très importants et très riches pour nous. Ils nous ont permis de cibler les enjeux majeurs pour les années à venir » a expliqué Jean-Michel Marchand président de l’agglomération. Différents thèmes avaient alors été proposés au débat, à savoir l’environnement, les mobilités solidaires, l’intermodalité, le financement ou encore la gouvernance des transports. Il ressort de ces échanges de grandes demandes de la part de la population et des acteurs économiques du saumurois. Il y a tout d’abord un sentiment d’inégalité d’accès à la mobilité pour les personnes présentes dans les zones plus rurales. La population a également relevé un manque d’aménagements sécurisés pour les vélos et les piétons. Le besoin de développer et adapter l’offre classique, notamment l’intermodalité, c’est-à-dire les liens entre les collectivités et les différents services de transport. A cela s’ajoute un manque de connaissance des besoins et des services existants.

Apporter des solutions


Ces questionnements et ces remarques ont donc donné lieu à des pistes de réflexion pour l’agglomération qui travaille en lien étroit avec le Département, la Région ou encore l’Etat. Ces institutions vont donc s’engager dans le développement des itinéraires vélos et piétons, notamment pour le transport de ce moyen de locomotion dans les trains, la mise en place de cages de stationnements, des voies cyclables plus sécurisées et un développement de réseau cyclable intercommunal. L’expansion du réseau de covoiturage dans le milieu rural semble également être de mise : « Nous avons 50 parkings de covoiturage sur le Département, et cela est encore trop peu. Nous allons donc continuer à créer des emplacements dédiés. Par ailleurs nous avions une plateforme de covoiturage que nous avons abandonnée au profit d’une autre, Ouest Go, qui a une surface plus étendue avec la Bretagne notamment et des fonctionnalités plus pratiques » a indiqué Christian Gillet, Président du Département présent à ce forum. Les différentes institutions s’engagent également à optimiser l’offre actuelle de transport, notamment en ce qui concerne les correspondances, avec le ferroviaire par exemple.

Penser la mobilité de demain

Ce forum avait également pour but de penser la mobilité du futur. « Le gouvernement a fixé un objectif, qui est celui de ne plus avoir de véhicules à énergie fossile d’ici 2040. Cela peut sembler lointain, mais en réalité cela va arriver très vite, car il faut du temps pour la réflexion et la mise en place des choses » a confié Jean-Michel Marchand. Pour ce faire, une table ronde a été organisée avec toutes les personnes présentes à ce forum. L’occasion de discuter de plusieurs sujets, de comprendre les besoins, les problématiques de chacun et ainsi de tenter de mettre en place à terme un projet pour développer les mobilités futures. En fin de matinée, les participants étaient invités à découvrir plusieurs véhicules fonctionnant à l’électricité, au gaz… En effet, certains transports sont d’ores et déjà en place sur le territoire saumurois et parfois méconnus. Le dispositif Avaé par exemple qui met en location au mois, au trimestre ou à l’année des vélos électriques de grande qualité pour les personnes souhaitant se rendre au travail à vélo. Une flotte de 95 vélos est déjà disponible et est amenée à s’accroître.




Article du 23 septembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Oscar+ 23/09/2019 18:29:56

Utopique d’avoir fixé à 2040 la fin de l’utilisation des énergies fossiles ! La seule énergie actuellement qui permet effectivement de réduire l’effet de serre est l'électricité et les centrales nucléaires !



Commentaire de Et si !!! 23/09/2019 22:56:37

D'ici 2040 ... si l'on pensait à un métro avec un tunnel sous la Loire une station à Varrains et une à Gennes et bien évidemment une à Fontrevault l'Abbaye comment faire autrement ! ... En voilà un super programme ni de gauche, ni de droite, pour le prochain Maire, non ?



Commentaire de @et si!!! 24/09/2019 08:55:30

Si nous pensions plutôt à un tramway dans toute l'agglomération saumuroise comme il en existait avant.



Commentaire de Et si si,si si 24/09/2019 14:53:39

Avec des " si " et "faudrait que " ou encore " y'a qu'a " et bien il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'élus



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI