Mémoire. Une croix de guerre à titre posthume

Le samedi 21 septembre 2019, le lieutenant-colonel Gaëtan Boireau, chef de corps du 2e régiment de dragons basé à Fontevraud, a remis à titre posthume la croix de guerre 1939-1945, au chasseur Jean Poidevin, premier conscrit de Maine et Loire mort pour la France durant la seconde guerre mondiale.


Né à Angers le 20 octobre 1915, Jean Poidevin avait rejoint le 22e bataillon de chars de combat comme motocycliste. Lors de la déclaration de la guerre le 3 septembre 1939, son bataillon prend part aux premiers affrontements. Alors que son bataillon progressait en territoire ennemi, les allemands lancèrent une contre-attaque appuyée par des mitrailleuses. La compagnie de Jean Poidevin fut prise entre les feux français et allemands. C’est le 9 septembre 1939, 4 jours après le début des opérations qu’il tomba au combat, alors que son unité venait de pénétrer en Sarre en Allemagne, à quelques kilomètres de la frontière française. Jean Poidevin devint alors tristement le premier conscrit du Maine et Loire à être mort pour la France durant ce conflit.

L’engagement de l’Arme Blindée Cavalerie lors des premiers combats de 1939

Organisée par l’association Le Souvenir Français au cimetière de l’Ouest d’Angers où repose désormais le chasseur Poidevin, cette cérémonie était marquée par la présence du préfet de Maine et Loire, plusieurs autorités civiles et militaires. Au cours de celle-ci, le lieutenant-colonel Boireau, chef de corps du 2e régiment de dragons a ainsi remis symboliquement la croix de guerre 1939-1945 au chasseur Poidevin. Cette médaille a ensuite été donnée à sa petite nièce, qui veille aujourd’hui à entretenir sa mémoire. Le fait que le LCL Boireau, chef de corps du 2e RD, ait été choisi par Le Souvenir Français pour remettre cette médaille n’est pas anecdotique. Le régiment est la plus ancienne unité de cavalerie française, mais demeure résolument moderne en raison de sa spécialité (l’appui nucléaire, radiologique, biologique et chimique). C’est atouts permettent en effet de valoriser l’engagement de l’Arme Blindée Cavalerie lors des premiers combats de 1939 qui ont conduit au décès du chasseur Poidevin, mort pour la France.


Article du 25 septembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de jf.brugiere@laposte.net 25/09/2019 11:27:02

Je ne vois pas bien à quoi rime cette cérémonie. Honorer un mort au combat? bien sûr. y ajouter un zeste de chauvinisme local? oui. mais ce Chasseur est mort en 1939 peu après la déclaration de guerre par la France et Angleterre. et la guerre ouverte commencera le 10 mai suivant. Les responsables avaient donc tout le temps d'honorer ce soldat. Pourquoi le faire 75 ans après ? et quid des 120 000 autres morts dans cette guerre de 1939-40. Si cette cérémonie permet de redonner un souffle de patriotisme aux Français, tant mieux mais je n'y crois pas du tout



Commentaire de abdul 25/09/2019 12:43:11

Une question .qu'elle sont les fonctions d une personne qui rejoint le 22e bataillon de chars de combat comme motocycliste .A l’époque les motos étaient elles blindées avec des tourelles et canons??



Commentaire de Pilou49 25/09/2019 22:15:59

Ils étaient ou les écoliers et leurs maîtres ce jour là ? Et les "Assos" de patriotes (si il y en a ?... ) Pourquoi ce type de cérémonie française ne pourraient pas servir de réflexion pour la jeunesse sans oublier la population bien sûr ! Sur la photo on ne voit que d'anciens porte-drapeaux et des militaires !



Commentaire de Katia PAVIS 29/09/2019 10:18:14

Bonjour, Je suis la petite nièce du soldat Jean Poidevin. Il était agent de transmission, à motocyclette. L'intérêt de lui remettre une médaille.... l'honorer, évoquer sa mémoire et sa bravoure. Cela n'avait pas été fait au moment de son inhumation en 1947, lors de son retour en terre Angevine.



Commentaire de Pilou 29/09/2019 11:08:00

Mes respectueux compliments pour votre réponse Madame, il est si rare et si bon de voir une personne fière du patriotisme de son grand-oncle, je vous en félicite très sincérement ! Bien amicalement à vous.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI