Dossier. Selon une étude, les 80km/h auraient coûtés 2,3 milliards et sauvés 39 vies

Un comité indépendant, lancé par l’association 40 millions d’automobilistes, a évalué les bénéfices de la loi du passage à 80km/h. Ils ont publié leurs résultats dans une document équivoque sobrement intitulé « Les 80km/h : autopsie d’un fiasco ».


Selon cette étude, le passage sur les routes départementales de 90km/h à 80 en juillet 2018 n’a pas eu le succès escompté, et ce sur de nombreux points. Peu de décès évités en plus, beaucoup d’argent dépensé et du temps perdu, un bilan pour le moins négatif. En effet, on peut y lire qu’au cours de la période de juillet 2018 à juin 2019, le nombre des tués sur les routes concernées par le 80 km/h a diminué de 148 par rapport à la période annuelle précédente. Cependant, quelle part de cette diminution est attribuable à la diminution de vitesse due à la mesure du 80 km/h sur ces routes ? Il faut d’abord soustraire « l’effet trafic », la baisse de circulation intervenue, qui explique une diminution de 30 tués. Il faut ensuite, et surtout, soustraire « l’effet tendance », durant la période 2007-2017, marquée par la stagnation des vitesses pratiquées et par des hausses de circulation connues dont on peut éliminer l’influence, le nombre des tués a diminué en moyenne de 4,2 % par an. Tout suggère que cet effet tendance s’est poursuivi en 2018-2019. Tout compte fait, les 80 km/h ont donc évité 39 décès (148-23-79).

Un coût social net de 2,3 milliards d’euros

Le comité a également étudié les bénéfices et les coûts sociaux de cette mesure. Les bénéfices sociaux à attendre des 80 km/h sont les suivants : les vies sauvées, les blessés graves évités, le carburant économisé, le CO2 non rejeté, les taxes sur les carburants non payés. Les coûts sociaux à prendre en compte sont le temps perdu, les taxes sur les carburants non encaissées, les changements de panneaux de signalisation. Les taxes sur les carburants apparaissent en bénéfices et en coûts : c’est qu’elles sont des bénéfices pour ceux qui les encaissent et des coûts pour ceux qui les payent. Dans son étude, le comité pointe également le temps perdu par les automobilistes sur les routes, à savoir 180 millions d’heures. Une perte de temps qui aurait un impact financier important. « Ce coût de 2,65 milliards d’euros est loin d’être compensé par les bénéfices liés à la valorisation officielle des vies, 129 millions d’euros, et blessés graves évités, 88 millions d’euros, ainsi que des carburants et émissions de CO2 économisés (100 millions d’euros) », indique le rapport. Le coût net des 80 km/h pour le pays serait de 2,3 milliards d’euros selon les calculs du comité indépendant. « On est loin des 400 vies « sauvées » et du zéro coût en temps du discours officiel », peut on lire en conclusion de ce bilan.

Infos pratiques : Retrouvez toutes les analyses détaillées dans le rapport du comité indépendant d'évaluation.



Article du 16 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de Le jeu des 39 familles... 16/10/2019 21:13:20

Comment écrire "peu de décès évités" quand les gendarmes ne sont pas venus annoncer 39 fois l'innommable aux familles, 39 familles ne vont pas au cimetîère quotidiennement...et les enfants de 39 personnes ne seront pas sans père ou mère...réflechissons ensemble !



Commentaire de mathilde brunet 17/10/2019 16:27:08

avec votre réponse ,peut on dire vive la pma, gpa bébé éprouvette et meme mma .comme ca les gendarmes n ont rien a annoncer pour cause de non parents ou éprouvette .la réflexion est lancée.



Commentaire de mathilde brunet 17/10/2019 20:10:40

le rapport avec la choucroute ?



Commentaire de Perplexe 17/10/2019 22:49:23

«un comité indépendant, lancé par l'association 40 millions d'automobilistes...»LOL



Commentaire de Inconsciente 18/10/2019 11:29:33

Que d'argent dépensè pour des conneries soit disant pour sauver des vies !!!!! Des accidents y'en a et il y en aura toujours. Tant que les conducteurs ne se responsabiliseront pas le fléau existera. Encore hier une jeune fille avec un À à doublé à une vitesse supérieure a 110 en revenant d'Angers, peut être qu'un jour elle comprendra!!!!!



Commentaire de @Inconsciente 18/10/2019 13:33:14

LE CHOC est violent, et sa violence dépend de la vitesse : depuis que le monde est monde, c'est à dire 4,5 milliards d'années pour la terre, les lois de la physique sont immuables : la violence d'un choc (l'énergie cinétique) est proportionnelle au carré de la vitesse : à 100 km/h le carré de la vitesse est 10 000, à 90 il est 8100, soit 20% de moins ---- A 80 km/h IL EST DE 6400 SOIT ENCORE 21% DE MOINS qu'à 90.



Commentaire de stephane s 18/10/2019 14:06:51

CERTAINEMENT ENCORE UN QUI AVAIT UN POTE QUI FABRIQUE DES PANNEAUX ?DONC UNE LOI ET HOP CA RELANCE L ETS.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI