Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu pour vous dans la presse régionale en bref. Ce qui n'était pas dans le kiosque mais qui peut vous intéresser.


Angers. L’immobilier monte en gamme

Les constructions de résidences haut de gamme se multiplient à Angers. Le Groupe Giboire vient de lancer la construction de son programme de 35 logements, le Cour Saint-Rémy, localisé rue Hanneloup. La commercialisation sera lancée, le 10 octobre. La livraison est prévue en 2021. D’autres opérateurs ont construit des logements de standing, récemment à Angers : Bouygues Immobilier (145 logements dans le Square Adélaïde en 2016 et 46 autres appartements dans la rue des Arènes en janvier) ; le groupe Réalités qui s’apprête à livrer Le Carat (11 logements), place de la Visitation ; la société parisienne Histoire et Patrimoine qui veut aménager 39 logements dans une ancienne manufacture de La Doutre. Angers figure parmi les villes où la tension immobilière (rapport entre l’offre et la demande, tous biens confondus) est actuellement la plus forte (17 %).
Source : COURRIER DE L'OUEST, 27/09/2019

La CCI souhaite mieux valoriser ses services

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Maine-et-Loire, Éric Grelier, dresse un bilan positif de sa première partie de mandat, malgré les mutations engendrées par la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) qui ont diminué les ressources financières des CCI. La CCI a choisi de s'adapter en se réorganisant et en valorisant mieux ses prestations. Les trois centres de formation d'apprentis (CFA) du département ont enregistré des effectifs en hausse de 18 % à la rentrée. Pour la seconde partie de mandat, Eric Grelier souhaite "muscler le jeu" et réaliser les nombreux projets, lancés en collaboration avec ses 50 élus.
Source : OUEST FRANCE, 26/09/2019

Bioplants va bâtir 15 000 m² de serres aux Ponts-de-Cé

Le producteur de plantes aromatiques bio, Bioplants, va quitter Saint-Martin-du-Fouilloux et ses 13 000 m2 de serres louées pour déménager aux Ponts-de-Cé fin 2020 en tant que propriétaire. 15 000 m2 de serres seront construites pour la filiale du groupe suisse Max Schwarz qui emploie 11 salariés permanents et souhaiterait atteindre 2,7 millions d'euros de chiffres d'affaires cette année (un million en 2015 et deux millions en 2017). La société est engagée dans une démarche RSE (Responsabilité sociale des entreprises) et a le souci permanent de performance écologique avec les labels PME + (Pour un monde plus engagé) et BioED (Bio entreprise durable).
Source : COURRIER DE L'OUEST, 26/09/2019

Eram réfléchit à une chaussure écologique à Cholet

Le groupe Eram souhaite développer une chaussure connectée pour l'assistance à la personne, intégrant des principes d'écoconception. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) apporte son soutien financier au projet Perfecto Ecoshoes. La conception de la chaussure prend en compte les enjeux environnementaux sur l’intégralité de son cycle de vie. L’entreprise fait le choix des matériaux, de l’assemblage des composants, de l’intégration de nouveaux procédés (comme le tricotage), de la conception de services numériques associée à l’usage, de la gestion de la fin de vie ou encore de la réutilisation de l’électronique qui respectent l’environnement.
Source : OUEST FRANCE, 25/09/2019

Et si l’Anjou osait exporter

Les cinq Chambres de commerce et d’industrie de la région des Pays de la Loire organisent, du 30 septembre au 4 octobre, International Week, pour aider les entreprises à exporter. La Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Maine-et-Loire propose, le 2 octobre, au Centre Pierre-Cointreau, à Angers, des ateliers, des conférences, des rendez-vous individuels avec des experts pour les entreprises qui exportent déjà ou qui sont tentées par l’aventure à l'international. "Tout le monde peut se lancer et tout peut s’exporter" indique Emmanuel Picot, élu référent pour l’international à la CCI de Maine-et-Loire et président d’Evolis (400 salariés). Son entreprise réalise aujourd’hui 90 % de son chiffre d’affaires à l’étranger et est présente dans 140 pays. La CCI de Maine-et-Loire accompagne toute l’année ceux qui veulent se développer à l’international.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 21/09/2019

Les Pays de la Loire en 2050 vus par les patrons

Dans le cadre de l'opération "Ma Région 2050", lancée par le Conseil régional, Le Medef a présenté sa vision des Pays de la Loire dans 30 ans. Une dynamique "Grand Ouest" est souhaitée à condition de renforcer les coopérations, avec la Bretagne par exemple. En matière d'aménagement du territoire, le développement de villes de taille moyenne et d'espaces de co-working dans les zones rurales est plébiscité par l'organisation patronale. Un appel à plus de décentralisation, la couverture du très haut débit, une embauche par alternance facilitée et la modernisation des filières professionnelles sont également des notions réclamées par les patrons. Ils y ajoutent "l'urgence de muscler les infrastructures portuaires et aéroportuaires" sur le territoire régional.
Source : OUEST FRANCE, 23/09/2019

Angers. Un projet innovant au lac de Maine

La résidence « Fleur de Maine » pourrait voir le jour en 2023 ou 2024, à deux pas du lac de Maine. Elle comprendra 80 logements de type « appart hôtel » ; un centre de remise en forme avec aquagym et fitness ; une piscine semi-olympique à la fois balnéo/détente et sportive ; un centre d’affaires avec bureaux, salles de réunion et séminaire ; un restaurant panoramique de 150 à 200 couverts, avec solariums en terrasse et une salle de jeux, avec billards et bowling, réservée aux clients du centre. Ce projet de résidence de tourisme d'une superficie de 10 000 m² est lancé par Pierre Vitour. Les travaux de construction pourraient commencer en 2021. Une vingtaine d'emplois seraient créés pour gérer le site.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 27/09/2019


Article du 28 septembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI