Météo du mercredi 2 octobre : Un référendum contre la privatisation des aéroports

Un référendum d’initiative partagée (RIP) portant sur le projet de dé-privatisation des aéroports de Paris est ouvert à toute la population, inscrite sur les listes électorales.


Un référendum « peut être organisé à l’initiative d’un cinquième des membres du Parlement, soutenue par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales ». Pour se concrétiser, le RIP contre la privatisation d’ADP doit être soutenu par 10 % du corps électoral, soit 4,7 millions d’électeurs. Les électeurs ont neuf mois, soit jusqu’au 12 mars 2020, pour lui apporter leur soutien sur le site lancé le jeudi 13 juin 2019. Depuis cette date et durant neuf mois, les électeurs inscrits sur les listes électorales peuvent apporter leur soutien à la proposition de loi initiée par les parlementaires réclamant la tenue d’un référendum sur la privatisation du groupe aéroportuaire. Pour valider son vote, il suffit de se connecter sur le site ci-dessous et suivre les instructions, vous pouvez également y retrouver toutes les informations et les détails de ce projet : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Les aéroports, des hubs stratégiques enviés par l’Etat

« Un aéroport n’est pas une entreprise comme les autres, il s’agit d’un outil stratégique de politique économique », selon les parlementaires. Cette vision est partagée par la plupart des pays européens pour lesquels les aéroports restent propriété de la puissance publique (ville, région, État, ...). C’est ainsi qu’en Allemagne, en Espagne ou en Italie, aucun aéroport n’est détenu uniquement par des acteurs privés. Au sein de l’Union européenne, la France, avec le Portugal, la Slovénie, la Hongrie et la Roumanie, fait figure d’exception avec actuellement plus de 40 % d’aéroports détenus par des acteurs privés. Récemment, la réflexion sur le positionnement stratégique des infrastructures, et par voie de conséquence leur mode de financement, vient de trouver un nouvel écho au Royaume-Uni où la majorité conservatrice a décidé en octobre 2018 de ne plus recourir aux partenariats public-privé pour financer les infrastructures. « Afin de ne pas reproduire les erreurs liées à la privatisation d’infrastructures stratégiques en situation de monopole, nous souhaitons avec la présente proposition de loi référendaire donner la possibilité au peuple français de se prononcer quant à l’affirmation du caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris, ce qui aura pour conséquence de rendre impossible leur privatisation. »

ADP : une société à la rentabilité croissante

La société ADP est une entreprise stratégique, qui exploite en sus des aéroports parisiens, dix autres aérodromes en Île-de-France et possède des participations dans les aéroports d’Amsterdam-Schiphol ou encore d’Istanbul-Atatürk. DP est une société florissante qui a connu une augmentation annuelle moyenne de 3,8 % de ses revenus et de 10 % de son résultat net part du groupe sur les dix dernières années. D’août 2013 à août 2018, en 5 ans, le cours du titre ADP est passé de 74 euros à 193 euros soit une progression de 161 %. Les résultats 2018 du groupe démontrent à nouveau l’excellente santé de la société qui voit son chiffre d’affaires progresser.



Limiter les monopoles


L’exploitant des aérodromes de Paris dispose d’un monopole de fait sur le trafic aérien de passagers, en particulier du trafic long-courrier. Conformément au préambule de 1946 qui précise que « tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité », il apparaît donc légitime selon les décideurs politique que ces aérodromes et leur exploitation soient la propriété de la collectivité.

Côté météo

Les précipitations devraient connaitre une accalmie durant cette journée du mercredi 2 octobre. Le matin sera nuageux avec des températures de 13 degrés et 14 pour la région angevine. Dans l'après-midi elles monteront à 18/19 degrés et les nuages se feront beaucoup moins épais et laisseront entrevoir le soleil. La soirée sera dégagée et les températures comprises en 12 et 14 degrés.

Matin


Après-midi


Soir




Article du 01 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI