Hôpital de Longué : Le maire favorable à l'offre du privé

En conseil municipal ce lundi 30 septembre, l'adjointe au maire de Longué-Jumelles et Présidente du Conseil de Surveillance, Nicole Péhu a fait un point de situation quant au devenir du nouvel hôpital de Longué et exposé les deux alternatives, privé ou public.


En introduction, Nicole Péhu a fait un état des lieux : « Le site, en direction commune avec l'hôpital de Saumur propose 85 lits EHPAD (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) dont 15 UPAD (Unité pour Personnes Âgées Désorientées) et 6 hébergements temporaires, 30 lits SSR (soins de suite et de réadaptation) et 35 lits USLD (Unité de Soins de Longue Durée). La restauration est préparée à Saumur, la lingerie est gérée par Saumur, les services administratifs sont mutualisés et les services d'entretien et de nettoyage sont externalisés.»
Puis elle est revenue sur les offres quant à l'avenir de l'établissement. Elles sont au nombre de deux : Une offre privée, avec le groupe LNA Santé et une offre publique par le GHT (Groupement Hospitalier de Territoire qui gèrent 11 établissements) et convention avec les médecins libéraux du Pôle Santé Pluridisciplinaire du Longuéen (relire notre article) et l'ESAT de Vernantes (Etablissement et Services d’Aide par le Travail.)

Groupe LNA Santé : maintien de l'offre de soins existante

Pour ce qui est de l'offre privée du groupe LNA Santé, le projet médical prévoit le maintien de l'offre de soins telle qu'elle existe. Par ailleurs, la reprise du personnel titulaire et contractuel soit 109 ETP (Équivalent Temps Plein). Le groupe propose par contre la gestion sur place de la restauration et de la lingerie. Son offre financière est de 18,5 millions d'€ pour l'actif immobilier et les autorisations d'exploiter. Pour configurer le site, elle évoque un investissement de 4 millions d'€ et prévoit une augmentation limitée des tarifs de 62 € à 67,50 €.

GHT : Modification de l'offre médicale et demande de subvention

Pour ce qui est de l'offre publique GHT, il est à noter une modification de l'offre médicale : 35 lits SSR (contre 30 aujourd'hui) auxquels s'ajoutent 5 lits de médecine. Par ailleurs, une convention avec le PSP pour les soins de proximité et un remplacement de l'UPAD par un UPHV (Unité pour personnes handicapées de 50 à 60 ans). L'offre préconise une location de la partie lingerie à l'ESAT de Vernantes, la création de consultations externalisées et télémédecine en cabine, une réduction de personnel pour parvenir à une centaine et enfin une demande de subvention annuelle à l'ARS (Agence Régionale de Santé) de 600 000 € pour assurer l'équilibre financier.

Avis unanime pour l'offre privée

Et Nicole Péhu de rappeler les critères de choix : « l'offre globale, le statut du personnel, l'aspect financier, sachant que les décideurs sont l'ARS et le Conseil Départemental ». Ce à quoi le maire de Longué, Frédéric Mortier de rajouter : « La ville n'a aucun pouvoir de décision sur le scénario retenu in fine. J'ai été invité à une réunion fin août à l'initiative du Président du Département et en présence du député Taugourdeau. Un avis unanime sur l'offre privée avait été émis, et ce pour deux raisons : un projet technique réaliste et un projet ne nécessitant pas l'injection d'une subvention de l'ARS de 600 000 € par an pendant 10 ans de fonctionnement. » Et de rajouter : « Cela étant dit, toute mon attention se porte sur deux points : Primo, la situation du personnel et le maintien de leur statut actuel. Et deusio, un prix de journée raisonnable, sachant qu'il est encadré par le Conseil Départemental. »
Au final, Frédéric Mortier a confirmé sa faveur pour l'offre privée et répété que « seul le Ministre de la Santé, Agnès Buzin, a autorité pour arbitrer le scénario final ». Il espère que la décision « soit prise au plus vite, ne serait-ce que pour rassurer le personnel sur son devenir. »


Article du 03 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de une blague 03/10/2019 18:56:15

Vous y croyez-vous? Attendez de voir dans 3 ou 4 ans avec le privé. Tarifs Ehpad a 90 euros par jour et licenciements.



Commentaire de SCANDALEUX 03/10/2019 21:27:13

Construit avec l'argent public, nos impôts et donner aux privés pour un prix dérisoire avec tarifs élevés par la suite et licenciements a la pelle. Vive la débâcle, honte aux politiques de tout bord, la vengeance du peuple arrive.



Commentaire de didier g 04/10/2019 07:55:57

Ou voila comment se tirer une balle dans le pied.un maire qui est prêt a vendre au privé un service public .ou alors il ne compte pas se representer.



Commentaire de Lolo de Pocé 04/10/2019 08:23:48

Il y a un truc que je ne comprends pas. Avec l'offre privée, on maintient le nombre de salarié, on garde tout comme aujourd'hui, on augmente juste un peu le prix et on investit 18.5 millions d'Euros et 4 millions supplémentaires soit au total 22.5 millions d'euros et malgré tout on gagne de l'argent car c'est bien cela la finalité d'une entreprise privée. De l'autre coté, l'offre publique n'est pas à l'équilibre et a besoin d'une subvention de l'ARS. Je ne sais pas mais pour moi il y a un loup quelque part avec l'offre privée.



Commentaire de Magie 04/10/2019 09:48:35

En fait le bâtiment vaut au moins 26 millions et il est vendu 15 ou 16 (donc le bien public est brade). Le privé amorti t dans les comptes sur 1/3 moins cher. Subtil et délirant. le casse parfait.



Commentaire de INAUGURATION 04/10/2019 11:48:50

Mr Mortier viendra t il faire une inauguration pour la braderie du public. On râle pour la trésorerie mais pas pour l hôpital.je pense comme lolo de pocé il y a un loup quelque part. Mr le maire de Longué (ancien président du conseil de surveillance) paiera la difference de tarif Ehpad avec le public ?



Commentaire de le bien public est bradé 04/10/2019 11:54:19

Magie, Mr Mortier est coutumier du fait...Il critique sans compter les services de l état mais son salaire de prof est bien versé par l état... il fait construire à grand renfort médiatique un hôpital flambant neuf (qu' il inaugure en grandes pompes)et il approuve 1 an après sa vente a perte au prive L etat paiera non excusez moi nous payons...



Commentaire de Les moule cuites 05/10/2019 14:39:27

Qui commente ne paye pas pour la plupart des impôts.. Mais critiquer alors qu'ils n'ont pour la plupart pas travaillés Ou fait aucun e études Le privé est plus rentable que le public ou il faut 2 fonctionnaire voir 3 pour remplacer une personne en privés Bien sur qu'il faudra licencier des fonctionnaires ..



Commentaire de Pépé 07/10/2019 10:17:12

Et elle serait pas lobbie de LNA Santé, la mère Agnès Buzyn(ness) ? Car pour sabrer à ce point l'offre du public, faut avoir des œufs à gagner. M'enfin, mieux vaut en rire que s'en foutre…



Commentaire de A LES MOULE CUITES 01/11/2019 23:22:44

Vu votre niveau de syntaxe et d'orthographe vous auriez du rester plus longtemps sur les bancs de l'école ,publique ou privé."Qui commente ne paye pas pour la plupart des impôts.." cela veut dire quoi, il faut fournir son avis d 'imposition en écrivant sur le kiosque?



Commentaire de COMEDIANTE 06/11/2019 22:28:32

le rapport de la chambre des comptes de 2017. Page 51 concernant la construction du nouvel hopital : "le pilotage apparaît de surcroît affecté d'un interventionnisme local chronique avec un ch ayant été incité à porter des depenses d'urbanisme en réalité communales....". RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES on est pour la vente au privé de l hopital public après quelques mois et dans le meme temps on joue les vierges effarouchées devant la fermeture de la perception....bizarre Non Logique les élections approchent et on cache la misère sous le tapis .



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI