Doué en Anjou. La "fête des voisins au boulot" se célèbre. Et c'est concret

Jeudi 3 octobre une cinquantaine de membres d'entreprises de la zone artisanale et commerçante " Petite Champagne" se sont réunis pour célébrer la "fête des voisins au boulot" première du nom. Une action qui, au-delà, de son aspect sympathique vise à créer du lien entre les entreprises. Une nouvelle opération dans la dynamique lancée depuis 2016 par "Doué Synergie". Les liens créés ont des résultats concrets...

50 personnes se sont retrouvées à la Capsule Maltée


"Et si salariés et employeurs de la zone "Petite champagne" se retrouvaient pour déjeuner ?" L'idée a été lancée par le cabinet comptable Sorégor et le géomètre expert Onillon/Duret... Une idée immédiatement soutenue par la Chambre de Commerce et d'Industrie dans le cadre de son opération "Doué synergie" expérimentale au sein de Saumur Agglo Val de Loire. Ainsi une cinquantaine de personnes a répondu à l'invitation. Pour le maire de Doué en Anjou, Michel Pattée "on ne pouvait que soutenir cette opération, elle va dans le sens de notre action. On ne doit pas se gargariser, mais les projets d'implantation dans l'agglo vont bon train. Il y a de beaux projets dans la zone aussi, avec l'arrivée annoncée d'une entreprise viti-vinicole Clouet qui devrait employer une dizaine de personnes à terme".

Des résultats concrets

"Doué synergie" regroupe une cinquantaine d'entreprises depuis 2016. Des échanges réguliers ont lieu et les résultats sont probants explique Christelle Septans de la Chambre de Commerce : "une micro crèche devrait voir le jour prochainement. Aujourd'hui, la rencontre a permis d'interroger les participants sur les problématiques de mobilité. Des actions collaboratives sont nées de ses échanges."

Et l'expérimentation devrait se répandre à l'ensemble de l'agglo.


Article du 03 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI