Hôpital de Longué : Capital et Le Monde s'intéressent à son devenir

Restera dans le public ou basculera-t-il vers le privé ? C'est la question qui se pose concernant le nouvel hôpital de Longué-Jumelles. Une question qui intéresse jusque dans les médias nationaux. Ce lundi 7 octobre, Capital titre : « Près d'Angers, un hôpital public pourrait pour la première fois basculer dans le privé ». De son côté le Monde insiste sur le caractère unique et exceptionnel d'un passage dans le privé pour un hôpital.


La situation de l’hôpital de Longué-Jumelles fait le tour des médias depuis de longs mois maintenant. Les quotidiens nationaux Capital et Le Monde ont consacré des articles sur le centre hospitalier longuéen, qui est dans l’attente d’une décision de reprise et pourrait passer au privé (relire notre article). Le journaliste François Béguin (Le Monde) y rappelle l’aspect tout à fait singulier de ce cas, qui est le seul en France. « Si plusieurs établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ont déjà connu un tel sort, il n’y a pas de précédent connu pour un hôpital. » L’article mentionne aussi le fait que la réponse se fait attendre depuis le début de l’été : « L’annonce du candidat retenu, qui aurait dû avoir lieu en juin, se fait attendre. Officiellement, en raison d’un « approfondissement de l’étude des deux offres déposées », selon l’ARS du département. » Et ajoute qu’officieusement le dossier serait entre les mains de la ministre de la Santé Agnès Buzyn qui est « appelée à trancher un dossier qui inquiète les syndicats et divise les élus locaux. »

Une situation financière déplorable

Le Monde revient également sur les faits qui ont conduit l’hôpital de Longué-Jumelles à être sous le coup d’un projet de reprise. Le site possède 85 lits d’Ehpad, 30 lits de soins de suite et réadaptation (SSR) et 35 lits en unité de soins longue durée (USLD), l’hôpital de Longué-Jumelles est un petit établissement, sans chirurgie ni obstétrique, essentiellement tourné vers la prise en charge des personnes âgées. « Il est très lourdement endetté depuis la décision prise en 2011 de reconstruire des locaux trop grands et trop coûteux. En février 2018, dans un rapport au vitriol, la Cour des comptes avait estimé que les ratios d’endettement avaient atteint « un niveau insoutenable avec une durée de désendettement de 117 ans en2016 ». Jugeant l’établissement « en grande difficulté depuis une décennie »et même « sous survie artificielle ». »

Deux repreneurs, deux projets

Capital explique que l’hôpital de Longué-Jumelles pourrait rester dans le secteur public avec une gestion « du CHU d’Angers, qui s’est associé à la Mutualité française et aux médecins libéraux du pôle de santé. » L'autre proposition « vient du groupe privé Le Noble Age (LNA), une entreprise spécialisée dans la prise en charge de personnes fragilisées et qui possède déjà 57 Ehpad. » Le magazine économique explique que dans le projet public, l’hôpital de Longué-Jumelles deviendrait un hôpital de proximité pilote et fusionnerait au 1er janvier avec celui de Saumur, sous réserve d’une subvention annuelle dégressive de 600.000 euros par l’ARS. Dans l’autre cas : « LNA est prêt de son côté à mettre 18,5 millions sur la table pour reprendre les locaux et l’activité et conserverait l’ensemble des équipes notamment. "Ce serait une très bonne chose pour l’hôpital de devenir privé. L’hôpital public a montré toute son incompétence à gérer notre hôpital local. Faisons confiance au privé qui saura faire !", estime Frédéric Mortier, le maire (sans étiquette) de Longué-Jumelles. D’autres voix, comme celle des personnels, s’élèvent contre ce possible passage au privé en raison du flou concernant l’avenir des 80 fonctionnaires de l’établissement ou la possible hausse des tarifs. »


Article du 07 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


14 commentaires :


Commentaire de lucienne 07/10/2019 14:58:41

Et pourquoi pas lancer une cagnotte participative afin que cet hopital appartiennent aux longuéens .Et si possible pas sous la direction de Mr mortier.Nous avons déjà donnés merci.



Commentaire de Eh oui 07/10/2019 18:13:36

C'est bien là le problème. Pendant 15 ans Alphandery puis Mortier ont imposé ce qu'ils voulaient au directeur de l'hôpital.



Commentaire de !!! 07/10/2019 19:42:09

Depuis quand Mortier est il Maire sans étiquette ??



Commentaire de narcisse 07/10/2019 20:52:07

Il s'en voit des idées et des principes. C'est un narcissique assoiffé de pouvoirs. Ne lui en donnons pas.



Commentaire de Veritas... 07/10/2019 21:40:37

Bon , enfin la presse y compris France 2 ce soir essaie de percer l'abcès car la privatisation de cet hôpital serait une première... J'adore les paroles du maire de LONGUE Courage fuyons car le conseil de surveillance ...n'a rien surveillé... et la meilleure solution est donc de se débarrasser de la patate chaude .. Saumur kiosque , pouvez vous contrôler ce qu'il se dit de plus en plus : en cas de cession au privé , la dette serait effacer ... pas pour le public ..



Commentaire de florent mureau 08/10/2019 07:44:16

Pour une premiere oui .avec un ancien directeur et son complice doté d'une incompetence au top ,un maire qui adore la gloire au point de marcher dans la connerie du precedent.a part ca tout va bien .



Commentaire de Retraitée 08/10/2019 09:05:24

Merci aux différents directeurs de l'hôpital de Saumur qui gèrent Longué depuis plusieurs années…Ils ont fait ce qu'il faut pour supprimer cet hôpital si utile à la population. Mais on sait que la privatisation ne gêne pas les décideurs (la chirurgie de l'hôpital de Saumur a bien été "vendue" au privé!!! )



Commentaire de Ras le bol 08/10/2019 09:29:22

Franchement c'est bien beau de parler sans savoir et surtout sans y être ... encore une fois on oublie : - le personnel qui lui a une épée Damoclès au dessus de la tête qui vient travailler avec cette boule au ventre car ne sait pas a quelle sauce il va être manger et si ils passent privée ou reste oublic ne sait pas les avantages et les inconvénients des 2 parties et apprend le peu dans les médias ou par ce fameux mr le maire (dans le journal bien sûr)qui lui veut se débarrasser du bébé alors qu'il a un pouvoir de décision au sein du conseil de surveillance (la présidente étant l'adjointe au



Commentaire de Regardons l'objectif 08/10/2019 09:41:37

On veut faire des économies et la solution pour régler cette dette serait le secteur privé. Où est le problème? Des établissement privés sont très performants du point de vue gestion. Peut-être bien qu'ils emploieront plus pour pallier le manque de personnel.



Commentaire de desabusée 08/10/2019 10:17:08

La cfdt elle nous enfonce au lieu de nous aider comme la cgt qui quand tout va bien ils sont la et après rien.les seules qui nous aides sud sinon rien.quand a notre cadre sup et directrice ,ca et rien pareil.



Commentaire de une longuéenne 08/10/2019 11:49:13

Quel scoup ! l'hôpital de Longué va mal .... Alors M. Le Maire, qui était, à l'époque de la première pierre, président du conseil d'administration, ou membre du conseil de surveillance, et qui a laissé construire cet hôpital, sans en avoir la totalité du financement, aujourd'hui accepte sans arrières pensées et sans se soucier de qui va payer la dette restante, car un emprunt a été garanti par la commune et un autre par le département.. Et si c'est le privé qui reprend, la dette restera à charge des longuéens... BRAVO M. le Maire...



Commentaire de et si on nous mentait toujours ? 08/10/2019 13:52:55

Il faut savoir et cela a été dit par le nouveau directeur mr Quillet que maintenant le ch n'a plus besoin d'être aidé financièrement. Grave aux efforts de tous...et 20emplois en moins depuis 2 ans. Ca va mieux depuis que LE Mortier n'impose plus. Et c'est maintenant que l'on va nous jeter.



Commentaire de La preuve 08/10/2019 16:01:30

Allez sur Internet lire le rapport de la chambre des comptes de 2017. Page 51 concernant la construction du nouvel hopital : "le pilotage apparaît de surcroît affecté d'un interventionnisme local chronique avec un ch ayant été incité à porter des depenses d'urbanisme en réalité communales....". Alors y dit quoi le pourfendeur du service public ?.



Commentaire de frederic mortier "sans etiquette?" 24/10/2019 16:43:42

extrait de Saumur kiosque : Elections Européennes : Tribune libre au Mouvement Debout La France Dans le cadre de la campagne pour les élections européennes dont le scrutin aura lieu ce dimanche 26 mai, le kiosque permet aux candidats de s'exprimer et ce avant vendredi prochain 17h. Frédéric Mortier, secrétaire général de Debout la France expose. de qui se moque t on



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI