Saumur. Le Département poursuit son projet "Parlons d'Anjou"

Depuis la rentrée, le Département de Maine-et-Loire a lancé une vaste réflexion participative auprès des habitants de l’Anjou. Objectifs : renforcer l’identité départementale et révéler les atouts majeurs du territoire (relire notre article).


Tout au long de la semaine, des ateliers se sont déroulés sur tout le territoire. Mardi 8 octobre à Baugé-en-Anjou et ce jeudi 10 octobre au Dôme de Saumur. « Il y a eu au total six réunions partagées dans l’Anjou. L’enjeu est d’être représentatif de chacun de ses territoires qui ont leurs particularités propres », indique Françoise Damas Conseillère départementale. Un peu plus d’une trentaine de personnes ont participé à l’atelier au théâtre saumurois. Des personnes d’horizons et aux profils différents et variés. Ainsi, des professionnels du tourisme, du commerce, de l’environnement, des collectivités publiques… « L’idée était de convier un panel représentatif des forces vives de l’Anjou. », explique Anne Lespargot, directrice de la communication au Département.

Des ateliers pour évoquer sa vision du territoire

Ces citoyens venus ici pour parler de leur vision de l’Anjou ont travaillé par petit groupe et échangé lors de plusieurs petits ateliers. À l’aide d’une application, chacun indique ce qui le rattache à ce territoire, les leviers d’attractivité et à contrario les freins. Le patrimoine, le cadre de vie, la nature, le tourisme ressortent comme étant des éléments importants de l’attractivité territoriale. À l’inverse se sont les mobilités, le réseau internet, l’emploi qui semblent être des freins, selon les personnes présentes à cet atelier. Les participants ont ensuite été invités à évoquer les éléments qui caractérisent l’Anjou et qui pourraient leur servir à décrire leur lieu de vie et de travail. Enfin, les intervenants les ont amenés à se mettre à la place d’une personne extérieure et de voir les points donnant envie de venir s’installer en Anjou, à la fois en tant que particulier et en tant qu’entreprise, et inversement.

Élaborer un plan d’action

Le Conseil départemental travaille sur ce projet d’attractivité territoriale depuis le mois d’avril. Après de longs mois d’élaboration, un questionnaire a été diffusé sur internet offrant la possibilité à chaque citoyen d’exprimer sa vision de l’Anjou. Ce formulaire a récolté plus de 2 200 réponses, au plus grand bonheur du Département satisfait de cette participation. Le second temps a donc été celui des ateliers. Les différentes réponses obtenues seront par la suite étudiées jusqu’en décembre. Puis un plan d’action sera établi afin d’être mis en œuvre en 2020 en suivant les demandes et réflexions communes.




Article du 10 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI