Chinon. L'intersyndicale appelle à la grève jeudi 17 octobre

L’intersyndicale de la centrale nucléaire de Chinon appelle à la grève le 17 octobre prochain. L’objet de leur réclamation est la suspension du projet Hercule, qui correspond au démantèlement d’EDF. Cette grève interviendra quelques jours avant la visite du PDG d’EDF sur le site de Chinon.


« Déboussolés par le nombre de grévistes (50% au niveau national et 63% à Chinon), protestant contre le projet de démantèlement d’EDF nommé Hercule, et par les 9 000 MW en moins sur le réseau électrique, le gouvernement et la direction d’EDF ont reçu l’intersyndicale le jeudi 3 octobre.
Le PDG d’EDF considère que la lente avancée des travaux sur la régulation nécessite que le projet soit décalé pour des raisons techniques après fin 2019, mais pas suspendu et encore moins retiré. Insatisfaits, les syndicats d’EDF demandent aux salariés de se mobiliser de nouveau, par la grève et l’action, le 17 octobre pour exiger le retrait du projet Hercule.
Le 19 septembre, le fort taux de grévistes a fait vaciller le gouvernement de M. Lévy. Maintenons la pression pour obtenir le retrait d’Hercule, projet néfaste pour le devenir de l’entreprise, le statut des salariés, le service public de l’électricité et les factures des clients.
L’intersyndicale de Chinon appelle l’ensemble des salariés à être en grève, le 17 octobre, pour envoyer un message fort et clair à notre PDG, M. Lévy qui sera sur le CNPE la semaine suivante. »

Les syndicats demandent aux employés une grève d’une durée de 24h pour les services continus et travaux postés à partir du 16 octobre à 21h. une grève sur la journée donc, pour les services discontinus. Ils appellent au rassemblement à 7h à l’entrée nord du site.


Article du 11 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Grève pour les services continus? 11/10/2019 13:40:56

C'est à dire? Coupure de courant ou quoi? Mais en même temps, il faudrait savoir, on lutte contre la pollution et les dangers du Nucléaire ou pas? Je ne connais pas la solution mais si des solutions pérennes écologiques de remplacement sont possibles à l'avenir, pourquoi pas?



Commentaire de Superdeg 11/10/2019 15:13:20

Appelle avec 2 L (ailes) ça evite de tourner en rond...



Commentaire de curieux 13/10/2019 07:42:27

Curieux en effet la déclinaison des priorités présentées: "projet néfaste pour le devenir de l’entreprise, le statut des salariés, le service public de l’électricité et les factures des clients." Néfaste pour : le service public + les factures des clients + le devenir de l'entreprise et enfin le statut des salariés. Cela n'aurait-il pas été mieux compris ?



Commentaire de anxieux mais fouinard 13/10/2019 13:04:37

Effectivement, l’heure n’est certainement pas à un démantèlement du modèle EDF qui fait ses preuves depuis plus de 70 ans, d’autant plus que la France a un rôle de premier plan dans le secteur de l’Energie, hautement stratégique pour l’économie et les usagers de notre pays et de toute l’Europe. Pour les curieux : http://fdgpierrebe.over-blog.com/2019/01/electricite-l-europe-a-frole-le-blackout.html https://journal.ccas.fr/programmation-pluriannuelle-de-lenergie-des-annonces-et-des-inconnues/ https://cfe-energies.com/2019/06/24/non-a-la-casse-dedf-et-au-projet-hercule/



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI