Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


En Saumurois, le développement économique passe par une offre immobilière adaptée

Après la mise en place de Pépinière d’Entreprises à Distré et la construction d’ateliers relais à Chacé sous l’ancienne mandature, la politique volontariste d’accroissement de l’offre immobilière sur le territoire pour permettre le développement économique tant endogène qu’exogène, a été reprise voire accentuée par les successeurs. Fin octobre dernier, ce sont 3 nouveaux ateliers relais qui ont été inaugurés et début 2011, une usine relais et 3 autres ateliers verront le jour sur la zone de La Ronde.

Les élus de l'Agglo et le nouveau sous-prefet de Saumur, Abdel Kader Guerza (à gauche) accueillis par Stéphane Flao (à droite) dans les nouveaux locaux de l'entreprise Tamara Electronique

En Saumurois, le développement économique d’un territoire passe par l’aménagement de zones d’activités proposant une offre immobilière adaptée à la demande. Pour accueillir de nouvelles entreprises ou accompagner celles déjà implantées dans leur développement, depuis son origine, l’Agglo de Saumur a décidé de mener une politique volontariste en matière d’immobilier d’entreprises. Elle souhaite proposer une offre répondant aux besoins des entreprises, particulièrement lorsque l’offre privée n’existe pas. "Notre politique, c’est d’avoir toujours des locaux disponibles, en particulier pour désenclaver notre pépinière d’entreprises," déclarait Michel Apchin, Président de Saumur Agglo, à l’occasion de l’inauguration des nouveaux ateliers relais de Distré, fin octobre. "C'est une priorité. Nous allouons tous les ans un budget spécifique d’1,2 millions d’euros à cet effet, la moitié pour la construction d’ateliers relais, l’autre pour des usines relais."

2 entreprises dans les 3 nouveaux ateliers du Champ Blanchard

Ainsi après la construction d’une usine relais et d’ateliers relais sur la zone de Chacé, c’est sur celle de Distré que l’Agglo vient d’ouvrir 3 nouveaux ateliers, deux de 200 m2 et un de 300 m2. Un chantier qui a nécessité un budget de 580 000 euros dont la participation du Conseil Général de Maine-et-Loire de 56 000 euros. Deux entreprises, préalablement implantées au sein de la pépinière d’entreprises voisines, ont pris possession de chacun des deux ateliers de 200 m2. Il s’agit des entreprises Tamara Electronic et Généric. Créée en 2005 par Stéphane Flao, Tamara Electronique apporte des solutions complètes, de la conception électronique et électrique à la réalisations de produits finis ou de sous-ensembles. L’entreprise assure le câblage, l’intégration, le contrôle et l’installation. "Si on n'avait pas eu tout d’abord la pépinière puis ensuite cet atelier relais, cela aurait été beaucoup plus difficile pour nous de nous implanter et rester en Saumurois", constatait Stéphane Flao. L’entreprise, dont le chiffre d’affaires est en constante progression, emploie 5 personnes et compte bien se développer.
Généric, quant à elle créée en 2006 par messieurs Bourasseau et Baranger, a elle aussi émigrée de la pépinière. Cette entreprise intervient dans le domaine de l’impression numérique, en courts, moyens et gros tirages. Elle n’emploie à l’heure actuelle que ces deux co-gérants, mais compte se développer en même temps qu’une diversification vers les autres métiers de la communication.

Indécision sur le 3ème atelier

Le dernier atelier relais, d’une surface supérieure de 300 m2, est à ce jour disponible. "De fait, l’entreprise 3G, encore dans la pépinière, qui devait en prendre possession, estime que la surface devrait s’avérer rapidement trop exigue au regard du développement de son activité", a expliqué Paul Loupias, vice-Président de l’Agglo en charge du développement économique. "Elle s'orienterait plutôt vers une implantation dans les 1000 m2 de la future usine relais de la Ronde, qui verra le jour dès le milieu de l’année 2011. Nous sommes toujours dans l’attente de la réponse de 3G, qui tarde quelque peu à venir. Nous allons dorénavant être un petit peu plus directifs : on ne va pas garder de côté un atelier et une usine pour quelqu’un d’indécis."

En tout état de cause, si l’Agglo éprouvait quelques difficultés à louer ce dernier atelier, Michel Apchin, quand à lui détient la solution : "On pourrait le transformer en squash !", a-t-il ironisé en guise de conclusion...


Article du 06 novembre 2010 I Catégorie : Vie de la cité


Galerie photo : Inauguration Ateliers Relais Distré

Les nouveaux atliers-relais de Distré
Le nouveau sous-préfet de Saumur, Abdel Kader Guerza, découvre les ateliers en présence de Michel Apchin, Pdt de l'Agglo, Paul Loupias, Vice-Président et Eric Touron, Maire de Distré et vice-Président
Les édiles de l'agglo et le sous-préfet découvrent les nouveaux locaux de Tamara Electronique
Les édiles de l'Agglo et le sous-préfet accueillis par Messieurs Bourasseau et Baranger (au premier plan à droite) dans les nouveaux locaux de Généric

 


2 commentaires :


Commentaire de Gilardeau

Les ateliers relais c'est bien mais les surfaces foncières c'est mieux...et le développement économique du saumurois passe par l'acquisition de réserves foncières. Tout le monde connaît en Maine et Loire, les réussites des ZI d'Etriché à Segré, Anjou Actiparc et les 3 routes à Chemillé et je ne parle pas des Zones à Seiches/Loire, Longué, Cholet et Angers etc...toutes offrent une offre foncière libre de toutes constructions sur des lots viabilisés et prêts à l'emploi bien entendu, toutes sont accessibles et visibles car situées sur des grands axes. permet à l'investisseur de faire exactement ce qu'il veut. La zone sud se remplie et cette réussite est la combinaison d'une offre foncière libre, sur un axe fréquentée et donc visible. La visibilité d'une zone, en plus de l'accessibilité, même industrielle a son importance car elle permet de pouvoir accueillir des activités qui ont besoin de cette visibilité notamment celles des services aux entreprises : bureaux comptables et audits, batiment construction, fournitures professionnelles etc... ,une visibilité qui hélas fait curellement défaut à la ZI de la Ronde. Autre intérêt de la visibilité, ça permet de montrer qu'il y a des terrains disponibles pour tous les types d'installations et donc accessibles à un grand nombre d'investisseurs, ça permet de montrer que l'on investit à Saumur qu'il y a des affaires et qu'on est prêt à accueillir. Il faut une politique d'acquisition foncière de la part de l'agglo tout particulièrement entre St lambert des Levée et l'A85 dans le prolongement de la ZI de la Ronde, mais aussi au sud de Bagneux (PRU équipement public...).



Commentaire de Marie Dubois

humm Elles sont belles les photos cela donne envie


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI