Gennes-Val-de-Loire. Un futur quartier aux multiples facettes en centre-ville

Le site du Grand Moulin, dont la réalisation a été confiée à Alter Public par la Commune de Gennes-Val de Loire en 2011, est une opération de renouvellement urbain de centre-bourg, d’une superficie de 4 500 m² environ. Le site doit son nom au Grand Moulin jadis implanté sur le site. Ce bâtiment faisait partie des derniers moulins construits sur la commune de Gennes Val de Loire.


Le site constitue un enjeu majeur de la reconquête du bourg de la commune à travers des objectifs de renforcement de la centralité du centre-bourg de Gennes grâce à la vocation mixte du site : accueil de logements, commerces et services de proximité. Il se veut aussi empreint de mixité sociale et intergénérationnelle. La conservation de la mémoire du site était un enjeu majeur (bief, turbine, moulin, vergers et murets). L’Ilot du Grand Moulin, au même titre que le projet de Centre-bourg et le projet des Dames Barrau, doit permettre d’apporter de la cohérence dans les aménagements publics et de valoriser les ambiances architecturales et paysagères propres à l’identité de la commune de Gennes Val de Loire. Le montant global des travaux se situe entre 3,5 et 4 millions d’euros. Après une phase d’études, les premiers travaux ont été engagés. Ainsi, des travaux de démolition du Moulin, ses dépendances ainsi que la dépendance de la propriété bâtie ont été réalisés. Ils ont été complétés par la démolition de la maison à l’angle de la rue du Grand Moulin et de la rue de la Poste. Suite à la réalisation d’un diagnostic archéologique sur la propriété de l’ancien moulin, des fouilles archéologiques ont également été prescrites (relire notre article).

Une maison de santé, des commerces et de nouveaux logements

Sur la partie Est du site, un ensemble immobilier va voir le jour. Le projet consiste à construire deux bâtiments contigus : une maison médicale en partie haute et 12 logements collectifs avec deux cellules commerciales en RDC en partie basse du terrain. Cet ensemble s'implante en limite côté rue de la Poste afin de créer un front urbain sur toute la longueur de la parcelle. La maison médicale aura un accès piéton rue de la Poste et un autre accès à l’arrière desservi par un parking. L'accès aux commerces situés à l'angle des deux rues se fera par la rue de la Poste pour le public, et côté rue du Grand Moulin pour les livraisons. Une zone sera composée de 4 places de stationnement dédiées aux logements et sera accessible via la rue du Grand Moulin. Afin de suivre la pente, il y aura trois niveaux de planchers différents. Les hauteurs des bâtiments ne dépasseront pas les 15m pour le faîtage. Le site accueillera une maison de santé, des commerces et de nouveaux logements. Le programme de construction prévoit les logements sur 747 m² environ, les commerces sur 295 m² environ et la maison médicale 855 m² environ.



Conserver l’esprit du lieu

Le projet prévoit la remise à jour d’une portion du bief, canal d’eau, ainsi que l’aménagement d’une voie piétonne arborée de fruitiers dans un esprit de vergers tel qu’était composé le site autrefois. Le chemin piéton traversera le bief grâce à des pontons et sera connecté aux axes de circulations périphériques afin de favoriser les liaisons interquartiers. L’eau du bief s’écoulera dans plusieurs bassins et lavoirs existants et accueillera une chute d’eau recréée grâce au travail de topographie. Le troisième bassin, bassin existant conservé, permettra de recueillir l’eau s’écoulant de la zone haute du jardin. Le bief restera enterré comme à l’origine, jusqu’au carrefour de la rue de la Poste. Le projet d’aménagement prévoit la création d’un espace public autour de la mise en valeur d’un bief historique sur l’emprise d’un ancien moulin. Le projet s’attachera à conserver la mémoire du site à travers l’étude d’une réinstallation hydroélectrique (micro-turbine). Ainsi, la force de l’eau sera utilisée pour une production d’énergie. L’étude en cours consistera à installer une micro-turbine qui permettra d’alimenter en électricité l’éclairage public et/ou d’autres équipements publics grâce au système d’autoconsommation collective (dispositif nouvellement proposé par Enedis).


Article du 23 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Claude 24/10/2019 09:35:49

Attention zone inondable. J'ai vu de l'eau dans le bourg de Gennes et tout le marais inondé quand j'étais enfant.



Commentaire de joel hie 24/10/2019 14:56:44

avec une tannerie au milieu.gardons nos tradition et monument



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI