Le Mag'Hebdo. FEADER. Bonne tenue des fonds européens pour les régions

Didier Guillaume, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation a co-présidé le mercredi 30 octobre 2019 avec Hervé Morin, Président de l’association Régions de France et Président de la région Normandie un comité Etat-Régions consacré au Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER).


Ce comité, qui réunissait l'ensemble des exécutifs régionaux, a permis de faire le point sur le FEADER de l’actuelle programmation (2014-2020) puis d’échanger sur la prochaine programmation dans le cadre de la future PAC (Politique Agricole Commune).

Une bonne place pour la France

En ce qui concerne l’actuelle programmation, l’ensemble des participants se sont félicités du bon avancement des paiements sur le FEADER qui place la France à la 10ème place dans l’Union européenne devant l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie. Le CER a également permis de définir de manière collégiale les modalités de gestion de la fin de la programmation. Parmi ces modalités, le maintien du transfert actuel de 7,5 % du premier vers le second pilier pour la campagne 2020 garantira le bon financement des mesures jusqu'à la fin de la programmation.
En ce qui concerne la programmation au titre de la future PAC, le CER a confirmé que pour la période 2021-2027, les Régions assureraient le rôle d'autorité de gestion des aides du second pilier pour les aides nonsurfaciques.
L’Etat assurera le pilotage des aides surfaciques et de la gestion des risques. Pour les mesures qui leur sont confiées, les Régions bénéficieront du transfert des effectifs et des crédits nationaux correspondants.

Nécessité de répondre aux attentes

Didier Guillaume et Hervé Morin ont insisté sur la nécessité de répondre aux attentes de visibilité et d’accompagnement exprimées par les agents et leurs représentants dans la conduite de la réforme. L’Etat et les Régions sont convenus de travailler étroitement ensemble sur ces questions.
Enfin, dans le prolongement du Conseil supérieur d'orientation et de coordination de l'économie agricole et alimentaire (CSO) du 10 octobre dernier, Didier Guillaaume et Hervé Morin se sont félicités de la bonne collaboration entre l’Etat et les Régions sur l’élaboration du futur plan stratégique national et ont rappelé les prochaines étapes de la concertation en cours avec les acteurs du monde agricole et forestier, les entreprises agroalimentaires, les représentants de la société civile, et les salariés du secteur.


Article du 31 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI