Hôpital de Longué : L'Agence Régionale de Santé tempère

Ainsi en a décidé l'état : Le centre hospitalier de Longué-Jumelles garde son statut public (notre article d'hier). Une décision qui a généré bien des réactions, particulièrement remontée de la part du président du département de Maine-et-Loire (notre article par ailleurs). Suite à cela, l'Agence Régionale de Santé, organisme d'Etat, tient à tempérer. Le communiqué.


« Le centre hospitalier de Longué-Jumelles est un établissement public de santé qui gère les Réadaptation (SSR), une Unité de Soins de Longue Durée (USLD) et un EHPAD. Cet établissement dispose d'une autonomie de gestion. Il est dans une situation financière dégradée depuis plusieurs années. Cette situation a été aggravée par une décision, en 2013, de reconstruction de l'établissement sans la validation des autorités de régulation et sans aucun plan de financement.

Depuis maintenant quatre ans, l'établissement fait l'objet d'un suivi renforcé de la part de l'ARS des Pays de la Loire et du Conseil Départemental de Maine-et-Loire. Mais ce suivi ne pouvait assurer à lui seul un rétablissement financier pérenne du Centre Hospitalier. L'ARS et le Conseil Départemental ont alors décidé en 2019 de solliciter de potentiels repreneurs pour assurer le maintien de l'activité sanitaire et médico-sociale de Longué-Jumelles et ainsi ainsi assurer la pérennité de l'établissement sur son territoire et redonner tout confiance dans l'avenir à ses équipes et aux usagers.

L'avenir de cet hôpital public continuera bien de s'inscrire dans le cadre de la gouvernance et du statut publics. L'ARS poursuivra l'accompagnement de l'hôpital de Longué-Jumelles dans la construction d'un projet porteur d'avenir et responsable, au service des usagers, des agents et de tous les acteurs du territoire.
»


Article du 08 novembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI