Saumur. Cirque sans animaux, mobilisation le samedi 23 novembre.

Paris Animaux Zoopolis, association de défense des intérêts des animaux sans distinction d’espèces à Paris et ailleurs et 269 Life France militant contre le spécisme, discrimination arbitraire consistant à nier ou à mépriser les intérêts les plus fondamentaux de certains êtres sensibles sous le seul prétexte qu'ils sont d'une autre espèce organisent un happening le samedi 23 Novembre à Saumur. Alors qu'un cirque est intallé à Distré cette semaine, une mobilisation en hommage à la tigresse Mevy, symbole de la résistance animale. « Pour elle et pour tous les animaux enfermés et humiliés dans les cirques, nous exigeons une loi auprès du gouvernement. »


Le 24 novembre 2017, Mevy, qui appartient au cirque Bormann, s’enfuit de sa cage. Pendant quelques minutes, elle est totalement libre. Elle sera abattue par son dresseur en plein Paris. Cet acte de résistance animale, qui a mobilisé des forces de l’ordre comme s’il s’agissait d’une dangereuse fugitive, est loin d’être un cas isolé. Comme tous les animaux emprisonnés dans les cirques, Mevy voulait être libre. Quand ils sont emprisonnés, les animaux sont malheureux et veulent s’évader, certains refusent d’exécuter un numéro sous un chapiteau, d’autres griffent leur dresseur.

Un consensus scientifique

La Fédération des Vétérinaires Européens s'est positionnée sans ambiguïté en 2015. Elle fait état d’une « impossibilité absolue (pour les cirques itinérants) de répondre à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux {des animaux sauvages} » et « recommande donc à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l’Europe ».

La captivité est incompatible avec les besoins des animaux

« Dans les cirques, les animaux sont emprisonnés à vie. A cela s'ajoute la violence du dressage, qui a pour objectif de soumettre les animaux. On constate des stéréotypies (troubles du comportement) qui marquent un état d'anxiété chronique. Par exemple, les fauves tournent en rond pendant des heures. Par cette action, le 23 Novembre, nous nous montrons solidaires de tous les animaux opprimés qui se battent pour leur vie. Quelles que soient nos tentatives pour la contrer, la résistance animale demeurera aussi longtemps que nous asservirons les animaux. »

Infos pratiques : Samedi 23 Novembre de 15h à 16h45 Place De la République à Saumur.


Article du 20 novembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de Francis 20/11/2019 21:25:47

Je suis d'accord avec les tout ce que dit cette association .Nos animaux , à 2 pates, à 4 pates, ne doivent pas subir la maltraitance, en aucune sorte. Respectons les, ils le méritent! Soyons présents samedi, amis des animaux, venez!



Commentaire de Las 21/11/2019 09:20:05

Prétendre que cet animal échappé n'était pas un animal dangereux est déjà mensonger car vous oubliez bien volontairement sans doute de préciser que Mevy était une tigresse. Qu'auriez-vous fait si vous vous étiez retrouvés en face de ce félin en pleine rue? Vous vous seriez bien gentiment laissés croquer? Que proposez-vous pour ces animaux qui sont déjà hors de leur milieu naturel et qui ne pourront plus s'y adapter? Que proposez-vous comme solution à toutes ces personnes dont leur vie dépend du cirque depuis des décennies?



Commentaire de j'adore 21/11/2019 10:31:07

J'adore les cirques avec animaux alors comptez pas sur moi pour participer ou cautionner ce genre de manifestation où se rassemble de petits dictateurs de la bonne conscience.



Commentaire de Pour la chasse ! 22/11/2019 16:53:56

à condition que le gibier soit le chasseur !



Commentaire de Patrick Roberta 22/11/2019 18:10:26

"J'adore", c'est tellement grossier d'avoir écrit ça, tellement louche, que ça ne peut être qu'une personne qui cherche à faire du buzz, avec ce sujet. N'est-ce pas Patou ?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI