Conférences. Un nouveau cycle Europe lancé par Saumur Temps Libre

Quatre séances sur l’Union européenne seront organisées par l’université Inter-âge Saumur Temps Libre, entre le 26 novembre et le 3 mars 2020. Des experts viendront les animer.


L’université inter-âge Saumur Temps Libre lance pour la 2e année un cycle de quatre séances consacrées à l’Union Européenne. Elles sont destinées à toutes celles et ceux désireux de comprendre les enjeux européens, explique Claude Duhamel, chargé de communication. Des conférenciers spécialisés viendront éclairer l’auditoire.

Des conférenciers invités

La première aura lieu le mardi 26 novembre : L’union Européenne après les élections, avec un zoom sur la politique climatique et énergétique. Elle sera présentée par Veronika Milewsky, responsable de pôle chez EDF à la direction des affaires européennes et enseignante à Sciences-Po Paris en politique énergétique et droit européen.
Suivront Les frontières de l’Union Européenne, le mardi 21 janvier 2020, avec Laurent Hassid, docteur en géopolitique à l’Université de Paris 8 ; une présentation générale de la Croatie dans l’UE, le mardi 3 mars 2020, et le traité franco-allemand d’Aix-la-Chapelle, une relance pour l’intégration européenne ?, le mardi 7 avril 2020, avec Anne Jeannot, maître de conférences en droit public à l’Université de Tours.

Infos pratiques : Du 26 novembre au 3 mars - Toutes les séances auront lieu à l’amphithéâtre du lycée Duplessis-Mornay à Saumur, à 14h30 - Les réservations sont conseillées. Inscriptions et renseignements au 06 72 69 29 55 ou à secretariat@saumurtempslibre-uia.org et stluia49.blogspot.fr


Article du 21 novembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de François-Marie Arouet 02/03/2020 14:02:54

"Il y en a qui sautent comme des cabris en criant : "L'Europe, l'Europe !", disait De Gaulle. Quoi qu'on en pense, il avait raison. Seule une Europe des Nations préservant la souveraineté des Etats était viable. Quant à l'Europe "fraternelle et sociale" de Mitterrand, pauvre François, où en sommes -nous ? En réalité, l'Union Européenne est morte et l'Allemagne elle-même rêve d'en sortir. Alors, les cabris, on continue à sauter combien de temps encore ?



Commentaire de georges c 02/03/2020 15:47:05

il fallait ecouter les francais quand ils ont votés non au referendum.



Commentaire de @ Georges 02/03/2020 18:53:22

D'accord Georges c , mais combien de Français ont lu les,pages du référendum ? Et combien de Français ont compris la lecture ? Et combien en avait rien à faire ?



Commentaire de jean dutour 03/03/2020 07:26:37

le français est et tiens a son identité.il est français et pas européen ou citoyen du monde,il est français .après il est saumurois de France. alors ne prenons pas les citoyens pour plus cons qu'ils ne sont .si ils ont votés non c'est en leur âme et conscience et moi le premier.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI