Laetitia Saint-Paul, Des amendements votés à la chaine à l'assemblée font beaucoup parler

C’est l’une des images que l’on a le plus vu tourner sur les réseaux sociaux et sur les chaînes de télévision ces derniers jours. On y voit Laetitia Saint-Paul, députée LREM de Saumur et vice-présidente de l’Assemblée nationale soumettre au vote une série d’amendements au budget 2020, un peu à la chaîne.


Les scrutins s’enchaînent très rapidement au point que de nombreuses personnes ayant visionnées ces images se sont demandées si les mains levées étaient réellement comptées. Ce furent finalement plus de vingt amendements qui furent soumis au vote de cette façon. Beaucoup de citoyens se sont interpellés sur cette méthode, se demandant parfois si cela était réellement démocratique. Et le compte parodique Le journal de l’Élysée s'en est délecté. En effet, à chaque fois, Laetitia Saint-Paul regarde l’hémicycle au moment des votes pour, mais baisse presque tout le temps les yeux sur la feuille quand vient le tour de voter contre. Pourtant, il ne s’agit pas là d’une erreur ou d’un manquement. On peut noter que dans les quelques cas où les images montrent l’hémicycle au moment du vote, la majorité des députés présents, à savoir principalement LREM, sont à chaque fois plus nombreux à voter pour, qu’à voter contre. Il y aura donc forcément une majorité de vote « pour » sur ces propositions.

Une pratique fréquente pour gagner du temps

Il s’agit donc là d’une pratique récurrente, où la présidence compte les suffrages par groupe. Cela permet d’aller plus vite et ne pose pas de réel problème sur des sujets qui ne font pas débat. Cependant, cela peut se révéler plus problématique lorsque les sujets sont propices aux tensions et à la discorde et que toute l’opposition est contre. Cela peut aussi devenir un problème quand certains élus issus de la majorité votent en ordre dispersé ou contre le gouvernement. Cette situation s’est produite récemment lors du vote d’un amendement proposant de reporter de 2020 à 2026 le retrait de l’huile de palme de la liste des biocarburants bénéficiant d’avantages fiscaux. L’amendement, soutenu par le gouvernement, avait été adopté dans un vote à main levée alors que nombre de députés LREM avaient pris position contre. Face aux protestations, une seconde délibération sur l’article concerné avait été organisée le lendemain. Et l’amendement avait été rejeté.



Article du 25 novembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


13 commentaires :


Commentaire de Superdeg 25/11/2019 16:50:54

Est-ce LREM est un parti démocratique? Opportuniste oui, un coup à droit un coup à gauche, ça godille un parti de godillots .



Commentaire de et patati et patata 25/11/2019 17:29:26

Mais arrêtons les polémiques politiciennes. Le vrai problème est le nombre de lois qui sont votées, ne sont pas appliquées et les lois qui ne sont pas abrogées. La séquence est symptomatique. Laetitia Sain Paul n'en est pas responsable, LREM non plus. C'est notre propension à tous à vouloir exister (les politiques en faisant des amendements inutiles, redondants ou dangereux) et nous avec nos commentaires (je m'inclue dedans).



Commentaire de Pas exceptionnel 25/11/2019 17:42:39

Ceci se pratique depuis des décennies et pour tous les gouvernements . Il y a des milliers d'amendements déposés et comment les traiter autrement ?. Pour chaque vote vous voyez bien qu'il y a toujours le même nombre qui vote oui ou non. Mme SP applique la procédure et rien d'autre.



Commentaire de gédéon 25/11/2019 18:01:48

Que des amendements soient votés à main levée n'est pas contraire à la constitution par contre l'enthousiasme et surtout la conviction d'une Vice présidente de l'AN...ça vous fout un coup au moral, je vous dis pas. Maintenant faut savoir si c'est ce sont des amendement "grammaticaux" car là évidemment pas la peine de commenter...Lénifiant !!!



Commentaire de PAG 25/11/2019 18:07:53

Bravo! "Et patati et patata". J'approuve votre commentaire et j'attends avec impatience ceux des habituels détracteurs compulsifs.



Commentaire de Bêêê 25/11/2019 18:19:56

La REM et E.Macron qui nous disaient qu'il ferait de la politique autrement pas comme celle de l'ancien monde ... qu'est ce qu'on rigole : ils reproduisent les mêmes affres de ces votes à la chaîne qui n'ont pas de sens et, pire, ils le font reproduire par des intéressés(es) du pouvoir. Comment redonnent ils leurs lettres de noblesse à la fonction d’élu de la nation ces candides ? Quel courage pour changer/réformer de fond en comble ce "machin" ? Mme Saint Paul ne fait que suivre le petit doigt sur la couture



Commentaire de Anti Saint-Paul 25/11/2019 18:21:27

C est que l on appelle des députés "godillots" , non ?



Commentaire de !!! 25/11/2019 19:21:10

@ Zuperdeg Être traité de godillot par une gargouille est un honneur .



Commentaire de J Goupil 25/11/2019 19:27:24

Superdeg a toujours ces commentaires au niveau des caniveaux .Mais ne propose toujours rien ,manque de courage.



Commentaire de Triste démo... 25/11/2019 20:54:51

Voilà la raison de la désaffection des français pour la chose politique...des lois, des députés n'en pouvant plus de les énoncer....bien triste tableau...Madame Saint Paul, franchement vous vous sentez efficace ? Cela ne donne vraiment pas envie.



Commentaire de mais où sont-ils ? 26/11/2019 08:05:19

Bizarre aucun de nos chers fans admiratifs des godillots ne répondent sur le kiosque ? La honte ? Peur de voir la vérité en face ?



Commentaire de Superdeg 26/11/2019 10:58:16

Ce serait bien de passer sous la gargouille les jours de pluie ça nettoierait les sales mentalités mais pas son honneur!



Commentaire de Superdeg 26/11/2019 11:17:29

Bonne lecture pour les godillots qui savent lire! J'ai trouvé ça sous une gargouille... https://www.alternatives-economiques.fr/christian-eckert/retraites-mauvais-comptes-gouvernement/00090285 et https://www.alternatives-economiques.fr/chausse-trappes-de-retraite-a-points/00090256?fbclid=IwAR2QmA-Uv2kGwVwROiuVAK_j1G24Y9DyPY1uSBWyQ_U0LbULzF2UL_zhwIM



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI